Comment rafraîchir ou refroidir une pièce efficacement ?

 

 

A l’arrivée des beaux jours, quand le soleil bat son plein, la température des pièces de votre maison peut devenir désagréable. En effet selon le positionnement du logement, l’équipement des fenêtres en matière de volets ou de stores ou encore les épisodes de canicule, la chaleur peut rapidement s’installer. Quels sont alors les bons gestes à adopter pour rafraîchir une pièce ? Et quel système est le plus adapté pour conserver un maximum de fraîcheur ?

 

Comment maintenir une pièce fraîche ?

Ce que dit la loi

Maintenir sa maison au frais lorsqu’il fait très chaud et notamment durant la période estivale n’est pas toujours chose aisée. Néanmoins, en France il existe des normes spécifiques portant sur le confort de l’habitation, qui doit être un critère pris en compte lors de la construction.  D’après la RT 2012, la TIC Réf (température intérieure conventionnelle de référence), ne doit pas dépasser un certain seuil à l’intérieur du logement.

 

Les différents appareils permettant de rafraîchir une maison

Utiliser un climatiseur pour rafraîchir le logement

Un climatiseur fonctionne un peu comme un réfrigérateur, c’est à dire qu’il utilise un système de pompe à chaleur air-air qui permet de refroidir l’air chaud de la pièce, notamment grâce deux échangeurs (évaporateur et condensateur) ainsi qu’à un liquide dit “frigorigène”.

Il existe différents types de climatiseurs selon les besoins du consommateur :

  • Le climatiseur monobloc
  • Le climatiseur split
  • Le climatiseur multi-split

De plus, les climatiseurs peuvent être fixes ou mobiles, muraux ou encastrables au plafond (cassette).

Faire le choix de la climatisation pour garder au frais sa maison ou une pièce spécifique va dépendre de la surface à rafraîchir mais aussi de la puissance à laquelle on veut climatiser et du budget alloué.

L’avantage du climatiseur est le confort qu’il procure. De plus, la grande majorité des modèles n’altèrent pas la qualité de l’air, ce qui est un facteur important pour votre santé. Il existe même des filtres permettant d’épurer encore plus l‘air intérieur en captant les particules les plus fines et les divers polluants.

Néanmoins, d’un point de vue environnemental, la climatisation n’est pas la meilleure option. Les climatiseurs ont non seulement un impact car ils rejettent des gaz à effet de serre mais ils sont aussi très gourmands en électricité.

 

Rafraîchisseur d’air, quelles différences avec le climatiseur ?

Le rafraîchisseur d’air est un appareil avec un système qui consiste à refroidir l’air par évaporation, plus précisément grâce à un tampon maintenu humide grâce à de l’eau froide contenue dans un réservoir.

Le rafraîchisseur d’air consomme moins d’énergie qu’un système de climatisation. Il permet ainsi de faire des économies d’énergie et financières. C’est donc une alternative plus respectueuse de l’environnement car le rafraîchisseur d’air ne rejette pas de gaz à effet de serre comme c’est le cas pour un climatiseur. C’est un appareil simple à installer et qui procure du confort en cas de chaleur dans le logement. Il permet d’abaisser la température de manière douce, en évitant les écarts trop importants qui peuvent être responsables de chocs thermiques, comme c’est parfois le cas avec la climatisation.

Comparativement à un climatiseur, un rafraîchisseur d’air sera moins modulable : il n’est pas possible de le régler sur une température exacte. De plus, ce type d’appareil est plus adapté à des pièces de petites superficies. Il faut également noter que son efficacité est optimale si l’air est sec. Au contraire, en cas d’humidité sa performance sera altérée. Enfin, une autre contrainte est son autonomie car il est nécessaire que le réservoir d’eau soit toujours rempli pour qu’il fonctionne.

Le rafraîchisseur d’air ne peut faire baisser que de quelques degrés la température de la pièce dans laquelle il se trouve, il peut donc ne pas être suffisant en cas de canicule par exemple.

 

Les ventilateurs sont-ils efficaces pour rafraîchir une pièce ?

Avec ses nombreux formats et son utilisation simple et rapide, le ventilateur reste un appareil très prisé en période de fortes chaleurs. Il est principalement composé d’une hélice qui brasse l’air de la pièce. Ainsi, un ventilateur ne va pas faire baisser la température d’une pièce mais plutôt faire effet sur la température ressentie.

Si son efficacité en cas de fortes chaleurs est moins optimale que celle d’un climatiseur, le ventilateur a pour avantages de ne pas nécessiter de travaux et est bien plus écologique dans son utilisation.

Il existe différents modèles de ventilateurs :

  • Le ventilateur de table
  • Le ventilateur à pied
  • Le ventilateur de plafond
  • Le ventilateur à colonne
  • Le brasseur d’air

Le choix d’un ventilateur se fait selon plusieurs critères. Selon le modèle choisi, il n’aura pas les mêmes performances. Par exemple, le débit d’un ventilateur colonne est généralement moins important qu’un brasseur d’air. Cela signifie donc que la surface sur laquelle il agit est bien moins importante.

Pour plus de confort et de fraîcheur, il existe des modèles de ventilateurs avec des brumisateurs à eau intégrés. Les petites gouttelettes d’eau projetées par le brumisateur permettent de rafraîchir l’air ambiant bien plus qu’un ventilateur classique qui peut rapidement voir son efficacité limitée au-delà d’une certaine température. C’est aussi un moyen d’obtenir d’avantage d’humidité lorsque l’air est trop sec et chaud. Tout comme le rafraîchisseur d’air, le ventilateur avec brumisateur nécessite un réservoir à eau.

 

 

Rafraîchir une pièce de manière naturelle : quelques astuces et conseils