L’isolation thermique de la toiture, une priorité ?

Rien ne sert de chauffer plus, il faut isoler mieux : prenez-en note pour améliorer votre efficacité énergétique. Pour vos travaux de rénovation liés à l’isolation de la maison, commencez par la toiture et les combles, principaux points de perte de chaleur : 30 % ! En parallèle, vous diminuerez votre facture de chauffage de 30 % grâce à une consommation d’énergie moindre. Mais l’isolation thermique de la toiture est-elle une priorité ?

L’isolation thermique de la toiture et des combles est-elle indispensable ?

Il est inutile, coûteux et peu écologique d’utiliser un chauffage puissant si une grande part de la chaleur quitte directement la maison par la toiture et les combles. En moyenne, le chauffage représente 62 % de votre consommation d’énergie, alors il est important de commencer par mieux exploiter la chaleur produite.

Pourquoi isoler votre toiture ? C’est simple : cette isolation thermique amenuise fortement les fuites de chaleur, ce qui fait plonger vos besoins énergétiques et particulièrement de chauffage. Consommez, polluez et dépensez moins grâce à des travaux d’isolation de la toiture plutôt accessibles, simples et rapides.

Et puis, saviez-vous que l’isolation n’est pas qu’un moyen d’optimiser votre chauffage lorsque le froid vous menace ? Une toiture bien isolée vous permettra également en été et pendant les périodes de fortes chaleurs de conserver plus de fraîcheur dans la maison.

Une excellente isolation thermique vous protège des conditions climatiques extérieures, qu’il s’agisse du froid ou de la chaleur. Si vous utilisez un système de climatisation, vous pouvez ainsi réaliser des économies d’énergie à ce niveau.

Enfin, l’isolation de la toiture et des combles n’est pas qu’à vocation thermique : cela vous permet également de vous isoler des nuisances sonores extérieures.

L’isolation thermique de la toiture et des combles n’est donc pas indispensable, mais elle est extrêmement intéressante pour tous ces avantages. Si vous recherchez à optimiser votre performance énergétique tout en réduisant votre consommation et votre empreinte carbone bien isoler la toiture s’avère toutefois incontournable.

Comment choisir un isolant pour votre toiture et vos combles ?

Au fil des années, les possibilités en matière d’isolant pour la toiture et les combles se sont multipliées. Si la laine de verre reste le matériau isolant le plus utilisé sur les toitures en France (environ 75 % des habitations concernées), le choix reste libre.

Selon vos besoins, votre budget et votre sensibilité écologique, vous pouvez choisir parmi de nombreux types d’isolants. Ainsi, pour isoler votre toiture et vos combles, optez pour :

  • Un isolant synthétique;
  • Un isolant minéral ;
  • Un isolant naturel d’origine végétale ou animale ;
  • Un isolant thermoréflecteur (mince) ;
  • Un isolant “nouvelle génération” basé sur une technologie de pointe.

Parmi ces différents types d’isolants de toiture et de combles et selon les critères mentionnés plus haut, choisissez alors votre isolant parmi les plus populaires :

  • La laine de roche ou la laine de verre, proposant une isolation thermique et acoustique ainsi qu’un bon rapport qualité-prix ;
  • Le liège et la laine de coton, de chanvre ou de mouton, 100 % naturels et écologiques ;
  • La ouate de cellulose, un autre isolant écologique plus rarement utilisé pour l’isolation de la toiture.

Attention également à choisir un isolant avec une performance thermique suffisante : pour cela, renseignez-vous sur sa résistance thermique R. Cette dernière dépend de la conductivité thermique de l’isolant et de son épaisseur. Toutes ces informations sont disponibles sur les étiquettes. Ces notions de performance et de résistance thermique de l’isolant sont notamment importantes pour bénéficier de certaines aides financières.

Quand isoler la toiture et les combles de sa maison ?

Logiquement, la réponse est le plus tôt possible. Plus qu’une priorité, l’isolation thermique des combles et de la toiture doit être le point de départ de toute rénovation énergétique visant à consommer moins, à réduire le prix de la facture et à adopter des comportements plus écologiques.

En fait, des travaux de rénovation énergétiques visant à isoler votre toiture accroît l’efficacité de toutes les autres actions que vous mettrez en place par la suite. C’est pourquoi cela doit être l’une des premières étapes dans l'amélioration de votre efficacité énergétique, si ce n’est la première.

C’est en grande partie pour ces raisons que l’isolation thermique de la maison et en particulier des combles et de la toiture s’inscrit parfaitement dans le cadre de la transition énergétique et de la transition écologique.

Entreprendre des travaux d’isolation thermique de la toiture et des combles vous donne ainsi droit aux aides mentionnées plus bas qui réduisent considérablement les prix.

Netatmo info

Après l’isolation thermique de la toiture, vous pouvez procéder à l’isolation de murs et des fenêtres. En parallèle, décuplez l’efficacité de vos radiateurs en ne chauffant que lorsque c’est nécessaire : le Thermostat Intelligent Netatmo vous permet de programmer et de contrôler à distance votre système de chauffage central. Chauffez mieux, consommez moins.

Quel prix et quelles aides pour l’isolation thermique de la toiture ?

Les prix varient énormément en ce qui concerne l’isolation d’une toiture : de 20 à 200 € du mètre carré. Cela dépend de la nature des combles, du type de toiture, des différents isolants et de leur épaisseur, des travaux nécessaires, etc. Prenons des exemples :

Pour isoler le sol d’un grenier et autres combles perdus, comptez de 20 à 50 € du m². Mais pour l’isolation par l’intérieur d’une toiture inclinée ou plate, cela peut monter jusqu’à 80 € / m² et cela peut dépasser les 120 € / m² pour une isolation par l'extérieur. En fait, selon votre type de toiture et la nature de vos combles (aménageables ou perdus), vous devrez opter pour une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, le choix est rarement le vôtre.

Au premier regard, vous pouvez penser que le prix de l’isolation thermique de la toiture de votre maison est élevé. Mais outre le fait qu’il s’agit d’un investissement très rentable qui vous fera économiser beaucoup d’énergie et d’argent sur les prochaines années, vous bénéficiez aussi de plusieurs aides financières.

Heureusement donc, pour alléger la facture de l’isolation de votre toiture et des combles, vous avez à disposition certaines aides financières non négligeables :
*Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), un crédit d’impôt de 30 % pour les travaux de rénovation énergétique et donc d’isolation, ouvert à la plupart des français mais sous certaines conditions;

  • L’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ, un prêt à taux 0 sans aucune condition de ressources pouvant aller jusqu’à 30 000 € ;
  • Le taux de TVA réduit à 5,5 % sur les matériaux et travaux d’isolation thermique ;
  • La prime énergie des fournisseurs d’énergie, aussi connue comme les “certificats d'économies d'énergie” ou CEE. Son montant est variable selon plusieurs facteurs ;
  • Les aides de l'ANAH sous conditions de revenus du propriétaire ;
  • Les aides des collectivités locales, comme la région.

Isoler la toiture et les combles est donc une priorité pour optimiser votre efficacité énergétique. L’isolation thermique est ainsi la première étape pour chauffer mieux, isoler contre la chaleur en été et le bruit toute l’année, consommer moins et surtout réduire la facture de chauffage et d’énergie.