Information COVID-19 : la boutique en ligne Netatmo reste ouverte. Nos équipes mettent tout en œuvre pour assurer les livraisons dans le plus strict respect des directives sanitaires et gouvernementales, et dans les meilleurs délais. Prenez soin de vous.

A brand of Legrand

Comment réduire son empreinte carbone ?

Nous vivons une période de transition écologique où la réduction des émissions de gaz à effet de serre devient une priorité mondiale. En effet, le changement climatique menace la survie de nombreuses espèces, y compris l’humanité. Réduire son empreinte carbone est donc essentiel pour protéger l’environnement. Ainsi, l’énergie est l’un des principaux axes d’action pour diminuer son empreinte carbone et son impact sur le climat.

Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

L’empreinte carbone est une notion en lien avec l’écologie. De manière simplifiée, il s’agit du volume de CO2 que rejette un être vivant (une personne, un animal ou un végétal), une entreprise, un pays ou encore un objet dans ses actions et son fonctionnement.

Ce gaz à effet de serre est en partie responsable du changement ou réchauffement climatique et est émis par la combustion d’énergies fossiles, notamment pour le chauffage, le transport, l’agro-alimentaire ou encore le secteur de l’énergie.

Avec les prévisions sur l’avenir du climat (jusqu’à +8 degrés d’ici 2100 !), il est urgent de réduire son empreinte carbone et plus généralement toutes les émissions de gaz à effet de serre. Plus facile à dire qu’à faire, mais l’énergie est un bon point de départ.

Pourquoi diminuer son empreinte carbone ?

Les émissions de gaz à effet de serre, particulièrement le CO2 (dioxyde de carbone) et le méthane, entraînent le changement climatique. C’est une menace pour toute la biodiversité, des océans aux forêts en passant par les humains et toutes les autres espèces animales.

Les prévisions du GIEC et des autres organismes travaillant sur les prévisions climatiques du XXIème siècle sont formelles : le climat se réchauffe plus vite que prévu, les glaciers fondent encore plus rapidement, les mers montent et les événements climatiques extrêmes se multiplient comme les tornades, ouragans et autres sécheresses.

Il a aussi été prouvé que ce changement climatique est causé par l’Homme et par ses actions, particulièrement depuis le XVIIIème siècle. Si rien ne change, les conséquences seront désastreuses et beaucoup d’experts n’hésitent plus à parler d’effondrement de notre civilisation thermo-industrielle : la collapsologie. Ce serait la fin du monde que nous connaissons et il est impossible de savoir exactement ce qui arrivera alors.

Pour limiter les effets du réchauffement climatique, il faut réduire l’empreinte carbone de l’activité humaine, à commencer par les émissions de gaz à effet de serre du quotidien. Transport, alimentation, chauffage, habitudes d'achats, logement… les axes d’amélioration de manquent pas.

Netatmo info

Réduire son empreinte carbone passe aussi par l’installation d’un Thermostat Intelligent Netatmo. C’est un moyen efficace de réduire votre consommation d’énergie tout en vous assurant un chauffage plus efficient.

Comment diminuer son empreinte carbone ?

Calculer son empreinte carbone pour la compenser

Plusieurs organisations permettent de calculer une empreinte carbone selon de nombreux critères. C’est aussi un calcul utilisé par les entreprises.

Les calculateurs de l’empreinte carbone (comme celui de l’ADEME) utilisent notamment comme critères les émissions directes de gaz à effet de serre des ménages, les émissions provenant de la production intérieure de biens et de services et les émissions des productions qui sont importées.

A titre d’exemple, voici certaines grandes catégories des 1300 facteurs d’émissions de la Base Carbone® utilisée par Bilan Carbone®, le calculateur de l’ADEME :

  • Le logement (construction, isolation, consommation d’énergie, équipements électriques, etc.);
  • Le système de chauffage et le combustible utilisé (gaz, fioul, solaire, électricité, etc.) ;
  • Les modes de transports et les déplacements domicile-travail ;
  • L’alimentation (bio, local, huile de palme, etc.) ;
  • Les achats et consommations de biens manufacturés ;
  • Les loisirs ;
  • La gestion des déchets ménagers ;
  • Etc.

L’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre et notamment de dioxyde de carbone en compensant son impact. Cela passe par des stratégies et des solutions qui doivent correspondre aux différents secteurs d’activité.

Les mécanismes de compensation du CO2 et de l’empreinte carbone sont notamment d’ordre financier, en effectuant des dons utilisés pour agir pour un meilleur bilan carbone (plantation d’arbres, etc.).

La transition énergétique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Chez vous, il y a de nombreux moyens de réduire votre empreinte carbone et vos émissions de gaz à effet de serre. Cela va des réflexes les plus simples aux investissements les plus coûteux, mais nul doute que vous êtes en mesure d’agir à votre échelle.

Bien choisir son énergie pour réduire ses émissions est essentiel.

Comme vous vous en doutez, commencer par investir une source d’énergie propre et renouvelable pour votre chauffage et votre eau chaude sanitaire est déjà une solution intéressante. Chaudière à condensation, chauffage solaire, pompe à chaleur air-air… le plus important est de limiter au maximum les équipements de chauffage qui utilisent des énergies fossiles, qui sont à l’origine d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre : pétrole, fioul, bois, gaz, etc. Préférez des alternatives plus propres, même si elles ne sont pas irréprochables comme l’électricité, le biogaz ou la biomasse.

Les aides favorisant la transition énergétique

La transition énergétique est un sujet d’ampleur qui concerne les ménages mais aussi les entreprises et les états. Mais chacun a son rôle à jouer.

Pour vous encourager à investir dans l’installation d’équipements à plus faible empreinte carbone, des aides financières existent : le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) de 30 %, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ, les aides de l’Anah ou les aides régionales. N’hésitez pas à vous renseigner pour tout projet d’installation ou de rénovation.

5 conseils pratiques pour améliorer votre empreinte carbone

*Adapter son régime alimentaire en réduisant la consommation de viande, surtout rouge, acheter local et bio tout en évitant les produits transformés ;
*Améliorez l’efficacité énergétique de votre logement en réalisant des travaux d’isolation, en investissant dans un thermostat connecté et en choisissant des équipements de chauffage performants ;
*Privilégiez les transports en commun, le vélo ou la marche à pied : la voiture est votre ennemi dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
*Partez en vacances en train plutôt qu’en avion ;
*Faites de dons à des organisations de compensation de l’empreinte carbone ou celles qui agissent pour améliorer le bilan carbone de l’humanité.

Les moyens de réduire son empreinte carbone sont nombreux. Plus d’excuses ! C’est le moment d’agir pour le climat et de limiter nos émissions de gaz à effet de serre.