Information COVID-19 : la boutique en ligne Netatmo reste ouverte. Nos équipes mettent tout en œuvre pour assurer les livraisons dans le plus strict respect des directives sanitaires et gouvernementales, et dans les meilleurs délais. Prenez soin de vous.

A brand of Legrand

Comment bénéficier du crédit d'impôt isolation (CITE) ?

En 2019, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) prévu par le projet de Loi de Finance inclut plusieurs travaux d’isolation ! Le dispositif concerne en effet l’isolation thermique intérieure comme extérieure des murs, les combles et divers équipements.
L’énergie est une importante source de dépenses pour les ménages. Découvrez comment bénéficier de ce crédit d’impôt pour vos travaux d’isolation thermique.

Qu’est-ce que le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) ?

Le gouvernement a mis en place plusieurs mesures d’aides financières pour inciter les français à améliorer leur efficacité énergétique tout en réduisant leurs dépenses : le crédit d’impôt pour l’isolation des logements en fait partie. Quoi de mieux que de contribuer aux travaux d’isolation thermique du foyer pour empêcher la dissipation de la chaleur et le gaspillage énergétique, dans l’optique de limiter l’empreinte carbone ?

Le crédit d’impôt pour l’isolation est apparu en 2005 puis a été progressivement transformé par les différentes lois de finances qui ont suivi. Il se nomme désormais CITE, crédit d’impôt pour la transition énergétique, depuis le 1er septembre 2014.

Ce crédit d’impôt est valable pour l’isolation des murs existants par l’extérieur (ITE), par l’intérieur (ITI) ou des combles. Mais ce n’est pas tout ! Il couvre aussi l’installation d'équipements énergétiques qui fonctionnent sur la base d’énergies renouvelables, des chaudières à condensation et d’autres améliorations du logement visant à réduire l’impact négatif sur l’environnement.

Cette déduction fiscale n’est pas négligeable : elle s’élève à 30 % de la base éligible des dépenses. Le crédit d’impôt concerne ainsi tous les types de travaux inclus dans ce dispositif, qu’il s’agisse de matériel ou de main d’œuvre.

Attendez donc d’avoir terminé la lecture de cet article pour savoir si vous êtes éligible au crédit d’impôt isolation avant de commencer les travaux de rénovation et d’isolation !

Netatmo info

L’isolation des murs et des combles est capitale pour une bonne performance énergétique et pour maintenir les factures de chauffage au plus bas niveau possible. Vous pouvez aller plus loin dans la maîtrise de votre consommation avec le Thermostat Intelligent Netatmo est un thermostat sans-fil connecté et relié à votre chaudière qui vous assure un plus grand confort thermique.

Qui bénéficie du crédit d’impôt isolation à 30 % ?

Vous souhaitez réaliser des travaux d’amélioration de l'efficacité énergétique de votre logement ? Très bien, mais pour être sûr de pouvoir bénéficier du crédit d’impôt, assurez-vous que votre projet remplit les conditions suivantes.

Sous quelles conditions pouvez-vous bénéficier du crédit d’impôt isolation ?

En théorie, tous les propriétaires français de biens dans le pays peuvent demander ce crédit d’impôt isolation. Les seules conditions : que le logement ait été construit il y a plus de deux ans et qu’il soit la résidence principale du demandeur.

Un autre critère déterminant doit être respecté : l’ensemble de vos travaux d’isolation thermique doivent être réalisés par un professionnel spécifique, un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE). Vous ne pouvez donc pas effectuer vous-même ces travaux… enfin, vous le pouvez, mais vous ne pourrez pas compter sur le crédit d’impôt.

Attention, car le CITE prend en considération tous les autres crédits d'impôt qui s’appliquent aux travaux effectués dans votre résidence principale ! Certains plafonds ne doivent donc pas être dépassés, car les crédits d’impôt déjà perçus en seront déduits :

  • 8 000 euros pour une personne seule
  • 16 000 euros pour un couple marié ou pacsé
  • 400 euros supplémentaires pour chaque enfant à charge
  • Isolation des murs ou des combles par l'extérieur (ITE): 150 euros maximum par m² de paroi isolée
  • Isolation des murs ou des combles par l'intérieur (ITI) : 100 euros maximum par m² de paroi isolée

Ces plafonds s’appliquent sur des périodes de 5 années glissantes et renouvelables. Ce n’est pas un détail, vérifiez bien de quand date votre dernier crédit d’impôt !

A quels critères de performances doivent répondre les travaux d’isolation ?

Pour que vos travaux d’isolation du logement soient éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique, encore faut-il que certaines normes soient respectées. En effet, il ne faudrait pas que cet allègement fiscal soit utilisé à des fins qui nuiraient à l’isolation du logement et à l’environnement : une certaine performance énergétique doit être respectée.

Pour les travaux d’isolation concernant des planchers de combles perdus, des plafonds de combles ou des rampants de toiture, les critères énergétiques du crédit d’impôt sont les suivants :

  • Résistance thermique RT ≥ 7 m2.K/W
  • Isolation des toitures terrasses : RT ≥ 4,5 m2.K/W
  • Isolation des rampants de toiture et des combles aménagés : RT ≥ 6 m2.K/W

Comment demander le crédit d’impôt ?

Pour obtenir le CITE lorsque vous répondez à toutes les conditions évoquées ci-dessus, cela passe par la saisie de votre déclaration de revenus en ligne. La procédure de demande du crédit d’impôt pour l’isolation thermique est simple et ne devrait pas vous poser de problèmes.

A ce moment, vous devrez alors cocher la rubrique « Travaux dans l'habitation principale : dépenses pour la transition énergétique ». Cette action vous redirigera vers d’autres rubriques où vous pourrez préciser les sommes dépensées pour vos travaux : les équipements, les matériaux et la main d’œuvre qui servent de base au calcul de votre crédit d'impôt isolation thermique.

Notez qu’aucun document de vous sera demandé lors de votre déclaration, mais assurez-vous de conserver toutes vos factures : elles pourront être requises plus tard par l’administration.

Et voilà, le tour est joué ! Vous bénéficierez de 30 % de crédit d’impôt sur l’ensemble de vos travaux. Mais surtout, cela vous aidera à effectuer les travaux qui feront baisser votre facture de chauffage !

Les aides complémentaires au crédit d’impôt pour les travaux d’isolation

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique et ses aides pour l’isolation thermique, ce n’est pas la seule mesure financière dont vous pouvez bénéficier dans vos démarches d’économies d’énergie pour votre logement !

Vos travaux concernant l’énergie peuvent aussi être en partie financés par l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’ANAH, la Prime Quelle Énergie qui peut monter jusqu’à plusieurs centaines d’euros, la TVA à taux réduit à 5,5 %… Vous n’êtes pas seul dans votre projet de travaux d’isolation ! Pensez à solliciter les institutions qui œuvrent pour la transition énergétique et écologique, en commençant par demander votre crédit d’impôt.

Outre ces aides, n’oubliez pas non plus que ces travaux d’isolation thermique vous aideront à diminuer vos dépenses liées à l’énergie, ce qui est un autre gain financier. Il est temps de faire diminuer votre facture de chauffage.

Le CITE est une aide fiscale de grande ampleur qui participe à la fois à réduire la consommation d’énergie des ménages, à préserver l’environnement et à faire économiser de l’argent aux particuliers. Restez cependant attentifs, car des évolutions sont très probables d’ici 2020 : refonte ? Conversion en prime ? Suppression et création d’un autre dispositif ? L’avenir nous le dira.