Qu’est-ce que la prime énergie du gouvernement ?

En cette période de transition énergétique, de hausse continue du prix de l’énergie et d’une perte de pouvoir d’achat pour une partie des foyers français, le gouvernement multiplie les aides financières pour aider les ménages à payer leur énergie. Cependant, la prime énergie (aussi appelée “coup de pouce économies d'énergie” ou certificats d'économies d'énergie) va au-delà d’une simple mesure d’aide financière aux ménages.

Fonctionnement de la prime énergie du gouvernement

Le principe de la prime énergie

Le dispositif de la prime énergie s’inscrit dans le cadre de l’Arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modes d'application du dispositif des certificats d'économies d'énergie.

La prime énergie fait partie des principales aides financières de la transition énergétique et a été mise en place par le gouvernement pour deux raisons majeures :

  • D’une part, pour aider les ménages dans les dépenses liées à leur consommation d’énergie;
  • D’autre part, et plus important encore, la prime énergie a été décidée par le gouvernement dans le but de contraindre les fournisseurs d'énergie (gaz, électricité, fioul, chaleur et froid, carburants) et leurs clients à faire des économies d'énergie. Ainsi, la prime énergie sert aux fournisseurs à motiver les ménages à réaliser des travaux afin qu’ils puissent réaliser des économies d'énergie ou alors à acheter des équipements à faible consommation énergétique.

Il est possible de faire la demande de la prime énergie jusqu'au 31 décembre 2020, dernier délai.

La prime énergie du gouvernement est connue sous plusieurs autres noms, comme les certificats d'économies d'énergie (ou CEE) ainsi que “coup de pouce économies d’énergie”. Il s’agit d’un dispositif d’aide financière à destination des ménages français leur permettant de financer tout ou partie de travaux d'économies d'énergie (isolation des combles, des murs ou du sol notamment) et l’achat d'équipements à moindre consommation énergétique, comme par exemple une chaudière à condensation.

La prime énergie dans la pratique

En pratique, le particulier (au titre de son ménage) bénéficie de la prime énergie sous une forme qui varie selon les cas et les fournisseurs d’énergie, il peut s’agir :

  • D’un chèque ;
  • D’argent en liquide ;
  • De bons d'achats ;
  • D’un prêt à taux très faible ;
  • D’une déduction sur de prochaines factures d'énergie ;
  • De prestations gratuites de conseils.

Notez toutefois une précision importante, c’est que l'installation du nouvel équipement de chauffage ou la réalisation des travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique du logement doit impérativement être l’œuvre d’un professionnel reconnu garant environnement, ou RGE.

Quel est le montant de la prime énergie du gouvernement ?

Un montant variable selon le ménage

Si depuis récemment, tous les ménages français sont en droit de bénéficier de la prime énergie, son montant varie selon le niveau de ressources du foyer demandeur. En cela, la prime énergie s’apparente aux différentes aides financières à destination des ménages, comme le chèque énergie.

Son montant peut évoluer du simple au double selon les revenus du ménage et le type de travaux ou d’équipement envisagé. Logiquement, les ménages les plus modestes profitent d’une prime énergie plus élevée.

La prime énergie est également cumulable avec le Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE) ainsi qu’avec l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Exemples de primes énergie

Pour obtenir une vision plus précise du montant de la prime énergie, prenons certains cas de figure fréquents en matière de travaux et d’installation d’équipements basse consommation. Les travaux d’isolation des combles et des toitures fait l’objet d’une prime énergie de 20 € par m² pour une ménage modeste contre 10 € par m² pour les autres ménages. L’achat et l’installation d'une chaudière biomasse performante, d'une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride ou d'un système solaire combiné confère une prime énergie de 4 000 € pour un ménage modeste et de 2 500 € pour un autre ménage.

Quels travaux et équipements sont éligibles à la prime énergie ?

Les travaux d’isolation

D’abord, vous pouvez bénéficier de la prime énergie pour vos travaux d’isolation ayant pour but d’améliorer votre efficacité énergétique et par ce biais de réaliser des économies d’énergie. Il s’agit de travaux concernant l’isolation des combles, de la toiture, des murs, du plancher, de fenêtres et de toitures terrasses.

L’achat d’équipements peu énergivores

Il s’agit notamment des lampes fluo-compactes de classe A, de l’électroménager de classe A++ ou A+++, des lampes à LED de classe A+ et des dispositifs d'affichage et d'interprétation des consommations.

L’acquisition et l’installation d’équipements de chauffage économes

Les équipements thermiques éligibles à la prime énergie et aux autres aides gouvernementales sont très nombreux. En voici les principaux :

  • Le chauffe-eau solaire;
  • La pompe à chaleur ;
  • La chaudière individuelle ou collective à haute performance énergétique ;
  • Le radiateur basse température ;
  • Le poêle à bois ;
  • La chaudière biomasse individuelle ;
  • Le plancher chauffant hydraulique à basse température ;
  • Le robinet thermostatique ;
  • Bien d’autres encore comme certains systèmes de ventilations ou de raccordements.

Il en existe plusieurs dizaines d’autres, alors n’hésitez pas à vous renseigner davantage.

Netatmo info

Utilisez votre prime énergie pour investir dans le Thermostat Intelligent Netatmo, un thermostat connecté programmable et très efficace pour vos économies d’énergie ! Contrôlez votre chauffage avec une précision inégalée, même à distance. Optimisez votre confort thermique et réduisez votre facture énergétique.

Comment bénéficier de la prime énergie ?

Les démarches d’obtention de la prime énergie du gouvernement pour vos travaux de rénovation ou l’acquisition et l’installation de votre équipement sont les suivantes :

  • Une fois votre appareil ou vos travaux décidés, sélectionnez un partenaire signataire de la charte Coup de pouce économies d'énergie ou l’un de ses partenaires (liste visible sur le site du ministère chargé de l'environnement);
  • Acceptez l'offre du partenaire qui convient à vos attentes et besoins ;
  • Validez et signez le devis correspond à vos travaux ou à l’installation de vos équipements ;
  • Validez et signez le devis du professionnel RGE choisi pour les travaux ou l’installation (liste disponible sur le site Rénovation info Service) ;
  • Retournez toutes vos factures au partenaire sélectionné.

Ces démarches sont en général accessibles et il suffit de ne manquer aucune étape pour bénéficier facilement et rapidement de sa prime énergie. Les aides finançant des travaux ou installations ne sollicitent pas de longues procédures.

La prime énergie est donc un dispositif qui profite à la transition énergétique dans son ensemble. Les ménages en profitent pour réduire leur consommation d’énergie, un geste nécessaire et à fort impact sur la planète comme sur votre budget ! Demandez-là dès aujourd’hui et démarrez vos travaux ou l’installation de votre nouvel équipement, sans oublier de tirer parti des autres aides.