Comment lire un baromètre ?

Le baromètre est l’instrument de mesure météo de référence pour prévoir le temps à venir dans les prochaines heures. Utilisé par de nombreux français, il n’est pourtant pas si facile à lire, à comprendre et à déchiffrer. Et en effet, le baromètre ne prévoit pas le temps comme une station météo, mais il sert à mesurer la pression atmosphérique. C’est grâce à cette pression qu’il est ensuite possible de réaliser des prévisions météo.

Le baromètre, l’appareil de référence pour anticiper la météo

Le baromètre est donc un instrument météo avant d’être un terme désignant la mesure des variations de quelque chose pour en indiquer la tendance. On parle, en effet, de baromètre de l’opinion des français sur les médias, de baromètre des entreprises en France, de baromètre du monde du travail ou encore de baromètre immobilier.

Dans un baromètre médias début janvier, on apprenait par exemple que 4 français sur 10 boudent l’information. Cela n’a donc rien à voir avec la météo, mais ce type de baromètre met en lumière une tendance sur la base des résultats d’une mesure.

Ici, nous allons nous intéresser au baromètre comme appareil météo mesurant la pression atmosphérique. Meilleur ami des jardiniers français mais pas uniquement, le baromètre est un appareil de mesure météorologique ne nécessitant aucun apport d’énergie pour fonctionner.

C’est à E. Torricelli, physicien de la cour du Duc de Toscane, que l’on doit le premier baromètre mis au point en 1643. Dans sa version plus commune, le baromètre est composé d’un mécanisme, d’un cadran gradué ainsi que d’une aiguille. Toutefois, il existe bien d’autres modèles de baromètres, des plus mécaniques aux plus électroniques et connectés. Parmi ceux-ci, on trouve :

  • le baromètre anéroïde, peu précis mais solide et pratique, il se compose d’une capsule métallique sous vide et d'une aiguille qui indique la pression.
  • le baromètre à mercure est un tube en U lié à une graduation de référence permettant de mesurer la différence de niveau entre les deux surfaces libres du mercure.
  • les baromètres au gaz et eau mesurent la pression atmosphérique grâce à la compressibilité d'un volume de gaz enfermé qui se comprime ou se détend selon la pression atmosphérique.
  • les baromètres électroniques et connectés.

Certains appareils météo technologiques proposent également la fonction de baromètre, c’est notamment le cas des stations météo qui mesurent, entre autre, la pression atmosphérique.

Netatmo info

Avec son baromètre intégré, la Station Météo Intelligente Netatmo vous fournit des données météo ultra-géolocalisées en temps réel. Anticipez avec précision le temps qu’il fera dans les heures à venir, le tout directement sur votre smartphone ! Regroupez en un seul appareil votre thermomètre, votre hygromètre et bien sur votre baromètre.

Un baromètre est-il précis ?

Très utilisé, le baromètre est un instrument pourtant peu fiable, du moins, il l’est moins que d’autres instruments de mesure météo plus précis. En effet, en comparaison à des appareils comme le thermomètre à mercure, l’hygromètre ou encore l’anémomètre, le baromètre apporte des mesures bien moins exactes pour prévoir la météo sur plusieurs jours. Les seules prévisions météo plutôt fiables que l’on peut réaliser à partir d’un baromètre ne concernent que les prochaines heures.

Pourquoi cela ? Le baromètre est très sensible aux mouvements de masses atmosphériques, c’est-à-dire, aux variations de pression, notamment à cause de la vitesse du vent. Un simple coup de vent peut donc entraîner un mouvement de l’aiguille du baromètre sur son cadran. C’est pourquoi, prévoir la météo uniquement à partir d’un baromètre relève de la chimère. Pour réaliser des prévisions fiables, il faut non seulement prendre en compte la pression mais aussi la température, l’hygrométrie ainsi que la géographie.

En effet, l’aiguille du baromètre bouge en temps réel selon les variations de la pression atmosphérique. Ainsi, les tendances de pression atmosphériques indiquées par le baromètre sont en revanche plutôt stable. On peut facilement repérer un anticyclone (quand la pression monte fortement) ou une dépression (quand la pression baisse fortement).

C’est par ailleurs tout autant le cas sur les baromètres électroniques, connectés et intelligents : il est fortement difficile de prévoir avec certitude la météo uniquement à partir de la pression atmosphérique.

En prenant en compte, non seulement, la vitesse du vent, mais aussi la géographie, la température et l’hygrométrie, on peut toutefois s’avancer vers des prévisions météo plus précises qu’en utilisant simplement un baromètre.

Netatmo info

Même si le baromètre de la Station Météo Intelligente Netatmo n’est pas plus performant ou fiable qu’un baromètre classique, il vous donne l’opportunité de combiner sur un seul appareil l’ensemble de vos données météo afin d’obtenir des prévisions plus précises.

Nos conseils pour bien lire votre baromètre

Attaquons-nous désormais au cœur du problème : la lecture du baromètre selon la pression atmosphérique.

Comme nous l’avons vu, l’aiguille d’un baromètre mécanique réagit selon la pression atmosphérique ambiante. Cette aiguille oscille entre 960 et 1060 hectoPascal (l’unité de mesure de la pression atmosphérique). Il faut alors savoir que la pression atmosphérique moyenne au niveau de la mer est de 1013 hPa : c’est un chiffre important pour pouvoir bien interpréter les résultats que vous donne votre baromètre.

Plus l’aiguille va vers le bas (et donc, plus la pression atmosphérique baisse), plus le temps est mauvais : pluie, froid, grisaille, nuages, etc. Et plus l’aiguille va vers le haut (plus la pression atmosphérique augmente), plus la température sera douce, le soleil au rendez-vous et le climat agréable.

Pour aller plus loin, il faut savoir analyser les variations de pression, car ce sont surtout elles qui permettent de prévoir le temps à venir.

Une pression constante de l’aiguille du baromètre, avec peu de variations, est généralement synonyme de beau temps.

Une pression atmosphérique qui grimpe rapidement alors que le temps est changeant signifie que la météo s’améliore. Plus elle s’approche des 1015hPa et si elle les dépasse, il y a de fortes chances que le beau temps s’installe.

En revanche si l’aiguille du baromètre baisse (car la pression atmosphérique diminue) à un rythme soutenu, l’orage est probable. Et si la pression descend sous les 1000hPa, voire même les 990hPa ou les 980hPa, vous risquez de subir une tempête. Aux abris, même si c’est plutôt rare en France !

Quant à une baisse calme de l’aiguille et de la pression en dessous de 1015hPa, cela veut tout simplement dire que la pluie arrive et qu’elle devrait durer pendant quelques heures… voire plusieurs jours, tant qu’il n’y a aucune remontée de l’aiguille comme de la pression atmosphérique.

Enfin, notons qu’une pression forte signale davantage un temps calme qu’un climat réellement agréable.

Vous avez maintenant toutes les clés pour lire correctement votre baromètre. Mais n’oubliez pas, même s’il est très fiable quant à la pression atmosphérique, il n’indique pas avec certitude la météo ! Les français restent toutefois attachés à leurs baromètres, alors qu’ils ont souvent conscience que c’est un appareil auquel on ne peut se fier avec certitude.