Qu’est-ce qu’une chaudière à granulés ou à pellets ?

Avant tout, il faut savoir qu’une chaudière bois à granulés peut aussi être appelée “chaudière à pellets”. Il s’agit de l’un des systèmes de chauffage les plus populaires en France et pour cause : il est économique, écologique et efficace. Si l’installation d’une chaudière à granulés constitue un réel investissement, cela est surtout très rentable, car vous réduisez notamment vos factures de chauffage jusqu'à 30%.

Comment fonctionne une chaudière à granulés ou à pellets ?

La chaudière à granulés ou à pellets vous permet d’optimiser votre consommation d’énergie liées au chauffage grâce à un excellent rendement.

Comme son nom l’indique, ce type de chaudière à bois est alimenté avec des granulés ou pellets : ce sont des résidus de bois compressés, non traités et 100% naturels obtenus à partir de déchets de l’industrie du bois. Ces chaudières sont donc particulièrement écologiques.

Comment ça marche ? Presque comme une chaudière traditionnelle.

D’abord, les granulés sont introduits dans la chambre de combustion de la chaudière. Ils y sont brûlés pour produire de la chaleur et chauffent alors l'eau du circuit de chauffage central constitué de radiateurs ou d’un plancher chauffant. Leur combustion peut aussi chauffer l'eau sanitaire du logement exactement comme une chaudière “classique”, au fioul par exemple.

Il existe 2 grands types de chaudières à granulés : la plus courante est la chaudière à vis sans fin et la moins contraignante (mais plus chère) est la chaudière à aspiration, plus automatisée.

La chaudière bois à granulés est de plus en plus perçue comme une solution intéressante, rentable et responsable pour le chauffage de sa maison et de son eau sanitaire.

Netatmo info

Le Thermostat Intelligent Netatmo permet de programmer facilement la chaudière selon vos habitudes de vie, de paramétrer le seuil de l’hystérésis et d’anticiper les plages de chauffe. Tous les éléments d’installation sont fournis, y compris un Relais !

L’installation d’une chaudière à granulés

L’installation d’une chaudière à granulés n’est pas compliquée en soi… à condition que vous disposiez déjà d’un système de chauffage central au fioul, au gaz ou encore au charbon. C’est indispensable pour toutes les chaudières bois à granulés !

Il suffit alors de raccorder votre chaudière à granulés au circuit d’eau du chauffage central existant.

Bien que l’installation d’une chaudière bois à granulés soit relativement facile, il est toutefois recommandé de confier cette tâche à un professionnel, habitué à installer de telles chaudières. Il y a 3 raisons à cela :

  • Il pourra procéder immédiatement aux réglages nécessaires au bon démarrage du la chaudière;
  • Vous pourrez souscrire un contrat de maintenance annuel adapté ;
  • Vous serez éligible aux nombreuses aides financières pour un chauffage écologique réduisant le prix de votre chaudière à granulés.

Le silo de stockage des granulés ou à pellets

Pour fournir du chauffage en continu, une chaudière à granulés doit être alimentée de manière très régulière en bois. Un granulé ou un pellet est très petit et ne prend pas beaucoup de place. Mais votre chaudière en nécessite un très grand nombre ! Il va donc vous falloir de la place pour les stocker.

C’est pourquoi à proximité de toute chaudière de ce type doit se trouver son silo de stockage des granulés de bois, un réservoir de granulés de bois qui doit être rempli dès que nécessaire (environ une fois par an).

Notez que ce silo doit le plus souvent être acquis en complément de la chaudière à granulés. Son prix varie selon sa capacité de contenance et sa qualité. 4 voire 6 mètres carrés suffisent pour la surface qu’il occupe, vous devez compter un prix aux alentours de 1 000 €.

Quel entretien pour une chaudière à granulés ?

Pour des raisons de sécurité et d’efficacité énergétique, une chaudière bois à granulés doit être entretenue chaque année à l’aide d’un contrat de maintenance annuel dont le prix s’élève à 200 € en moyenne par an.

Mais ce n’est pas tout, sur les chaudières à granulés qui ne sont pas totalement automatiques, vous devrez également assurer un entretien régulier de votre système de chauffage qui inclut :

  • Vider le bac à cendre entre 3 et 6 fois par an selon la chaudière ;
  • Contrôler chaque trimestre le niveau du silo de stockage des granulés de bois ;
  • Vidanger (vider le bac), contrôler et programmer la chaudière avant de quitter le logement plusieurs semaines.

Chaudière à granulés : prix élevé mais investissement rentable

Un investissement rentabilisé en quelques années

Acheter une chaudière à granulés ou à pellets à bas prix est très difficile, voire impossible. Ce mode de chauffage est plus cher que les autres chaudières : entre 3 000 et 20 000 € (le plus souvent entre 5 000 et 12 000 €). Plus l'automatisation et la puissance sont importantes, plus les prix des chaudières sont élevés.

Le granulé ou pellet de bois est tout simplement l’énergie de chauffage la moins chère du marché ! Alors une fois l’investissement initial amorti, vous n’aurez pas qu’à débourser quelques centaines d’euros (un prix de 500 € en moyenne) par an pour le bois, l’entretien et l’électricité de votre chaudière à granulés.

Vu que c’est un mode de chauffage écologique, vous pouvez compter sur les aides gouvernementales pour financer votre chaudière à granulés et en faire baisser le prix ! Crédit d’Impôt pour la Transition Ecologique (CITE), aides de l’ANAH, primes énergie… réalisez toutes les demandes disponibles pour demander votre éligibilité et obtenir des aides parfois importantes pour l’achat de votre chaudière à granulés ou à pellets.

Quelle que soit sa puissance, avec le CITE, bénéficiez de 30% de crédit d’impôt sur la chaudière (et la main d’œuvre si vous répondez aux plafonds des revenus modestes établis par l'ANAH). Attention cependant, des plafonds existent et ils incluent tous les crédits d’impôts :

  • 8 000 euros pour un(e) célibataire;
  • 16 000 euros pour un couple marié ou pacsé ;
  • 400 euros supplémentaires par enfant à charge.

C’est pour toutes ces raisons que les économies générées par la chaudière permettent de rentabiliser l'investissement en dix ans environ.

Rendement et performance d’une chaudière à granulés

Certes, les chaudières à granulés ou à pellets utilisent le bois comme combustible, mais elles ont également besoin d’électricité pour fonctionner. Pas d’inquiétude, cela reste très limité : La consommation est d’environ 300 W en mode allumage pendant 10 à 30 minutes et de 30 à 100 W en fonctionnement courant : comptez un prix de 50 € par an en moyenne.

L’énergie produite par une chaudière bois à granulés pour générer du chauffage, c’est à dire sa performance, est calculée à l’aide de son rendement et de sa puissance.

La performance d'une chaudière à granulés ou pellets se base ainsi sur son rendement global, qui est compris généralement entre 75 et 90 % et sa puissance en kW de 10 et 30 kW.

En résumé, voici les principaux avantages et inconvénients de la chaudière bois à granulés ou à pellets comme mode de chauffage :

Avantages :

  • Le bois est écologique, abordable et facilement stockable ;
  • D’importantes économies d’énergie et d’argent ;
  • Des aides financières ;
  • Une installation simple ;
  • Une utilisation efficace et facile ;
  • Une bonne puissance et un rendement élevé.

Inconvénients :

  • Un investissement initial élevé ;
  • Un entretien régulier nécessaire ;
  • La nécessité d’un système de chauffage central préexistant.

Netatmo info

Une chaudière à granulés à bas prix ne propose pas une automatisation poussée. Avec le Thermostat Intelligent Netatmo, il devient possible de programmer efficacement votre chauffage !