Pourquoi et comment diminuer sa consommation électrique moyenne ?

Poste de dépenses déjà majeur chez les ménages français, la consommation d’électricité devient de plus en plus importante. Alors que le prix de l’électricité augmente en permanence, apprenez à mieux comprendre et à diminuer votre consommation électrique moyenne. Nul doute que vous ressentirez ces économies sur votre facture.

Qu’est-ce que la consommation électrique moyenne d’un logement ?

Quelques chiffres sur la consommation électrique moyenne

Prenons plusieurs exemples pour avoir un ordre d’idée. Un studio de 30 mètres carrés dont le chauffage et l’eau chaude fonctionnent à l’électricité consomme environ 4 350 kWh par an en moyenne. S’ils utilisent une autre énergie, attendez-vous à une estimation autour de 970 kWh par an en moyenne. Dans le cas d’une grande maison de 150 mètres carrés, si elle est équipée d’un système de chauffage et d’eau chaude à l’électricité, la consommation moyenne sera de 23 500 kWh chaque année et 2 800 kWh si ce n’est pas le cas. L’écart est alors immense !

Les estimations changent selon les années et les sources, mais les chiffres restent de cet ordre de grandeur.

Comment convertir votre consommation électrique en kWh en euros sur la facture ?

Un logement de 75 mètres carrés avec 3 à 4 habitants consommant de 10 000 à 14 000 kWh par an paiera une facture d’électricité comprise entre 1 500 et 2 100 €, selon le fournisseur. En effet, le prix du kWh dépend de l’offre choisie, du fournisseur et/ou des tarifs réglementés de l’électricité. De plus, ce prix augmente chaque année.

Superficie à chauffer, nombre d’habitants dans le logement, habitudes d’utilisation des appareils électriques… nombreux sont les critères qui font varier la consommation moyenne d’électricité d’un ménage. Alors comment la calculer ?

Comment calculer sa consommation électrique moyenne ?

D’abord, quel est l’intérêt de faire le calcul de sa consommation ?

On évoque souvent la consommation électrique moyenne d’un ménage ou d’un logement, exprimée en kWh. Mais pourquoi tenter de la connaître, de la comprendre et de l’optimiser ? C’est simple, savoir calculer sa consommation quotidienne en kWh est très utile pour 2 raisons :
*Opter pour le meilleur contrat et la meilleure offre possible en fonction de vos besoins précis : en effet depuis 2007 et la libéralisation du marché de l’électricité en France, vous pouvez choisir librement votre fournisseur et votre contrat !
*Réaliser un maximum d’économies sur votre facture d’électricité et celle d’énergie en adaptant votre consommation et en privilégiant certains appareils.

Vous avez donc tout intérêt à calculer ou au moins à estimer votre consommation électrique moyenne. Mais comment s’y prendre, vous demandez-vous ?

Les 7 critères majeurs pour calculer sa consommation électrique moyenne

Il faut avant tout savoir que les quatre principaux postes de consommation d’électricité dans un logement sont le chauffage (en moyenne 60 % de la consommation totale pour un logement tout électrique de 60 mètres carrés !), l’eau chaude, les appareils (électriques, électroniques et électroménagers) et la cuisson. L’éclairage vient ensuite.

Pour le calcul de votre consommation électrique moyenne, prenez en considération plusieurs critères, tout en sachant que les deux premiers ont le plus d’importance :

*La surface ou la superficie du logement (et son nombre de pièces) : cela peut sembler évident, mais le chauffage d’un studio de 20 mètres carrés à l’électricité n’a pas le même prix que le chauffage d’un T3 de 45 mètres carrés;
*L’énergie utilisée pour vos équipements : qu’est-ce qui fonctionne à l’électricité ? Si ce sont à la fois vos appareils ménagers et multimédia, votre chauffage, vos plaques de cuisson et votre eau chaude, la facture risque d’être salée ;
*L’isolation du logement : plus l’isolation des murs et des combles est de qualité, moins la consommation d’électricité moyenne est élevée ;
*La date de construction du bâtiment : l’année de laquelle date votre logement influe sur son efficacité énergétique car la technologie et les connaissances évoluent.
Votre mode de vie : à quelle fréquence consommez-vous de l’électricité ?
*Le nombre d’occupants du logement ;
*La puissance du compteur.

Netatmo info

Réduisez votre consommation électrique moyenne avec Muller Intuitiv with Netatmo, le module de connexion pour vos radiateurs électriques vous permettant de réaliser des économies d’énergies et d’argent sur votre facture.

Comment réduire votre consommation électrique moyenne ?

Pourquoi réduire sa consommation électrique moyenne ?

Encore une question évidente, pensez-vous ? Les chiffres sont impressionnants et le prix de la facture annuelle peut évoluer du simple au double. Un ménage économe dans ses pratiques énergétiques ne se chauffant pas à l’électricité consomme environ 1 350 kWh par an, soit 317 €… contre 3 510 kWh et 648 € pour un ménage dépensier !

Il n’y a donc pas de petits efforts, chaque bonne habitude compte.

5 bonnes pratiques pour consommer moins d’électricité

Vous avez certainement l’envie de faire des économies d’électricité pour alléger votre facture. Sans doute avez donc également la détermination d’entreprendre ces actions :

*Maintenez une température de 19°C en moyenne dans votre logement (n’oubliez pas que le chauffage est - de loin - votre plus grand gouffre énergétique si vous chauffez avec cette énergie);
*Choisissez le mode “éco” sur vos appareils lorsqu’ils en disposent ou optez pour des appareils à faible consommation d’électricité ;
*Débranchez les appareils électroniques, d’électroménager ou d’éclairage lorsque vous ne les utilisez pas ;
*Utilisez des ampoules LEDs à la place des incandescentes ;
*Placez un couvercle sur vos casseroles et optez de préférence pour la cocotte-minute, plus économe.

Base ou HPHC ? Bien choisir l’option idéale pour sa consommation d’électricité

Selon l’utilisation que vous faîtes de votre électricité, choisissez la meilleure option entre le tarif Base et le tarif HPHC.

Il s’agit de deux types de tarification de l'électricité. Avec le premier, le tarif Base, le prix de chaque kWh est le même en permanence. En revanche avec le tarif HPHC (pour Heures pleines / Heures creuses), le prix du kWh change selon l’heure de la journée : il est plus élevé tarif base classique pendant les heures pleines mais inférieur la nuit, qui représente l’essentiel des heures creuses.

Privilégiez cette seconde option si le chauffage et l’eau chaude de votre logement fonctionnent avec de l'électricité.

Pour aller plus loin dans l’estimation et le calcul de la consommation électrique moyenne de votre logement, renseignez-vous sur son DPE : le Diagnostic de performance énergétique qui vous aide à estimer la consommation d’énergie du logement selon toutes ses caractéristiques.