L’entretien annuel d’une chaudière gaz est-il obligatoire ?

Vous devez faire réaliser l’entretien de votre chaudière gaz par un professionnel chaque année, c’est une obligation légale. Pour cela, il vous faut un contrat d’entretien de votre chaudière. Bien que cet entretien annuel ne soit pas extrêmement cher, c’est tout de même un prix à prendre en compte dans vos dépenses d’énergie. Alors par où commencer ? Pourquoi cet entretien est-il nécessaire, en quoi consiste-t-il et quel est son tarif ?

Pourquoi l’entretien annuel de la chaudière gaz est-il important ?

D’abord, parce que c’est obligatoire selon la loi de faire appel à professionnel pour entretenir votre chaudière gaz tous les ans. Le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 stipule que “toutes les chaudières (gaz naturel, fioul, bois, charbon…) d'une puissance de 4 à 400 kilowatts doivent faire l'objet d'un entretien annuel effectué par un professionnel”.

Notez cependant qu’aucune sanction légale n’existe pour défaut d’entretien annuel de la chaudière au gaz. Toutefois en cas d’accident (notamment au monoxyde de carbone) ou de panne, cela pourrait fortement jouer en votre défaveur…

Mais si cet entretien est imposé, c’est pour de bonnes raisons : la sécurité bien sûr, mais aussi l’amélioration de la durée de vie et du rendement de votre chaudière gaz.

En effet, à titre d’exemple, un système de chauffage central au gaz bien entretenu dure environ 20 ans, contre seulement une dizaine d’années lorsque l’entretien n’a pas été rigoureux. L’espérance de vie de votre chauffage est donc doublée, ce qui est tout sauf négligeable.

Ensuite, les risques de pannes et les problèmes de fonctionnement sont considérablement réduits grâce à un entretien annuel de qualité. Engie estime qu’un tel entretien réduit de 5 fois le nombre de pannes de votre chaudière au gaz, rien que ça !

Cela vous permet également de réaliser des économies d’énergie et d’argent car votre chaudière fonctionnera alors dans les meilleures conditions possibles. Un chaudière gaz qui bénéficie d’un bon entretien annuel consomme jusqu’à 12 % d’énergie en moins, selon l’ADEME. Elle pollue aussi moins en émettant une dose inférieure de CO2.

Autant de bonnes raisons de vous convaincre qu’il est impératif de procéder à l’entretien annuel de votre chaudière au gaz, non ?

En quoi consiste l’entretien de la chaudière gaz ?

Chaque année donc, votre chaudière gaz doit être entretenu par une société ou un professionnel. Mais quelles opérations sont réalisées par le chauffagiste ?

5 grandes étapes dans l’entretien annuel de votre chaudière gaz

L’entretien de votre système de chauffage peut se diviser en 5 étapes principales :

  • Vérification des pièces majeures de la chaudière notamment celles liées à la régulation et à la sécurité;
  • Nettoyage des éléments de fonctionnement principaux à l’intérieur de la chaudière ;
  • Démontage, nettoyage et réglage du brûleur ;
  • Calcul précis de la quantité de monoxyde de carbone contenue dans la fumée et sa température ;
  • Changement de l’ensemble de pièces qui présentent un dysfonctionnement.

En toute fin d’entretien annuel de votre chaudière gaz, le chauffagiste vous remet votre attestation d'entretien, qui vous permet de justifier légalement que tout a été effectué dans les règles. Et voilà, vous pouvez repartir pour un rude hiver sans risques !

Le contrat d’entretien de votre chaudière

L’entretien de la chaudière passe ainsi par un contrat annuel d’entretien, certifiant que l’opération a bien été réalisée par un professionnel certifié. Vous pouvez choisir un contrat à durée déterminée ou indéterminée et il peut être reconductible afin de vous libérer de la contrainte que peut représenter cet entretien annuel de votre chaudière gaz.

Plusieurs autres interventions peuvent vous être proposées dans un tel contrat, comme le dépannage 7j/7, le ramonage de votre système de chauffage ou une extension de garantie : c’est toute la différence entre un contrat d’entretien simplifié et un contrat d’entretien complet.

Quel est le prix du contrat annuel d’entretien ?

Puisque cet entretien annuel est obligatoire et que toutes les raisons évoquées ont dû vous convaincre de la nécessité d’entretenir chaque année votre chaudière gaz, vous devez vous demander quelle somme vous allez débourser.

De quoi dépend le prix de l’entretien de la chaudière gaz ?

Sachez donc que quel que soit la nature du contrat d’entretien que vous choisissez (plutôt complet ou plutôt simplifié), le tarif varie selon le type d'appareil de chauffage et votre localisation géographique. Comptez généralement des tarifs d'entretien de la chaudière gaz de 60 à 180 euros juste pour la main d'œuvre et le déplacement du professionnel. Cela n’inclut donc pas le remplacement des pièces à changer, dont le prix peut rapidement grimper.

En fonction du type de contrat d'entretien choisi, cette fourchette tarifaire se précise : de 60 à 130 € par an pour un contrat simplifié et de 80 à 180 € chaque année pour un contrat complet.

Ce tarif reste donc abordable quel que soit le contrat sélectionné, mais n’oubliez pas qu’une pièce défaillante à changer peut considérablement alourdir la facture. Alors mieux vaut prévenir que guérir en planifiant ces dépenses dans votre budget d’énergie et de chauffage (si vous êtes locataire avec chauffage individuel au gaz).

Dernière question, qui doit prendre en charge cet entretien annuel ?

En règle générale, c’est le locataire qui doit solliciter un professionnel et régler le montant de l’entretien annuel de son chauffage au gaz individuel.

Le propriétaire peut également demander à son locataire d’entretenir sa chaudière, sans pour autant choisir une société en particulier et sans avoir s’acquitter lui-même du prix de l’entretien.

Enfin en ce qui concerne le chauffage au gaz collectif dans une copropriété, c’est au propriétaire ou au syndic de prendre en charge intégralement l’entretien annuel de la chaudière, de contacter le chauffagiste et de payer le contrat d’entretien.

Entretenir votre chaudière gaz est donc indispensable et vous en comprenez désormais en détails les raisons. Alors vous n’avez plus qu’à choisir le contrat qui correspond le mieux à vos besoins et à ne pas manquer l’échéance annuelle ! Vous connaissez aussi les risques liés à un manque d’entretien : pannes, intoxication, casse prématurée, consommation supérieure, pollution excessive… et d’autres réjouissances encore.