Comment mesurer la pression atmosphérique chez soi ?

Mesurer la température est quelque chose de banal : tout le monde le fait. Regarder la météo ? C’est pareil. Mais qui mesure la pression atmosphérique ? Celles et ceux qui cherchent à prévoir la météo avec une précision inégalée ! Vous pouvez d’ailleurs mesurer la pression atmosphérique directement chez vous.

Qu’est-ce que la pression atmosphérique ?

La pression atmosphérique, force par unité de surface de l’atmosphère (mais encore ?)

Il est courant d’entendre parler de pression atmosphérique, par exemple à la météo télévisée. Le problème, c’est que peu de personnes comprennent réellement de quoi il s’agit. Saviez-vous que les navigateurs et les amateurs d’aéronautique s’équipent d’un baromètre pour mesurer la pression atmosphérique et recevoir ainsi des prévisions fiables sur la météo, fortement liée aux conditions d’exercice de leurs activités ?

Prenons les choses dans l’ordre en partant de l’origine de la pression atmosphérique. La masse de l'atmosphère exerce sur la surface de la Terre une pression moyenne de 1013 hectopascals (hPa).

Notez que la pression de l'air baisse en fonction de l'altitude, car plus on monte, plus l'atmosphère devient rare. De 0 à 1 000 mètres d’altitude, cette pression diminue en moyenne de 1 hPa chaque 10 mètres. Quand on atteint 5,5 kilomètres d'altitude, la pression atmosphérique n’est plus que de 500 hPa environ (2x mois qu’au plus bas sur Terre donc).

Ces variations de pression sont à l’origine des vents, qui, par un mécanisme complexe impliquant également la température de l’air, conditionnent la météo.

Mesurer la pression atmosphérique est donc utile pour prévoir la météo mais ne peut se substituer entièrement à la mesure de la température ou de l’humidité.

Le hPa, unité de mesure de la pression atmosphérique

Auparavant, c’était le milibar (mb) qui était utilisé comme unité de mesure de la pression atmosphérique. Mais de nos jours, cette pression atmosphérique se mesure en pascal ou en hPa (hectopascal). Un petit cours d’histoire nous permettra de mieux comprendre d’où provient le hPa.

En effet, Pascal fut un grand savant du XVIIe siècle qui a travaillé sur le sujet de la pression atmosphérique. Selon lui, 1 pascal = 1 N/m2. Dans ce cas de figure, N représente le Newton, unité de mesure de la force. La pression atmosphérique et le pascal définit donc la force par unité de surface.

Le premier instrument de mesure de la pression atmosphérique a été créé en 1647 : ce fut le premier baromètre.

Notez que la pression atmosphérique est le plus souvent exprimée en hPa ou hectopascal, car le pascal est trop petit : 1 hPa = 100 pascals.

Netatmo info

Mesurer la pression atmosphérique de manière précise en n’oubliant pas les autres données météo ? C’est simple avec la Station Météo Intelligente Netatmo ! Retrouvez toutes vos données météorologiques (mais aussi celles de la qualité de votre air intérieur ou du niveau sonore) sur votre smartphone.

Pourquoi mesurer la pression atmosphérique chez soi ?

Quand on vous parle de météo, vous imaginez mesurer la température, le taux d’humidité (quantité de vapeur d’eau dans l’air), les prévisions d’ensoleillement et les probabilités de pluie ? Ce n’est pas complètement faux… mais c’est incomplet.

Toute prévision météorologique s’appuie sur la mesure de la pression atmosphérique (en hPa). Cette mesure, réalisée avec un appareil ayant la fonction baromètre, est un indicateur précieux concernant l’anticipation de la météo et notamment du vent.

La pression de l’atmosphère sur la Terre est un indicateur important et vous allez vite comprendre pourquoi. Il faut d’abord savoir que dans les zones tempérées de la Terre, la pression varie en moyenne de 950 hPa à 1050 hPa. Or, elle peut changer très vite, indiquant un mauvais temps à venir si elle baisse rapidement et un temps plutôt agréable si elle monte.

Au niveau des chiffres, retenez 1010 hPa et 1020 hPa. En effet, si la pression atmosphérique descend sous le premier seuil de 1010 hPa, il est question en météo d’une dépression (ou juste de conditions dépressionnaires). Lorsqu’elle grimpe au-dessus des 1020 hPa en revanche, on constate un anticyclone (ou des conditions anticycloniques).

La pression atmosphérique a donc une influence directe (bien que mal expliquée encore aujourd’hui) sur la température, le temps et la météo en général sur Terre.

Mesurer la pression dans l’atmosphère juste devant chez soi permet donc de pouvoir anticiper avec justesse la météo des prochaines heures.

Netatmo info

Température, humidité, qualité de l'air, météo… et surtout pression atmosphérique, la Station Météo Intelligente Netatmo vous permet de mesurer toutes les données qui comptent vraiment : celles juste devant chez vous et à l’intérieur de la maison ! Visualisez facilement l'historique des variations pour mieux prévoir et anticiper les changements.

Comment mesurer la pression atmosphérique ?

Baromètre à mercure, baromètre anéroïde, station météo… quels sont les instruments de mesure de la pression de l’atmosphère ?

La température a le thermomètre, l’humidité a son hygromètre, la vitesse du vent se mesure avec un anémomètre… et la pression atmosphérique possède son baromètre (ou autre appareil avec cette fonction, comme une station météo).

C’est aujourd’hui le baromètre anéroïde qui est l’appareil le plus employé pour mesurer la pression atmosphérique.

Le baromètre mesure donc la pression de l’atmosphère sur la surface de la Terre et l’exprime en hPa. Savoir interpréter cette mesure comme expliqué ci-dessus vous permet alors d’anticiper un changement de météo : risque-t-il pleuvoir ? Devrait-il faire beau ? Rien n’est jamais certain bien entendu, mais les prévisions restent probables. C’est d’ailleurs en combinant température, pression, vent et autres indicateurs que les météorologues établissent les prévisions météo qui vous consultez sur votre smartphone ou à la télévision.

Dernière remarque : pourquoi placer un capteur à l’intérieur (baromètre ou station météo) de la maison pour mesurer la pression extérieure ? Tout simplement parce qu’elle est identique à l’intérieure et à l'extérieur : aucun logement n’est étanche à l’atmosphère extérieure.

Anticiper la météo, le soleil et la pluie avec précision n’est pas de la magie ! Mais pour y parvenir avec précision, l’idéal est de s’équiper d’un baromètre, d’un thermomètre, d’un hygromètre, d’un anémomètre ou d’une station météo qui combine ces fonctions. Mesurer la pression atmosphérique, la température, l’humidité et la vitesse du vent est la clé pour des prévisions réalistes !