Qu’est-ce que la température ressentie ?

La température annoncée par Météo France vous semble étrangement trop douce ou à l’inverse, trop faible ? C’est normal, entre la température “réelle” et la température que vous ressentez, il y a une différence. Le froid et la chaleur sont intensifiés par certaines conditions météo, comme en situation de canicule. Avec l’indice humidex et le refroidissement éolien, il est simple d’expliquer la différence entre températures.

Météo France et le principe de la “température ressentie”

En 2008, l’institut Météo France a mis en place le principe de "température ressentie" pour aller au-delà de la température de l’air mesurée et inclure d’autres éléments météo. Le but était d’être plus précis sur la notion de température.

Cette mesure des températures vise à mieux appréhender la température que ressent le corps humain en fonction de plusieurs facteurs climatiques. Très médiatisé surtout pendant les périodes de grand froid ou de canicule, le principe de température ressentie ne concerne que la température que le corps humain ressent en extérieur et en un lieu non protégé du vent.

En Amérique du Nord et notamment au Canada, la température ressentie existe aussi mais est plutôt appelée "Wind Chill" ou refroidissement éolien. En effet, le froid y est bien plus fort qu’en France en hiver !

Indice humidex et refroidissement éolien : quand la température de l’air ne suffit plus

Pour calculer la température ressentie, Météo France et les appareils de mesures météo prennent en considération la température de l’air et y ajoutent d’autres éléments, comme le taux d’humidité ou la vitesse du vent.

C’est ce que l’on appelle l’humidex, l’indice intégrant les effets combinés de la chaleur et de l'humidité le montre bien, et le refroidissement éolien qui prend en compte l’impact du vent sur la température ressentie.

L’indice humidex allie la température de l’air et le taux d’humidité relative

Vous l’avez sans doute remarqué, la chaleur est plus agressive pour le corps lorsque l’humidité est forte. C’est un climat connu comme “tropical” et qui provoque une sensation de malaise : c’est souvent ce qu’il se passe pendant la canicule, comme ce fut le cas en France en 2018 et 2019. La température est élevée (souvent plus de 30 degrés) et un fort taux d’humidité rend l’air suffoquant.

L’indice humidex a été créé et est utilisé par des météorologues canadiens et prend en compte 2 facteurs : la température en degrés et le taux d’humidité relative.

Pour illustrer l’indice humidex avec un exemple concret, prenons le cas d’une température de 30 degrés et d’un taux d'humidité relative de 70 %. Dans cette configuration météo, l'indice humidex serait alors de 41. Ce n’est pas une température en degrés, attention ! C’est un indice.

Le refroidissement éolien ajoute les effets du vent à la température ambiante

Quant au froid, il est également rendu plus vif pour le corps en raison d’un phénomène qui l’accentue : le vent. Le refroidissement éolien est également un indice. C’est aussi souvent le phénomène scientifique qui se cache derrière le terme de température ressentie en langage courant. En effet, en France, la température ressentie est souvent inférieure à la température réelle.

Le refroidissement éolien est donc utilisé pour exprimer la sensation de froid que produit le vent sur le corps humain produisant de la chaleur. Si l’on a l’impression que la température baisse, c’est juste que le vent produit cet effet. La “vraie” température” ne bouge pas.

Prenons un exemple : avec une température de l'air de -10 degrés et un vent de 30 km/h, l’indice éolien sera de -20. Mais on ne parle pas ici de degrés, ce n’est qu’un nombre sans unité de mesure, un indice. Cela donne toutefois une idée sur la température en degrés.

Netatmo info

La Station Météo Intelligente Netatmo vous aide à comprendre la température de l’air ainsi que la température ressentie par votre corps. Chaleur, froid, humidité, vent et même prévisions météo, ne laissez aucune donnée vous échapper.

La température ressentie est-elle fiable ?

Le principe de température ressentie est toutefois remis en question par certains météorologues, estimant que c’est n’est pas un indice fiable. Alors qu’en est-il ?

Si la température classique exprimée en degrés est parfaitement fiable, ce n’est pas forcément le cas pour les températures ressenties. En effet, étant calculées sur la base d’indice, elles incluent une part de variabilité et peut être mesurée de manière différente selon les cas.

En mesurant les données (humidité, vent et température) à des endroits légèrement espacés, la température ressentie peut varier facilement.

C’est un indice intéressant qui apporte une information de grande qualité. Mais ce n’est pas une donnée météo aussi précise que d’autres !

Netatmo info

Recevez des informations précises sur la météo et la température directement sur votre smartphone avec la Station Météo Intelligente Netatmo ! Mieux appréhender le froid ou la chaleur vous permet de mieux vous y préparer. C’est aussi la meilleure solution pour y résister sans risque !