Où placer un détecteur de monoxyde de carbone ?

Vous ne savez pas comment décider de l’emplacement de l’installation de votre détecteur de monoxyde de carbone à la maison ? Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui peut émaner de tout appareil à combustion, notamment le chauffage, c’est pourquoi un détecteur de monoxyde de carbone est d’une grande utilité pour avoir l’esprit tranquille… mais une question demeure : où placer le détecteur de monoxyde de carbone dans la maison ?

À quoi sert un détecteur de monoxyde de carbone ?

Le détecteur de monoxyde de carbone est un appareil qui émet une alarme lorsque ce gaz est détecté en quantité trop importante dans une certaine pièce de la maison.

De plus en plus équipé, le détecteur de monoxyde de carbone est un système de sécurité qui analyse en continu l'air ambiant dans une pièce. Cela permet de se prémunir des dangers du monoxyde de carbone, un gaz qui est toxique et même mortel en cas d’exposition prolongée.

Tout appareil à combustion peut émettre ce gaz dans la maison, qu’il s'agisse d'une gazinière, d’un feu à pétrole ou encore d’un chauffage thermique. Chaque pièce ou presque est donc concernée. Vu qu’il s’agit d’un capteur, il faut donc logiquement le placer à proximité de la source d’émission du gaz en question.

Netatmo info

Le détecteur de CO n’est pas réservé aux logements d’habitation de type maison ou appartement, il peut également être installé dans une caravane ou un mobile home (l’efficacité y est même parfois supérieure, de même que l’utilité).

Non, le détecteur ne doit pas être installé au plafond

Contrairement aux idées reçues et souvent à cause de la confusion entre détecteur de fumée et détecteur de monoxyde de carbone, ce dernier ne doit pas être placé au plafond, mais de préférence sur le mur. Le risque est réel dans le cas contraire, mais pour bien en comprendre les raisons, il faut d’abord comprendre quelques principes clés.

Si le détecteur de fumée doit être installé au plafond, il y a une bonne raison : la fumée est plus légère que l'air et donc, elle monte rapidement. En revanche, le détecteur de monoxyde de carbone placé au plafond peut être très dangereux pour une raison simple : le monoxyde de carbone a la même densité que l'air.

Concrètement, cela signifie qu’il ne monte pas au plafond, mais qu’il se mélange avec l'air ambiant. Stagnant, il est plus concentré à l’endroit où l'air est brassé : le centre de la pièce.

Alors où placer le détecteur de monoxyde de carbone pour qu’il soit réellement efficace ?

Le détecteur de monoxyde de carbone doit idéalement être placé à proximité de la source

Installez le détecteur de monoxyde de carbone au bon endroit

Pour qu’il soit le plus efficace, il est important de fixer le détecteur de monoxyde de carbone dans la même pièce que l'appareil à combustible afin qu’il puisse sonner au moindre dépassement du seuil prévu. Dans l’idéal, le boîtier de l’appareil doit être placé entre 1 et 3 mètres de la source, et en position horizontale. Le détecteur doit être installé au niveau du regard, donc entre 1,5 et 1,7 mètre.

Or, ce n’est pas toujours possible, selon la disposition de votre maison. Dans le cas où vous manquez de place pour installer votre détecteur de monoxyde de carbone selon ces conseils, c’est-à-dire à plus d'un mètre environ de la source et au niveau des yeux, une autre option est possible bien que moins efficace. Vous pouvez effectivement l'installer un peu plus haut qu’un mètre, mais un point est important : vous ne devez jamais le placer trop proche de la source potentielle de monoxyde de carbone, au risque de nuire à son bon fonctionnement.

Veillez à pouvoir entendre l’alarme du détecteur de monoxyde de carbone en toutes circonstances

Un autre point est à noter : dans un logement très grand ou très bien insonorisé, il faut aussi que vous puissiez entendre l’alarme du détecteur en toutes circonstances, où que vous soyez au moment où il sonne. Si la pièce où vous le disposez est trop éloignée de la pièce où vous dormez par exemple, vous risquez de ne pas être alerté(e) en temps voulu, ce qui nuit à l’utilité du détecteur de monoxyde de carbone.

Placez le détecteur de CO loin des sources de ventilation

Une dernière recommandation peut vous permettre d’éviter tout dysfonctionnement de votre détecteur en cas de présence de monoxyde. Il s’agit de vous assurer qu’il mesure bien en permanence un échantillon de l'air que vous respirez ! Pour ce faire, l’idéal est donc d’essayer d’éviter de l'installer dans la pièce à proximité d'une source de ventilation (VMC, fenêtre, porte, hotte aspirante, etc.).

Netatmo info

Le monoxyde de carbone est indétectable sans un appareil dédié, puisqu’il est inodore, incolore, et qu’il n’irrite ni les yeux ni la gorge. Ses dangers sont en revanche bien réels : son inhalation peut avoir des conséquences dramatiques pouvant aller jusqu’à la mort.

Un détecteur de CO est-il obligatoire chez soi ?

L’installation de détecteurs de monoxyde de carbone n’est pas obligatoire en France, mais cela reste conseillé pour la sécurité de la maison.

Pour votre sécurité, il est recommandé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone afin d’éviter les intoxications, qui restent nombreuses en France : 4 000 chaque année, particulièrement pendant la période hivernale. Peu importe le chauffage que vous utilisez, au bois, au gaz ou encore au pétrole, le risque de combustion incomplète est réel.

Certaines règles de base permettent toutefois de limiter les cas d’émission de monoxyde de carbone, comme entretenir son chauffage et sa tuyauterie, bien gérer le combustible et utiliser l’appareil dans les meilleures conditions possibles.

La durée de vie de l’appareil n’étant pas illimitée, il est également important de tester le détecteur de monoxyde de carbone une fois par an pour voir si l’alarme du produit fonctionne toujours au contact du gaz.

Une fois que vous avez conscience de l’intérêt d’installer un détecteur de monoxyde de carbone pour que ce gaz ne vous menace plus chez vous, l’étape suivante est donc de connaître les bonnes pratiques concernant sa disposition. C’est chose faite ! La sécurité à la maison n’est pas facultative et ce détecteur offre une garantie contre l’un des gaz les plus dangereux dans la maison.

Il ne vous reste plus qu’à choisir le détecteur de monoxyde de carbone qui vous convient le mieux : entrée de gamme ou haut de gamme, connecté ou classique, filaire ou sans fil, à pile ou à batterie, etc. Enfin, vous n’aurez plus qu’à installer l’appareil à la maison et bonne nouvelle, une fois une place, aucun entretien n’est nécessaire au cours de toute la durée de vie des détecteurs de CO.