Pourquoi installer un détecteur de monoxyde de carbone ?

Près de 4 000 personnes sont intoxiquées chaque année par le monoxyde de carbone (CO) en France, alors que cela aurait pu être évité avec un détecteur de monoxyde de carbone fonctionnel. En effet, ce gaz toxique est imperceptible : incolore, inodore, sans saveur et non irritant. Heureusement, un détecteur de ce gaz, doté d’une alarme, peut sauver des vies.

Qu’est-ce qu’un détecteur de monoxyde de carbone ?

Le détecteur de monoxyde de carbone est un système de sécurité aujourd’hui très répandu au sein des foyers. Ce petit boîtier très utile est équipé d’une alarme qui sonne dès qu’il détecte un franchissement du seuil de monoxyde de carbone dans la pièce.

Il suffit de fixer le détecteur de monoxyde de carbone dans le logement pour qu’il analyse en continu l'air ambiant. Pour être le plus efficace possible, il doit idéalement être placé dans la même pièce que l'appareil à combustible, si possible entre 1 et 3 mètres de la source, à l'horizontale. Compte tenu de la dangerosité du monoxyde de carbone, il est recommandé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone si vous utilisez un appareil à combustion, comme un chauffage thermique, une gazinière ou encore un feu à pétrole.

Cependant, le détecteur de monoxyde de carbone n’est pas obligatoire en France. Cela peut en revanche être très utile en cas de problème, en plus d’être rassurant au quotidien. Par ailleurs, même si vous ne possédez pas d’appareil susceptible d’émettre du monoxyde de carbone, ce n’est peut-être pas le cas de vos voisins : dans un immeuble, ce gaz peut se propager aux autres appartements rapidement et atteindre le vôtre.

Netatmo info

Un détecteur de monoxyde de carbone n’a pas besoin d’être entretenu une fois installé, il suffit de le tester chaque année et de veiller à ce que sa batterie soit bien chargée.

Pourquoi le monoxyde de carbone est-il un gaz dangereux pour la santé ?

Afin de réellement tout savoir sur le détecteur de monoxyde de carbone, il est important de définir de quoi il est question.

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone (CO), à ne pas confondre avec le dioxyde de carbone (CO2), est un gaz que l’on ne voit pas et que l’on ne sent pas, mais qui se révèle toxique voire potentiellement mortel en cas de forte concentration dans un espace confiné ou de respiration prolongée. Nous parlons ici de la version gazeuse de la molécule composée d'un atome de carbone (C) et d'un atome d'oxygène (O).

Il peut émaner de la combustion du bois, comme du gaz comme le butane, du propane ou le gaz naturel, du charbon, et même du pétrole de ses dérivés comme l’essence ou le fuel. C’est pour cette raison qu’il n’y a pas que les appareils de chauffage qui peuvent en être à l’origine : les voitures, motos, groupes électrogènes, cheminées ou encore braseros sont aussi à surveiller. Le détecteur de monoxyde de carbone a donc sa place dans presque toutes les pièces de la maison.

Mais toute combustion ne produit pas de monoxyde de carbone. En effet, ce gaz provient d'une combustion incomplète du combustible, c’est-à-dire une “mauvaise” combustion qui peut résulter d’une gestion ou d’une utilisation inappropriée du matériel de combustion, ou d’un manque d’entretien des conduits d'évacuation. Les appareils électroménagers et de chauffe vieillissants ou insuffisamment entretenus peuvent aussi causer des émissions de monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone est la principale cause d'intoxication dans les pays industrialisés

Si ce gaz pose problème, c’est parce qu’en plus d’être nocif, il se diffuse rapidement dans l'environnement, c’est notamment pour cela qu’il est depuis longtemps la principale cause d'intoxication dans les pays industrialisés. Dès qu’il est inhalé, le monoxyde de carbone remplace vite l'oxygène dans le sang, ce qui provoque alors en peu de temps des maux de tête, des étourdissements, des nausées, des vomissements, voire même une perte de connaissance.

Le moindre de ces symptômes doit donner l’alerte et sonner comme une alarme, surtout si vous utilisez un appareil de chauffage chez vous. Hautement toxique, le monoxyde de carbone provoque le plus souvent des accidents pendant la période hivernale (globalement, de septembre à mars).

D’où l’intérêt d’installer un détecteur de monoxyde de carbone chez soi avant l’hiver, afin d’être alerté par une alarme au moindre risque.

Comment fonctionne ce détecteur de gaz, différent d’un détecteur de fumée ?

Le détecteur de monoxyde de carbone n’est pas un détecteur de fumée, puisque ce n’est pas le même gaz qui est analysé par le capteur.

Le principe de fonctionnement d’un détecteur de monoxyde de carbone qui émet une alarme dès que ce gaz est détecté en trop grande quantité se base sur un principe électrochimique.

Dans la pratique, une solution chimique présente à l’intérieur de l'appareil réagit au contact du monoxyde de carbone quand il atteint un seuil critique. Il produit alors un son, une alarme qui rend immanquable un gaz indétectable.

Le détecteur de monoxyde de carbone est donc un produit efficace, un véritable système de sécurité doté d’un capteur performant et qui permet une protection contre tout risque d’incendie ou d’intoxication par le gaz.

Netatmo info

La sonnerie de l’alarme d’un détecteur de monoxyde de carbone est différente de celle d'un détecteur de fumée, ce qui permet de les différencier. En effet, les deux appareils n’alertent pas sur le même gaz.

Comment choisir le meilleur détecteur de monoxyde de carbone ?

Haut de gamme, coup de cœur, fiable, abordable, avec ou sans fil, à pile ou à batterie… qu’il s’agisse du prix, des caractéristiques ou de la livraison, le choix ne manque pas en matière de détecteur de monoxyde de carbone. Il en existe pour tous les goûts, même si la plupart sont peu chers et très efficaces.

Chaque produit est différent, même si certains modèles connectés et intelligents offrent une meilleure détection et une protection plus complète. La plupart des marques proposent un descriptif détaillé pour leurs détecteurs.

Pour choisir le produit qui vous convient parmi les différents appareils, quelques recherches suffisent généralement. De nombreux détecteurs de monoxyde de carbone sont en vente, chaque appareil est relativement similaire et chaque produit renforce la sécurité en luttant contre le monoxyde de carbone.

L’entretien régulier des équipements et appareils de chauffage est un prérequis pour lutter contre le risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Toutefois, il est recommandé de s’équiper d’un détecteur de monoxyde de carbone, qui, grâce à son capteur, offre un niveau de sécurité maximum et une réelle protection contre ce gaz nocif.