Pourquoi, quand et comment purger un radiateur ?

La plupart de vos radiateurs peuvent fonctionner pendant une longue durée sans entretien particulier. Toutefois, il est très important de les purger régulièrement et correctement pour les maintenir en parfait état de marche. Pourquoi est-ce une démarche nécessaire ? Quand, et surtout, comment s’y prendre ? Abordons point par point tous les éléments à connaître absolument sur la purge.

Pourquoi faut-il purger ses radiateurs ?

De manière simple, la purge d’un radiateur à eau chaude est une action simple et rapide qui est indispensable afin d’évacuer la pression, les bulles d’air ainsi que les boues qui se trouvent à l’intérieur. Ces dernières ont en effet pour conséquences d’empêcher le fonctionnement optimal de votre système de chauffage, voire de boucher les canalisations. Il s’agit ainsi d’une opération peu complexe mais importante pour évacuer l’air entrée dans le système de circulation d’eau chaude.

Sans purge, à la longue, il est possible qu’un radiateur ne puisse plus s’allumer. Pas idéal si vous avez vraiment besoin de chauffage dans l’immédiat à l’approche de l’automne en particulier ! Heureusement, vous pouvez sans soucis réaliser vous-même l’intervention. Pour cela, il suffit de connaître la technique et de prendre de légères précautions.

Par ailleurs, purger vos radiateurs à eau est un moyen efficace de réduire voire de supprimer les bruits de tuyauterie. Mais ce n’est tout : la purge est aussi le moyen d’optimiser les performances du radiateur à eau tout en améliorant sa durée de vie. Comptez enfin sur des économies d’énergie variables mais non négligeables : idéal pour l’efficacité énergétique de votre chauffage.

N’hésitez donc pas à utiliser votre clé à molette tous les ans au minimum pour entretenir votre système de chauffage et vos radiateurs à eau !

Netatmo info

La purge du radiateur est facilitée avec un Tête Thermostatique Intelligente Netatmo. De plus, ces têtes thermostatiques vous permettent un contrôle plus précis de la température de votre radiateur à eau ! Optimisez votre confort thermique, votre consommation et votre système chauffage grâce à cet équipement pratique.

Quand devez-vous purger vos radiateurs à eau ?

Maintenant, vous savez pourquoi il n’est pas accessoire de faire la purge de vos radiateurs à eau à fréquence régulière. Mais quel est le bon moment ? Inutile de purger vos radiateurs tous les mois. En revanche, il est recommandé réaliser cette purge au moins une fois chaque année, généralement au moment de la remise en route automnale du chauffage et de la chaudière, lorsque les températures commencent à baisser. Il n’est pas utile de purger ses radiateurs plus d’une fois par an en général, sauf exception.

Bien sûr, vous pouvez purger certains radiateurs lorsqu’ils semblent défaillants ou que leur performance vous paraît décliner. Également, si l’un de vos radiateurs ne présente plus une température identique sur l'ensemble de sa surface, sans doute est-il temps d’une purge. Enfin, en cas de bruits anormaux provenant des canalisations, pensez aussi à purger vos radiateurs.

Quoi qu’il en soit, n’ayez crainte : la purge est très rapide (en plus d'être facile) et en quelques minutes à peine, vous pourrez mettre en route vos radiateurs, désormais en parfait état de fonctionnement ! Alors ne la repoussez pas inutilement.

Comment purger un radiateur à eau ?

Avant de démarrer la purge de votre radiateur, munissez-vous de d’une pince ou d’un tournevis, d’une clé à molette ou de purge, d’une brosse métallique (si votre radiateur est ancien) ainsi que d’un petit récipient. Nous vous conseillons de commencer par le radiateur qui se situe au plus près de votre chaudière et de terminer par celui qui en est le plus loin (en particulier dans le cas d’une maison ou d’un appartement à étages, au risque de devoir recommencer une fois les derniers radiateurs purgés).

Etape 1 : Purgez le radiateur

Si votre radiateur à eau est équipé d’un purgeur (comme la majorité aujourd’hui), tournez cette petite vis sur contour blanc située sur le dessus du radiateur pour le purger. Lorsque de l’air s’échappe de votre radiateur, la purge est (déjà) terminée.

Si votre radiateur à eau ne dispose pas d’un purgeur, commencez par placer votre récipient en-dessous de la vis de purge du radiateur (située du côté opposé au robinet de contrôle de la chaleur).

Ensuite, tournez cette vis de purge ou la vanne thermostatique pendant quelques secondes. Restez à l’écoute : vous devriez alors entendre un léger sifflement d’air.

Selon le modèle du radiateur, s’il s’agit un ancien ou d’un récent, la suite diffère. Pour un radiateur équipé d'une petite molette qui termine la vis de purge, resserrez-là sans la dévisser entièrement.

Pour les radiateurs plus anciens avec clé de purge, décapez les couches de peinture qui bloquent la vis de purge en utilisant la brosse métallique. Vous pourrez ensuite débloquer la vis et la refermer lorsque les premières gouttes d’eau s’échappent.

Pour finir, revissez la vis de votre radiateur avec douceur, sans forcer. Réglez enfin la vanne thermostatique ou le robinet (ouvert à fond) sur la température idéale.

Etape 2 : Rétablissez la pression dans votre circuit de chauffage

Le fait de purger vos radiateurs à eau a parfois pour effet de diminuer la pression à l'intérieur du circuit de chauffage. C’est un problème ! Rétablissez-là simplement en rajoutant de l’eau à l’intérieur via le robinet de remplissage de votre circuit (en-dessous ou proche de la chaudière).

Ouvrez ce robinet avec grande précaution, démarrez le remplissage et fermez-le dès que l'aiguille du manomètre (compteur à aiguille de votre chaudière) est au niveau de la pression conseillée. Cette pression conseillée se trouve dans la zone verte du cadran, à 1,5 bar pour une maison plain-pied ou un appartement, ou entre 1,8 à 2 bars pour une maison à étages.

Purger votre radiateur n’est pas anecdotique, mais c’est une action qui est heureusement très simple. Quelques outils, de la patience, une bonne dose de délicatesse et le tour est joué en suivant quelques étapes simples ! En cas de soucis, de questions ou de doutes, il est recommandé de demander conseil à un chauffagiste, qui saura vous aider, vous accompagner ou même réaliser la purge pour vous.