Quel est le rôle de votre compteur électrique ?

Vous êtes forcément équipé, mais connaissez-vous vraiment votre compteur électrique dans ses moindres détails ? Connaissez-vous son mode de calcul ? Enedis, filiale d’EDF, remplace progressivement les anciens compteurs électriques par les compteurs Linky, communicants et intelligents. Faisons le point sur votre compteur électrique et son avenir.

A quoi sert votre compteur électrique ?

Comprenez-vous réellement le fonctionnement de votre compteur électrique ? Son but est simple : enregistrer avec précision votre consommation d’énergie, notamment, votre consommation d’électricité. Une fois mesurée, les données collectées sont transmises à votre fournisseur d’électricité. Anciennement, un agent devait relever manuellement la consommation directement sur le compteur dans votre domicile. Le compteur Linky modernise la consommation d’électricité.

Grâce aux nouveaux compteurs intelligents et communicants, comme le compteur Linky, la mesure de la consommation permet à votre fournisseur d’énergie de réaliser une facturation exacte fondée sur la consommation réelle (mensuelle, semestrielle, etc…). En revanche, avec les compteurs non communicants, la facturation basée sur la consommation réelle n’est possible qu’à postériori.

Les différents types de compteur électrique

En France, il existe trois catégories de compteurs électriques. Le compteur électromécanique est un compteur d’électricité créé et adopté à la fin du XIXème siècle. Plus tard, à partir des années 1950, les compteurs électromécaniques ont été remplacés par des compteurs électroniques, actuellement, en voie d’être supplantés par une nouvelle catégorie de compteurs électriques communicants et intelligents, le compteur Linky, qui révolutionne le secteur de l’énergie.

L’installation du compteur Linky est désormais obligatoire et son installation ne peut être refusée. L’objectif affiché est donc d’équiper tous les foyers et entreprises d’ici 2021 en France.

Le compteur électromécanique

Le compteur électromécanique est aujourd’hui encore le plus répandu en France en 2019. Son fonctionnement se base sur la rotation de son disque métallique : la vitesse de rotation s’adapte de manière proportionnelle à la consommation du ménage. C’est simple, plus vous consommez d’énergie, plus il tourne rapidement. En raison de sa technologie très limitée, le compteur électromécanique se contente de fournir une estimation globale de la consommation d’énergie.

Le compteur électronique

Le compteur électronique est une évolution du compteur électromécanique, c’est la deuxième génération de compteur électrique en France. Ici, en remplacement de la roue mécanique, un cadran et deux touches « S » et « D » permettent la lecture des index de consommation. Ces informations ensuite transmises aux fournisseurs d’énergie qui établissent une facture.

Le compteur intelligent Linky

Le compteur Linky est le compteur électrique communicant lancé par Enedis en 2015. Il permet de transférer des données directement à Enedis sans l’intervention d’un technicien. Tout comme les anciens compteurs électriques, le compteur Linky enregistre la consommation globale du foyer en kWh et communique auprès du fournisseur d’énergie un indice de consommation journalier. Toutes les informations transmises permettent d'améliorer l'efficacité énergétique des foyers, en plus de coûts de prestations bien moins onéreux.

A qui appartient le compteur électrique ?

Malgré la place essentielle qu’il occupe dans votre logement, “votre” compteur électrique ne vous appartient pas. Contrairement à une croyance populaire, il n’est pas non plus la propriété d’EDF, ni d’Enedis. En réalité, le compteur électrique est la propriété des collectivités territoriales et les communautés de communes et donc, par extension, de l’Etat français.

En revanche, ces dernières concèdent la prise en charge ainsi que la maintenance de tous les compteurs électriques à Enedis, le principal gestionnaire du réseau de distribution d’électricité sur le territoire français. Il est commun de surnommer le compteur “compteur EDF” ou “compteur Enedis”, toutefois, il s’agit d’un abus de langage.

Par ailleurs, le fait que le compteur ne vous appartienne pas vous oblige à respecter les consignes de votre fournisseur : il n’est pas possible de vous opposer à l’installation d’un certain type de compteur électrique. De plus, dans le cadre d’une location, c’est au nouveau locataire qu’incombent les démarches d’ouverture du compteur.

Le compteur Linky bientôt obligatoire en France

Que vous l’ayez déjà fait installer ou non, vous avez sans doute déjà entendu parler du compteur Linky lancé par Enedis en 2015 dont l’arrivée est en partie financée par les communes.

Qu’est-ce qu’un compteur Linky ?

En France, 35 millions de compteurs devraient être remplacés par le compteur Linky d’ici 2021, date à partir de laquelle il deviendra obligatoire, afin de remplacer tous les autres modèles dans les foyers français.

Le compteur Linky offre différents avantages grâce à sa technologie :

  • Des démarches simplifiées : plus besoin d’une intervention pour relever le compteur, et une installation en 30 minutes, etc.
  • Un calcul précis, juste et en temps réel de votre consommation et de votre facture d’électricité
  • Un suivi minutieux de votre consommation consultable 24h/24
  • Le choix de l’offre d’électricité la plus adaptée à vos besoins réels en électricité.

Les polémiques autour du compteur Linky

Certaines polémiques autour du compteur Linky affolent le grand public et animent les Français. En cause ? Son supposé prix, les conséquences du compteur Linky sur la santé et des doutes en matière de respect de la vie privée.

Enedis, EDF et l’Etat ont démenti toutes ces rumeurs :

  • Le coût du compteur Linky est nul pour les ménages, le compteur et son installation étant totalement gratuits pour le consommateur;
  • Le niveau d’ondes émis par le compteur Linky, supposé être nocif pour la santé, n’est en réalité pas supérieur à celui d’un compteur électrique classique ;
  • Il a été rappelé que le compteur Linky ne relève que la consommation d’électricité du foyer en kWh, et aucune autre information personnelle.

Par ailleurs, notez qu’en cas de refus de l’installation d’un compteur Linky dans votre logement, vous risquez des sanctions allant de la résiliation de votre contrat à la surfacturation d’opérations pouvant être évitées avec un compteur intelligent.

Le compteur électrique est essentiel pour mesurer votre consommation d’électricité, transmettre vos chiffres à votre fournisseur et établir une facture précise et juste. Le remplacement de tous les compteurs électriques par le compteur Linky s’inscrit dans un profond changement de la consommation et de la production d’électricité qui exige une réorganisation du réseau tout entier.