Sélectionner votre pays

Ok

Baromètre

Un baromètre est un instrument utilisé pour mesurer la pression atmosphérique. Notamment utilisé en météorologie en complément d’autres instruments, il apporte des données importantes concernant l’évolution des conditions extérieures. L’étude de la pression atmosphérique, non perceptible, permet en effet aux amateurs et professionnels de la météo une évaluation plus fiable du temps à venir.

À quoi sert un baromètre ?

Depuis longtemps on sait que l’étude des variations de la pression atmosphérique permet de prévoir l'évolution de la météo. Les perturbations atmosphériques sont en effet responsables de variations de pression : une pression basse, et surtout dont la baisse est rapide, annonce ainsi une dépression, et donc du mauvais temps. De même, une pression atmosphérique en hausse indique la plupart du temps le retour du beau temps. Ces prévisions à court terme sont bien utiles pour évaluer le temps qu’il fera dans les prochaines heures. Le baromètre fait donc partie des outils très utiles aux jardiniers, ainsi qu’aux personnes qui travaillent à l’extérieur ou doivent planifier des activités sportives ou de loisirs à découvert. Néanmoins, la seule observation de la pression atmosphérique à l’aide d’un baromètre ne suffit pas à prévoir la météo de façon fiable. C’est pourquoi un baromètre est souvent associé à d’autres instruments de mesures : un anémomètre pour mesurer la force du vent, un thermomètre pour connaitre l’évolution des températures, une girouette pour déterminer le sens du vent ou encore un hygromètre pour mesurer le taux d’humidité présent dans l’air. Les indications données par le baromètre sont donc essentielles, mais doivent être associées à d’autres informations pour en déduire des prévisions météo fiables. L’observation du baromètre permet cependant de connaitre très localement la tendance à court terme, et d’anticiper sur d’éventuels changements de temps. Découvrez nos produits

Comment régler son baromètre ?

Il ne suffit pas d’acheter un baromètre, encore faut-il bien l’installer, savoir lire la mesure et interpréter les résultats.
  • Installer le baromètre
Pour de bons résultats, choisissez bien l’emplacement de votre outil de mesure. Un baromètre est un instrument sensible. Éloignez-le de toute source de chaleur et faites-en sorte qu’il soit bien stable afin d’éviter chocs et vibrations. Une fois en place, évitez de le déplacer de crainte qu’il ne se dérègle. De même, ne secouez pas le baromètre; si vous avez l’impression que l’aiguille est coincée, tapotez-le du doigt.
  • Étalonnage du baromètre
Pour bien fonctionner, un outil comme le baromètre a besoin d’être étalonné, c’est-à-dire réglé avant sa première utilisation. Renseignez-vous auprès des services de votre ville pour connaitre la pression atmosphérique locale. La plupart des communes sauront vous informer, sinon contactez l’aéroport le plus proche ou le centre météorologique de votre région. Une fois l’info obtenue, réglez le baromètre à l’aide d’un tournevis et de la vis de réglage de l’appareil jusqu’à ce que l’aiguille indique la valeur souhaitée. Selon votre position, adaptez légèrement la position de l’aiguille : la pression diminue d’environ un hectopascal tous les 8 mètres, tenez-en compte si vous utilisez comme info de référence la pression mesurée dans une ville en altitude ou en contrebas. Une fois ce premier étalonnage effectué, votre baromètre est prêt à être mis en service.
  • Fonctionnement du baromètre et lecture des résultats
La pression atmosphérique indiquée par le baromètre change selon l’évolution du poids de l’air ambiant. Elle se mesure en hectopascals (hPa), parfois en millibars (mb) et oscille entre 960 et 1060 hPa. L’aiguille du baromètre bouge lorsque la pression change : en dessous de 1 013 hPa, elle indique une dépression, au-dessus de 1 013 hPa, un anticyclone. Les professionnels se réfèrent généralement à la pression ramenée au niveau de la mer, c’est-à-dire à la pression correspondant en théorie à l’altitude zéro. Celle-ci étant en moyenne de 1013 hPa, c’est cette valeur qui sert de référence. Si votre aiguille reste immobile, cela peut vouloir dire que la pression ne change pas, ou que votre appareil fonctionne mal. En cas de doute, disposez-le dans un sac plastique et comprimez ce dernier légèrement. Si la pression n’augmente pas, c’est que vous devez procéder au réglage du baromètre. Vérifiez que l’aiguille ne soit pas en butée, au besoin faites-lui faire un tour complet, et étalonnez l’appareil à nouveau.

Choisir son baromètre

Il existe différents types de baromètres :
  • Baromètres à gaz : Dans ce cas, un volume donné de gaz se comprime ou se détend en fonction de la pression atmosphérique.
  • Baromètres à mercure : Aussi appelé baromètre de Torricelli, du nom de son inventeur, le baromètre à mercure mesure la pression dans un tube en verre en évaluant l’équilibre entre le poids de l’air et le poids du mercure. Il est de moins en moins utilisé en raison de la fragilité du verre et de la toxicité du mercure.
  • Baromètres anéroïdes : Ils mesurent la déformation d’un corps métallique due à la pression atmosphérique.
  • Baromètres électroniques : Ces appareils modernes traduisent les variations de pression en valeurs numériques. La lecture est facilitée par un affichage digital.
  • Barographes : Aussi appelés baromètres enregistreurs, ces appareils transcrivent les variations de pression sur du papier millimétré ou en mémorisant les données dans le cas des versions électroniques.
Pour choisir le modèle de baromètre le plus adapté, il convient d’identifier ses besoins : encombrement, fixation murale ou en pose libre, esthétique de l’appareil, utilisation (sorties en bateau, randonnée, météo…). Pour une utilisation météorologique, préférez une station météo qui donnera des prévisions plus fiables ou complétez l’utilisation du baromètre avec celle d’autres instruments de mesure : thermomètre, hygromètre, anémomètre

Découvrez nos produits

Station Météo Intelligente

Thermostat Intelligent

Caméra Intérieure Intelligente

Caméra Extérieure Intelligente