Radiateur basse température : bien le choisir

Le radiateur basse température aussi connu sous le nom de radiateur basse consommation ou radiateur à chaleur douce, est un type de radiateur qui a pour particularité de ne chauffer qu’à une température maximale de 50 degrés. A l’heure où de nombreux foyers s’interrogent sur le meilleur système de chauffage central, le chauffage à basse température a de quoi séduire de nombreux ménages. Contrairement au radiateur électrique par exemple, ce mode de chauffage a un double intérêt : économique et environnemental. Pour autant, il n’est pas toujours facile de bien choisir son chauffage basse température car les modèles sont nombreux.

Comment fonctionne un radiateur basse température ?

La différence de fonctionnement entre un radiateur basse température et un radiateur haute température

Le système entre les radiateurs basse température et haute température est exactement le même : c’est l’eau qui circule à l’intérieur du radiateur qui permet de produire de la chaleur. Le principal élément de différenciation entre les deux types de radiateurs réside dans la température de l’eau. Contrairement aux radiateurs traditionnels, qui ont une température variant entre 70 et 90 degrés, les radiateurs basse température, eux, ont une température située entre 40 à 50° maximum. Il est important de noter qu’afin d’assurer un confort thermique optimal les radiateurs à basse température sont plus volumineux que les radiateurs classiques.

De plus, un radiateur basse température doit nécessairement être associé à un des systèmes de chauffage suivant :

  • Une pompe à chaleur

  • Une chaudière à condensation (à gaz)

  • Une chaudière basse température

  • Un système de chauffage solaire

Il existe des aides financières pour la mise en place d’un tel système de chauffage. En effet, pour l’installation d’une pompe à chaleur vous pouvez bénéficier des primes énergie ou du crédit d’impôt. Il est également possible de bénéficier des aides de l’Anah* puisque l’installation d’un radiateur basse température s’inscrit dans une démarche de rénovation énergétique plus écologique.

Il est important de savoir que pour l’installation d’un radiateur basse température il est nécessaire que votre logement ait une isolation optimale. De plus, il n’est pas possible de coupler les radiateurs basse température à une chaudière haute température. Ainsi, il est impossible de remplacer de façon partielle vos radiateurs haute température avec des radiateurs basse température. L’installation de ce mode de chauffage demande soit un logement neuf ou une rénovation complète des tous les appareils de chauffage de votre habitation.

Comment entretenir mon radiateur basse température ?

Il faut purger son radiateur tous les ans et le désembouer environ tous les 5 ans.

Netatmo info

Sur la plupart des radiateurs à eau chaude, vous pouvez installer facilement un Thermostat Intelligent Netatmo pour programmer et contrôler à distance votre chauffage. Gagnez en rendement, faites des économies d’énergie et profitez d’une réduction de la facture de chauffage !

En quel matériau à forte inertie dois-je choisir mon radiateur basse température ?

Le terme de radiateur basse température est en fait assez général. En effet, il peut être conçu dans divers matériaux à forte inertie. En effet, du fait de la circulation d’une eau à basse température à l’intérieur de la tuyauterie, il est important que le matériau qui compose ce type de radiateur permette une diffusion facile et rapide de la chaleur.

Il existe des caractéristiques propres à chaque matériau à forte inertie :

  • En fonte : L’inertie de la fonte est très importante ce qui représente un gros avantage pour les radiateurs à basse température fabriqués dans ce matériau. En effet, cela permet d’obtenir un chauffage optimal. Un des avantages de la fonte est qu’il s’agit d’un matériau robuste qui assure au radiateur une longue durée de vie. Néanmoins, c’est aussi le matériau le plus coûteux à l’achat mais aussi le plus massif et imposant ce qui peut déranger lors de son installation ou pour l’esthétisme de votre intérieur. De plus, la fonte a une montée en température très lente, ce qui représente un gros désavantage.

  • En aluminium : Beaucoup plus élégant qu’un radiateur en fonte, le radiateur en aluminium séduira davantage les foyers accordant de l’importance à la décoration d’intérieur. Ce matériau permet un large panel de designs et de coloris. Un autre de ses avantages est son rendement généralement très élevé. L’aluminium est aussi garant d’une vitesse de chauffe de votre pièce extrêmement rapide, dû au fait qu’il contienne moins d'eau que les radiateurs classiques. Cela permet donc de faire des économies d’énergie mais aussi d’avoir un impact moindre sur l’environnement. Enfin, l’aluminium est un matériau léger ce qui induit qu’il n’est pas nécessaire de faire de gros travaux pour son installation (notamment pour l’accrocher au mur).

  • En acier : Les radiateurs en acier permettent une montée en température très rapide (bien plus que la fonte par exemple). Parmi les radiateurs en aciers on peut en retrouver différents modèles : le radiateur plissé, le radiateur tubaire ou encore le radiateur à panneaux.

Le système de basse température ne concerne pas uniquement les radiateurs mais il peut aussi être appliqué à du chauffage au sol. Dans le cas du chauffage au sol l’eau est comprise entre 20 et 45 degrés environ.

Quels sont les avantages et les inconvénients des radiateurs basse température ?

Les avantages

  • La chaleur dégagée des radiateurs basse température est beaucoup plus douce que celle diffusée par les radiateurs classiques. L’achat d’un radiateur basse température permet donc de s’assurer un certain confort thermique.

  • Un chauffage plus économique : le rapport longévité-prix de ce type de chauffage est très important ce qui en fait un moyen de chauffage particulièrement économique par rapport à un radiateur classique ou électrique.

  • Un air intérieur plus sain : la chaleur diffusée par le radiateur basse température permet une homogénéisation thermique dans le foyer ce qui réduit les courants d’air et donc les suspensions de particules de poussières dans votre air intérieur.

Les inconvénients

  • La taille : les radiateurs à chaleur douce peuvent ne pas toujours être le mode de chauffage le plus approprié du fait de leur taille imposante. En effet, ils ne sont pas toujours faciles à installer si l'on souhaite préserver l’harmonie de son intérieur. Désormais les fabricants innovent en termes de design pour réduire la taille de ce type de radiateurs.

  • Le prix : il est plus élevé que pour d’autres modes de chauffage, néanmoins leur longévité permet d’amortir ce coût de départ. Le prix d’un radiateur basse température varie globalement entre 100 € pour des modèles classiques et 2500€ pour les modèles les plus sophistiqués. Il est à noter que les prix varient aussi en fonction des matériaux utilisés.

  • La compatibilité : comme mentionné au début de cet article, le radiateur basse température ne peut être installé qu’avec certains systèmes de chauffage. Cela limite donc les possibilités d’installation pour certains potentiels acheteurs.

Aller plus loin dans l'optimisation de son chauffage central basse température

Les thermostats connectés permettent de créer un planning de chauffe et de mieux gérer votre consommation énergétique.

Selon l’ADME*, l’utilisation de thermostats intelligents et/ou connectés permettrait d’amoindrir le coût des factures de chauffage des foyers.

Selon l’agence, ces thermostats représentent un “petit investissement très rentable” puisque les économies réalisées dès la première année sont susceptibles de couvrir leur prix d’achat. Le Thermostat Intelligent ON/OFF permet de programmer et de contrôler à distance la température ambiante de votre logement. Il utilise les caractéristiques thermiques de votre logement pour gérer votre poêle ou chaudière à bois avec plus de finesse.

En conclusion, l’achat d’un radiateur basse température peut s’avérer coûteux mais sur le long terme c’est un choix qui vous permettra de faire des économies d’énergie et donc d’alléger vos factures. N’oubliez pas que des aides financières vous sont proposées en cas de travaux dans votre habitation pour rénovation énergétique. Bien qu’ils soient souvent plus encombrants que les radiateurs classiques, les modèles récents de radiateurs basse température sont de plus en plus modulables aux différents intérieurs.