Quels allergènes polluent votre maison et entraînent des allergies ?

On dit souvent que l’air intérieur de la maison est plus pollué que l’air extérieur. C’est vrai. De quoi parle-t-on ? C’est simple : de particules fines, de gaz nocifs, de COV (composés organiques volatiles) … mais aussi d’allergènes. Qu’est-ce qui est susceptible de provoquer des allergies chez vous ? Comment les détecter et y faire face ? Votre santé est-elle menacée ? Les allergènes sont nombreux… et parfois insoupçonnés !

Des allergènes partout chez vous ?! Hélas, c’est probable…

Le principe est simple : un allergène peut se trouver dans des produits ou des substances en tous genres et est à l’origine d’une allergie ou de plusieurs risques d’allergies. Vous pensez être bien protégé contre les allergènes parce que vous n’avez aucune allergie ? Ne vous reposez pas sur vos lauriers !

Comme dans tous les logements, nul n’échappe aux allergènes. Il se présentent sous différentes formes mais difficile de s’en débarrasser totalement, surtout dans la mesure où personne n’y a la même sensibilité. Pourtant, c’est essentiel pour votre santé, les allergies n’amenant rien de positif.

De vos produits ménagers à vos animaux de compagnie en passant par les acariens, la poussière et les moisissures, chaque pièce est susceptible d’être menacée par au moins un allergène !

Nous ne parlerons pas ici des allergènes alimentaires comme le lactose du lait, le gluten et autres substances contenus dans des aliments. Pareil pour les allergènes présents dans les cosmétiques non-bio. Nous abordons ici uniquement les allergènes qui polluent l’air intérieur de votre maison.

Se débarrasser des allergènes durablement consiste à dépolluer l’air de la maison, c’est à dire qu’il vous suffit de suivre au minimum les mêmes règles d’aération (matin et soir au moins 10 minutes), de ventilation permanente et de ménage régulier. Ne laissez pas les allergies vous gâcher la vie, apprenez à identifier les allergènes pour mieux les combattre ! Mesurer la pollution intérieure, c’est le premier pas vers son éradication.

Il est parfois difficile de savoir si l’on possède un allergène chez soi, pourtant c’est le cas de la plupart des logements. Et comme chaque allergène apporte son lot d’allergies… votre santé vous remerciera de rester sur vos gardes !

Notez par ailleurs que les polluants comme la fumée liée au tabagisme, les COV, les particules fines et autres gaz toxiques (CO, NO2…) peuvent aggraver les symptômes d’allergies chez vous.

Les produits ménagers : des allergènes, mais pas seulement

Les polluants chimiques peuvent entraîner des allergies. C’est notamment le cas de certains produits ménagers peu respectueux de l’environnement et du corps humain. Alors certes, ils sont efficaces et permettent presque de pouvoir manger par terre… mais à quoi bon, si c’est pour développer une allergie ?

En fait, le formaldéhyde présent dans la fumée de cigarette, la colle, la peinture et autres substances parfois toxiques n’est pas qu’un simple polluant : c’est un allergène puissant. Attention donc aux produits qui en contiennent.

Prenez garde à l’étiquetage des produits chimiques que vous utilisez chez vous. Vous devriez avoir à disposition toutes les informations nécessaires afin de choisir un produit si possible bio, naturel et avec un faible risque d’allergie. Il est désormais obligatoire pour les fabricants d’être totalement transparent sur les risques et les effets indésirables liés à chaque produit.

D’ailleurs, en plus d’être allergène, ces produits peuvent également être plus polluants et nocifs pour votre santé. Mieux vaut prévenir que guérir… alors attention à vos produits d’entretien et autres substances chimiques.

Les animaux de compagnie : des allergènes communs dans la maison

Bien sûr, si vous êtes allergique au chat, vous ne prendrez pas de chat. Cela va de soi ! Mais il se peut que vous développiez une allergie. Ces braves bêtes ne vous en veulent pas personnellement, mais il se peut que quelqu’un dans votre foyer développe une allergie en lien avec votre animal préféré : chat, chien, hamster, oiseau, etc.

Difficile alors de se débarrasser de cet allergène sans jeter le bébé avec l’eau du bain… mais au moins, vous savez exactement quoi faire pour faire cesser l’allergie.

Parlons aussi des animaux de compagnie que vous n’avez pas choisi, mais qui vous ont choisi, notamment les blattes et autres cafards ! Vous ne le savez peut-être pas, mais ces insectes indésirables sont aussi sources d’allergies. Souvent présents dans la cuisine, les recoins humides et les placards, ne les laissez pas proliférer et réagissez immédiatement au moindre doute.

Netatmo info

La Station Météo Intelligente Netatmo vous alerte directement sur votre smartphone lorsque la pollution intérieure est trop importante. Pour aérer dès que nécessaire, tirez également parti de la technologie Velux Active with Netatmo, le meilleur moyen pour conserver un air sain et maintenir à distance les allergènes et toutes les allergies.

Les acariens, un grand classique en matière d’allergies

Les acariens sont de microscopiques créatures pourtant à l’origine des trois-quarts des allergies respiratoires ! Prendre soin de sa literie (changer et laver les draps et housses au moins chaque mois notamment), éviter la moquette, bien aspirer les tapis et passer les peluches en machine sont autant de bons réflexes pour limiter leur prolifération.

Une allergie est vite arrivée quand les acariens se montrent envahissants. Ne vous laissez pas faire ! Limitez l’humidité, conservez une température inférieure à 20 degrés, remplacez vos moquettes et tapis… en somme, ne faites pas de votre logement un nid douillet pour les acariens.

Netatmo info

Les allergènes font partie intégrante de la pollution de l’air qui empoisonne votre intérieur. Mesurez l’exacte qualité de l’air chez vous avec la Station Météo Intelligente Netatmo pour aérer lorsque c’est nécessaire ! Exploitez un maximum d’informations provenant de l’intérieur comme de l’extérieur pour faire les meilleurs choix et éviter toute allergie.

Poussières, moisissures et autres réjouissances

Faire le ménage n’est pas qu’un moyen de rendre son logement plus agréable à regarder, c’est surtout une question de propreté. Les allergènes ne résistent pas à un grand coup d’aspirateur fréquent couplé à une bonne dose de produit d’entretien (si possible moins nocif que ceux évoqués plus haut).

Les poussières peuvent en effet provoquer des allergies. Le problème, c’est qu’elles se déposent naturellement à chaque endroit de chaque pièce au fil du temps… sur le sol, les meubles, les étagères, la décoration, bref, partout.

Les moisissures quant à elles occupent 40 % des logements en France. Ces champignons microscopiques peu ragoûtants émettent des substances qui se dispersant dans l’air, entraînant pollution et allergies. Au total, dans un logement trop humide et mal entretenu, ce ne sont pas moins de 150 variétés de moisissures allergisantes qui peuvent envahir votre logement.

Un dernier conseil : méfiez-vous des plantes ! Bien qu’elles aient un impact positif sur votre intérieur et votre santé, elles peuvent aussi contenir des allergènes. Leur pollen peut également provoquer des allergies, alors restez alerte. Voilà, vous connaissez désormais les principaux allergènes susceptibles de s’installer chez vous ! Pensez donc à bien nettoyer votre logement et à en renouveler efficacement l’air. Si les symptômes persistent et que vous ne constatez aucune amélioration notable, il est recommandé de consulter un allergologue qui approfondira le diagnostic.