Comment mesurer le niveau de pollution de l'air à l’intérieur de la maison ?

En France comme partout dans le monde, la pollution de l’air est partout dans l’environnement, même à l’intérieur. Les polluants qui entraînent la mauvaise qualité de cet air entraînent des effets néfastes sur notre santé : dioxyde d’azote, COV, particules fines, etc. Heureusement, pour mieux lutter contre la pollution de l’air intérieur, il existe des solutions, comme des appareils connectés permettant de mesurer sa qualité en temps réel.

La pollution de l’air, un problème extérieur comme intérieur en France

On parle partout des effets nuisibles des gaz à effet de serre émis notamment par l’industrie, le transport ou la viande. On connaît aussi les chiffres, au moins 15 000 morts par an en France à cause de cette pollution atmosphérique et de cette mauvaise qualité de l’air.

Rester à l’écart des véhicules et à l’intérieur pour protéger votre santé n’est hélas pas une solution pour autant ! La pollution est en effet 5 à 10 fois supérieure chez soi alors qu’on y passe 80 à 90 % du temps.

En effet, on retrouve souvent les mêmes polluants qu’à l’extérieur : dioxyde d’azote, particules fines, etc. Les gaz à effet de serre nuisent à l’environnement et à la couche d’ozone, mais aussi à votre santé, c’est pourquoi les mesures de la pollution intérieure sont recommandées.

Malgré le risque évident et prouvé de la pollution intérieure pour la santé, il n’existe en France aucune obligation de mesures pour les logements résidentiels (contrairement aux établissements publics, bureaux & industries). Pour réaliser des mesures de votre qualité de l’air et de votre pollution intérieure, il faut donc se tourner vers des acteurs privés et spécialisées dans ces mesures.

Quelles mesures pour établir le niveau de pollution à l’intérieur ?

Déjà, il faut savoir que le dioxyde de carbone n’est pas un outil suffisant ni même pertinent pour mesurer la qualité de l’air. C’est un gaz à effet de serre, mais impossible de définir si vous air est de bonne qualité ou non dans la maison grâce à lui. C’est l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), organisation réputée en France notamment sur la pollution, qui l’a expliqué récemment.

En revanche, la pollution intérieure implique de nombreux polluants :

  • le dioxyde d’azote;
  • les particules fines (émises par le chauffage et les véhicules) ;
  • les COV pour composants organiques volatils (benzène, trichloréthylène, formaldéhyde, naphtalène, tétrachloroéthylène, etc.) ;
  • le monoxyde de carbone ;
  • l’acide cyanhydrique (l’un des polluants des pesticides, du tabac et des véhicules).

Netatmo info

Pour aller plus loin dans l’amélioration de la qualité de votre air, la Station Météo Intelligente Netatmo vous permet des mesures de la pollution intérieure, mais aussi de la température, du taux d’humidité ou du niveau de bruit. Ces données vous permettent ensuite d’aérer et de ventiler en fonction de la qualité mesurée !

Les objets connectés pour mesurer la qualité de l’air intérieur

Si la pollution est aussi présente (voire plus) à l’intérieur qu’à l'extérieur, il est tout autant possible d’en avoir des mesures détaillées. D’un côté, vous avez Airparif qui analyse la pollution et la qualité de l'air à Paris et en Ile-de-France pour générer des alertes de pic de pollution de l’air extérieur. De l’autre, chacun peut effectuer ses propres mesures à domicile pour analyser le niveau de pollution, les polluants et la qualité de l’air directement chez soi.

Les polluants comme les particules fines et la pollution en général peuvent en effet être surveillés grâce à des appareils permettant des mesures précises de qualité de l’air intérieur.

Avant tout, il est important de prendre conscience que mesurer le niveau de pollution est la première étape pour lutter contre l’émission de polluants et autres gaz à effet de serre. Avant de lutter contre la pollution et pour la qualité de l’air, il faut en comprendre les niveaux !

L’avantage des objets connectés (stations météo, capteurs et autres détecteurs) est de vous alerter sur la qualité de l’air pour pouvoir réagir avant que la pollution ne soit trop importante. Bonnes nouvelles concernant ces technologies, elles sont aujourd’hui très fiables et le choix est grand rien qu’en France.

Netatmo info

Utilisez la Station Météo Intelligente Netatmo pour maintenir un air frais et pur chez vous. Assurez un renouvellement de l’air suffisant pour vous débarrasser des polluants et améliorer la qualité de l’air. Et pourquoi pas utiliser la technologie Velux Active with Netatmo pour automatiser l’aération de votre logement en fonction du niveau de pollution à la maison ? C’est facile !

Après les mesures, place à l’action contre la pollution intérieure !

Une fois la qualité de l’air et la pollution mesurées, ce n’est pas terminé pour autant, vous vous en doutez. Il faut encore améliorer la situation et se battre contre les polluants ! Difficile d’agir directement sur les émissions de polluants, sauf en faisant attention aux produits ménagers, à la décoration et aux matériaux à l’intérieur.

En revanche, ce que vous pouvez (et devez) faire pour améliorer cette qualité de l’air, c’est aérer au minimum 15 minutes le matin et le soir, vous assurer d’avoir une ventilation permanente et globalement veiller au renouvellement suffisant de l’air. Ce dernier point est la clé pour limiter la présence de particules fines et autres polluants !

Il est de notre devoir à chacun de faire notre maximum pour réduire le nombre de décès et de maladies causés par la pollution en France chaque année. Et comme charité bien ordonnée commence par soi, pourquoi pas démarrer par la maison ? Réaliser ses propres mesures est désormais accessible au plus grand nombre. Ensuite, vous saurez à quoi vous en tenir niveau pollution, polluants et solutions. On s’y met tous ensemble ?

N’attendez surtout pas de ressentir les premiers symptômes de la pollution pour vous intéresser aux mesures de la qualité de l’air ! Agir avant qu’il ne soit trop tard pour votre santé passe avant tout par l’analyse des particules fines et autres polluants chez vous. Mais n’oubliez pas : les mesures de la pollution sont un premier pas, l’action doit suivre pour de réels effets bénéfiques sur la santé !