A brand of Legrand

Vision nocturne

Contrairement à certains animaux nyctalopes comme le hibou ou le chat qui voient parfaitement dans l’obscurité, les humains ont besoin de lumière pour distinguer ce qui les entoure. Bien que les variations de la pupille permettent d’adapter la vision à la luminosité ambiante, l’œil humain ne dispose pas de vision nocturne et ne peux donc presque rien discerner dans le noir ou la nuit.
Pour pallier ce handicap, il existe heureusement des appareils, instruments optiques ou accessoires de capture d’images, qui permettent de voir dans l’obscurité. Bien utiles notamment en extérieur de nuit, ces dispositifs sont dits à vision scotopique, ou vision nocturne. Ils sont parfois en plus dotés d’autres fonction comme le grossissement (zoom) ou l’enregistrement.

A quoi servent les appareils de vision nocturne ?

Les appareils de vision nocturne permettent de voir la nuit ou en l’absence de lumière suffisante. Ils sont donc très utilisés par les professionnels qui sont amenés à travailler la nuit : personnel de sécurité, gardes-chasses, gardes-frontières, personnel de navigation en mer… Ces appareils sont aussi très utiles dans le domaine militaire. C’est d’ailleurs dans le contexte militaire que les premiers produits à vision nocturne ont vu le jour, et qu’on trouve les appareils les plus performants.

Cependant les professionnels ne sont pas les seuls à recourir à des instruments à vision nocturne en l’absence de lumière du jour. Et toute personne amenée à exercer une activité, pratique ou de loisirs dans la nature, la nuit ou dans l’obscurité, est susceptible d’avoir recours à un appareil de vision nocturne. C’est notamment le cas des campeurs, des randonneurs, des naturalistes mais aussi des pêcheurs, des chasseurs… Les spéléologues peuvent aussi avoir besoin de jumelles à vision nocturne pour explorer les grottes, ainsi que les personnes pratiquant la navigation.
Les appareils dotés de fonctions de capture d’image à vision nocturne sont aussi très utiles, que ce soit pour observer la nature ou les animaux dans l’obscurité ou pour réaliser grâce à une caméra infrarouge la capture d’images dans le cadre d’une vidéosurveillance de sécurité.

Comment fonctionnent les appareils de vision nocturne ?

La plupart des appareils de vision nocturne sont en réalité des amplificateurs de lumière. Ils ont en effet besoin d’un peu de lumière, que ce soit celle de la lune, des étoiles, pour délivrer une image correcte. On les appelle amplificateurs de lumière résiduelle (ALR). Leurs capteurs optiques photosensibles accentuent la réflexion de la lumière pour une vision qui s’approche le plus possible de celle que l’on a en plein jour. D’autres dispositifs utilisent quant à eux un faisceau infrarouge qui offrent une illumination d’appoint lorsque la luminosité est trop basse. Dans le premier cas on parle de technologie passive, dans le deuxième cas de technologie active. Certains produits combinent les deux technologies pour de meilleures performances.

Attention néanmoins, le terme infrarouge peut porter à confusion : lorsqu’on parle comme ici de vision nocturne, on parle bien d’un éclairage infrarouge d’appoint et non de caméra infrarouge, qui elle capte le rayonnement thermique, et donc la chaleur, de corps en l’absence de lumière. Ces modèles sont bien spécifiques, utilisés par l’armée ou par exemple pour retrouver des victimes lors de catastrophes naturelles.

Certains produits utilisent la technologie de vision nocturne numérique. Cela signifie qu’au lieu d’utiliser un tube amplificateur de lumière, ils utilisent un capteur CCD ou CMOS sensible aux infrarouges. L’image est ensuite traitée numériquement et peut être enregistrée. C’est notamment la technologie utilisée par les caméras de surveillance. Découvrez nos produits

Les différents appareils de vision nocturne

On trouve sur le marché de très nombreux produits de vision nocturne : jumelles, lunettes et appareils de surveillance, dans de nombreuses marques et à tous les prix. Choisissez le produit qui vous convient en fonction de la nature de vos besoins, de la fréquence d’utilisation et des performances requises.
  • Dispositif monoculaire ou binoculaire ?
Parmi les modèles existants, vous pouvez choisir entre un appareil monoculaire (aussi appelé lunette) ou un dispositif binoculaire, c’est-à-dire des jumelles. Les jumelles offrent un confort d’utilisation majeur et fatiguent moins les yeux. Néanmoins leur prix est assez élevé et la réadaptation à l’obscurité ambiante après utilisation cause quelques instants d’aveuglement. Un dispositif monoculaire comme une lunette ne présente pas cet inconvénient : puisqu’un œil seulement est sollicité, il est plus facile de retrouver une vision normale après utilisation, ce qui est moins handicapant. Le prix est également un argument en faveur d’une lunette monoculaire : l’appareil a un prix plus abordable par rapport au prix des jumelles. Une lunette est aussi moins encombrante, plus maniable et légère, ce qui facilite le transport de l’appareil et l’observation.
  • Quelle génération d’appareil ?
On classe généralement les instruments selon leur génération. On distingue ainsi :

-Les lunettes et jumelles de première génération : elles détectent et amplifient la lumière résiduelle grâce à des tubes amplificateurs (technologie passive). Leur prix est abordable et leurs performances correctes pour une utilisation amateur ne nécessitant pas une portée importante.

-Les produits de deuxième génération : Améliorés par la présence d’une photocathode et de micro-tubes en verre qui amplifient la luminosité de façon exponentielle, leur portée est majeure et les performances meilleures même avec une luminosité initiale très faible. Le prix de ces jumelles de deuxième génération est néanmoins plus élevé que pour celles de première génération.

-Les instruments de troisième et quatrième génération : Ces jumelles offrent des performances encore meilleures grâce à un filtre chimique qui éclaircit l’obscurité et à des tubes amplificateurs encore plus sensibles aux infrarouges. Avec ces appareils l’amplification lumineuse peut atteindre X50.000. Ces lunettes et jumelles sont néanmoins très spécifiques, leur prix est très élevé et leur utilisation réservée à un usage professionnel ou militaire.

Les appareils de surveillance à vision nocturne

Outre les jumelles et lunettes, il existe aussi des produits de vision nocturne dédiés à la sécurité et à la surveillance. C’est le cas des caméras de vidéosurveillance haut de gamme pour l’intérieur ou l’extérieur : afin d’assurer la sécurité des lieux équipés, elles doivent délivrer et/ou enregistrer une image nette et de qualité même lorsque la luminosité est réduite. Un bon dispositif de vidéosurveillance doit ainsi être équipé d’un dispositif de vision nocturne à infrarouges pour permettre une observation discrète et filmer quelle que soit l’heure ou les conditions météo. Les modèles de bonne qualité sont aussi généralement équipés d’un projecteur pour éclairer pleinement la scène si besoin est.

Pour bien choisir votre dispositif de surveillance nocturne, il faut tenir compte de différents facteurs : la possibilité de grossissement (présence d’un zoom), la portée que doit avoir la caméra pour une image nette et donc la qualité de l’illumination infrarouge. Enfin, choisissez un produit dans une gamme de prix correspondant à l’usage désiré (niveau d’insécurité, valeur des biens à protéger etc.)
Enfin, d’autres accessoires peuvent nécessiter des performances nocturnes, comme un interphone de rue, afin d’identifier les visiteurs se présentant lorsque la luminosité est faible ou nulle.

Vision nocturne et législation

Vous vous apprêtez à acquérir du matériel de vision nocturne et vous vous interrogez sur le caractère légal de tels instruments ? Rassurez-vous, ces accessoires (lunette monoculaire et jumelles) sont en vente libre sans limitation d’âge ou d’utilisation. La seule restriction concerne le recours à un dispositif mains libres : dans ce cas, l’appareil équivaut à une arme de catégorie 2, un classement comparable à celui d’une arme à feu. Afin de respecter la loi, et notamment l’arrêté du 11 septembre 1995, ne fixez pas votre lunette monoculaire d’observation ou vos jumelles sur un casque ou accessoire mains libres.

Concernant les caméras de surveillance, les performances dans l’obscurité ne changent rien aux dispositifs légaux encadrant le recours à la vidéosurveillance. Les règles établies par le CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) restent applicables de jour comme de nuit.

Découvrez nos produits

Station Météo Intelligente

Thermostat Intelligent

Caméra Intérieure Intelligente

Caméra Extérieure Intelligente