Sélectionner votre pays

Ok

Vidéosurveillance

La vidéosurveillance est un système de surveillance par le biais de caméras, visant à contrôler ce qui se passe dans un espace donné. La vidéosurveillance peut concerner des espaces publics, des locaux professionnels ou la propriété d’un particulier. Elle peut avoir divers buts, mais vise généralement à empêcher les dégradations et intrusions dans un lieu. La vidéosurveillance peut également être utilisée en complément d’un système d’alarme ou de sécurité plus complet.

Pourquoi installer un système de vidéosurveillance ?

L’objectif d’un système de surveillance reposant sur des caméras de sécurité peut différer selon le lieu d’installation (intérieur, extérieur) et surtout le contexte de la surveillance : par un particulier, un professionnel ou les pouvoirs publics.
  • Installation de caméras de surveillance chez un particulier
Une caméra de surveillance vise avant tout à assurer la sécurité des biens dans la maison. Le but est d’empêcher l’intrusion de cambrioleurs. La caméra peut donc être visible dans un but dissuasif, ou avertir les occupants en cas d’intrusion par le biais d’une alarme sonore, d’une alerte téléphonique ou via une application dans le cas d’une caméra connectée. La vidéosurveillance peut aussi être gérée par une société de sécurité externe qui intervient en cas d’alerte.
  • Installation d’un système de vidéosurveillance pour les professionnels
Il peut s’agir de contrôler par caméra les entrées et sorties dans l’entreprise, mais aussi de sécuriser un local commercial, une boutique ou un entrepôt de marchandises. Un tel système de surveillance assure donc à la fois la sécurité du personnel et l’intégrité du matériel et des stocks. La vidéosurveillance est aussi essentielle en cas de vol ou sinistre pour tenter de réunir des preuves, identifier des suspects ou prouver une effraction à une compagnie d’assurance.
  • La vidéosurveillance sur la voie publique
Sur la voie publique, l’objectif des caméras de surveillance est avant tout dissuasif. Elles visent à réduire la délinquance et à assurer la sécurité des usagers d’un lieu. Généralement visibles et installées suite à une décision municipale, elles peuvent être posées dans les zones sensibles ou généralisées dans les lieux à fort passage.

Qu’entend-on par systèmes de vidéosurveillance ?

Une installation de surveillance vidéo se compose de trois éléments au moins : une caméra, un moniteur de vidéosurveillance pour afficher les images filmées et un outil de gestion. Le moniteur peut être un écran dédié ou simplement un écran d’ordinateur ou de smartphone. L’outil de gestion est constitué d’un enregistreur et/ou d’un lieu de traitement des données (cloud, serveur etc.). Le système de surveillance peut être complété par d’autres caméras, une alarme ou sirène, un détecteur de mouvement… Vous pouvez gérer la surveillance vidéo vous-même ou faire appel à une société de vidéosurveillance. Cette dernière va gérer l’installation d’un système de sécurité adapté à vos besoins et, si vous le souhaitez, s’occuper du contrôle sur moniteur de la vidéo filmée, en continu ou en cas d’alerte mise en évidence par le détecteur de mouvement ou l’alarme sonore. Découvrez nos produits

Les différents types de caméra de surveillance

Il existe de nombreux modèles de caméras de surveillance. En fonction de vos besoins, des risques encourus, du lieu à surveiller et de ses contraintes, choisissez le système le plus adapté. On trouve sur le marché deux types de caméra : la caméra analogique ou la caméra IP. La première est reliée à un moniteur et à un enregistreur par un câble. C’est le modèle le plus classique. Les caméras IP sont quant à elles reliées à internet par une connexion sécurisée. Cela permet de visualiser la vidéo à distance et sur des moniteurs divers (smartphone, tablette, ordinateur portable…). Les caméras IP utilisent les ondes radio et le wifi pour plus de polyvalence. Vous pouvez aussi choisir entre un modèle de caméra filaire ou un produit sans fil. Une caméra filaire est reliée au système de vidéosurveillance par un câble. Cela demande une installation plus complexe mais assure une qualité d’image optimale. Une caméra sans fil a une fixation plus facile et se pose en un instant. Une fois votre type de caméra choisi, vous verrez que les subtilités sont encore nombreuses pour déterminer quels sont les accessoires de vidéosurveillance les plus adaptés à votre cas. Caméra voyante et dissuasive, ou au contraire dissimulée ? Caméra motorisée, à objectif grand angle, à détecteur de mouvement, intérieure ou extérieure ? Quelle alimentation, quelle type de fixation ? Tenez compte des contraintes de l’environnement pour déterminer quel kit de vidéosurveillance est le plus pertinent. Optez de préférence pour une caméra infrarouge qui filme de jour comme de nuit, résistante aux conditions extérieures si elle est posée dehors, assurant une bonne qualité d’image et couvrant un champ de vision assez large. Un dôme anti-vandalisme peut aussi être utile pour empêcher la dégradation de la caméra.

Caméra de surveillance et droit à l’image et respect de la vie privée

En France, c’est le CNIL (commission nationale de l'informatique et des libertés) qui définit les bonnes pratiques concernant l’installation et l’utilisation des caméras de sécurité. Il existe en effet une loi sur la vidéosurveillance et la mise en place d’un dispositif de surveillance par caméra doit respecter la vie privée et le droit à l’image d’autrui. Sur la voie publique, l’installation de caméras de sécurité est régie par la loi n°95-73 du 21 janvier 1995 et le décret d’application n°96-926 du 17 octobre 1996. Pour poser des caméras de surveillance, la commune doit obtenir une autorisation de la préfecture. De plus chaque caméra ne doit filmer que l’espace public, les usagers du lieu doivent être avertis de la surveillance mise en place et les images filmées par la caméra doivent avoir une durée de conservation limitée, généralement pendant un mois. La surveillance vidéo à usage professionnel est elle-aussi régie par une réglementation stricte. Une caméra ne peut filmer la voie publique et même une installation en extérieure doit se limiter aux abords d’un local ou à la façade du bâtiment. Le code du travail interdit aussi que les employés ne soient filmés à leur insu ou dans les zones de pause ou de réunions syndicales. Les employés et usagers de la zone soumise au dispositif de surveillance doivent être clairement informés de la présence et de l’objectif des caméras de sécurité. Les images doivent en outre bénéficier d’un accès sécurisé et être effacées périodiquement. Si un entrepôt peut être équipé d’un dispositif de vidéosurveillance sans autorisation particulière, il n’en va pas de même pour un local commercial recevant du public. Installer une caméra de surveillance vidéo chez soi est plus simple, mais certaines règles s’appliquent tout de même. Un particulier ne peut filmer des images avec une caméra que sur sa propriété ou ses abords directs, sans vision sur la voie publique ou la propriété d’autrui. A l’intérieur, la surveillance par caméra doit respecter le droit à l’image des membres de la famille et des invités. Le personnel de maison ou les prestataires occasionnels doivent être informées de l’installation d’un dispositif de surveillance et la caméra ne peut les filmer en continu. La surveillance vidéo est soumise à des règles encore plus contraignantes lorsqu’il s’agit d’installer une caméra dans un établissement scolaire ou hospitalier, en raison du caractère sensible des images filmées.

Découvrez nos produits

Station Météo Intelligente

Thermostat Intelligent

Caméra Intérieure Intelligente

Caméra Extérieure Intelligente