Sélectionner votre pays

Ok

Sonomètre

Aussi appelé décibelmètre, un sonomètre est un instrument de mesures acoustiques qui permet d’évaluer l’environnement sonore. Le niveau de bruit mesuré est exprimé en décibels.

Qu’est-ce qu’un sonomètre ?

Très simplement, un sonomètre est un appareil qui mesure le bruit et sa propagation. Equipé d’un microphone pour la captation des sons, il va transformer la pression acoustique en une valeur exprimée en décibels, de façon à quantifier le niveau sonore tel qu’il est perçu par l’oreille humaine.

Pourquoi utiliser un sonomètre ?

Un décibelmètre est utile dans bien des cas, aux professionnels comme aux particuliers, pour quantifier la pollution sonore, vérifier la conformité avec des normes acoustiques ou encore évaluer des nuisances. Les secteurs qui ont le plus souvent recours aux sonomètres sont l’industrie du bâtiment, des travaux publics, le secteur des transports et l’industrie en général. L’appareil sonomètre peut être utilisé pour vérifier que les normes relatives au niveau sonore sont bien respectées ou, dans le cas de la médecine du travail, pour s’assurer que l’exposition au bruit environnant ne génère pas un stress supplémentaire pour les travailleurs, ou que le port de protections auditives au travail n’est pas nécessaire. Des politiques locales ou des études scientifiques amènent également parfois à utiliser ce genre d’instrument lors d’études sur la pollution sonore ou le niveau acoustique liée à la circulation ou à des aménagements urbains. Enfin, les professionnels du divertissement utilisent parfois un dècibelmètre en guise d’applaudimètre, pour évaluer le succès du travail d’un artiste auprès du public. Les bars, discothèques et établissements de loisirs sont également tout intérêt à vérifier que le niveau sonore lié à leur activité n’enfreint pas les normes en vigueur. Mais les particuliers aussi peuvent avoir recours à un sonomètre. Si l’on parle de plus en plus de pollution sonore, c’est qu’il s’agit d’un réel enjeu de santé publique, l’exposition au bruit étant un facteur de stress important, avec notamment un impact sur la qualité du sommeil. Un appareil de mesure comme la station météo connectée et notre capteur de qualité de l'air intérieur, peut aussi mettre en évidence un problème de nuisances occasionnées par le voisinage ou un commerce bruyant à proximité. L’évaluation du niveau d’exposition au bruit sur une période prolongée peut alors servir pour faire appel aux autorités compétentes et faire cesser le tapage selon les dispositions règlementaires. Plus simplement, toute personne peut vouloir mesurer le bruit de la circulation routière ou du traffic aérien autour chez lui, par exemple pour évaluer l’opportunité d’installer du double-vitrage ou d’investir dans une isolation phonique plus performante. Découvrez tous nos produits

Comment choisir son sonomètre ?

Selon que vous êtes un professionnel ou un particulier, que vous souhaitez obtenir des valeurs indicatives ou réglementaire du niveau acoustique et en fonction de l’utilisation souhaitée, vous n’aurez pas besoin du même modèle de sonomètre. De nombreux appareils existent sur le marché, avec une précision de mesure et des caractéristiques différentes. Voici les critères d’évaluation pour faire votre choix :
  • Sonomètre analogique ou numérique ? Le premier indique les mesures grâce à une à aiguille oscillante, le second est doté d’un cadran numérique qui indique les valeurs avec plus de précision.
  • Quelles dimensions pour mon décibelmètre ? Si vous souhaitez un produit mobile, optez pour un modèle léger et compact, plus facile à transporter. Vous y gagnerez également en encombrement à la maison et en frais de livraison !
  • Valeurs indicatives ou réglementaires ? Pour une utilisation domestique, des données indicatives peuvent être suffisantes. Mais dans le cadre du travail ou lors d’une vérification de conformité à une norme, des données réglementaires sont nécessaires.
  • L’autonomie des sonomètres : Dans le cas d’un outillage portatif, de mesures sur une plage de temps de longue durée ou pour un usage régulier, préférez un produit doté de piles électriques à autonomie longue durée. Pour une mesure occasionnelle c’est moins utile.
  • La précision : Votre appareil doit indiquer son degré de précision des mesures. Exprimée avec l’unité décibels, elle indique la marge d’erreur possible du sonomètre. Pour un usage domestique, une précision de + ou – 1,5 décibels suffit généralement. Attention aussi à la résolution de votre instrument. Elle indique si le niveau acoustique sera délivré en unités ou en décimales. Dans la plupart des cas, des données au dixième de décibel suffisent.
  • La plage de mesure : Elle se tient entre la plus petite valeur mesurable (en générale aux alentours de 30 décibels) et la plus grande, en général aux alentours de 130. Mais pour certains usages, vous pouvez avoir besoin d’une plus grande amplitude.
  • La pondération : L’oreille humaine ne perçoit pas toutes les tonalités de la même façon selon leur fréquence acoustique. Pour que la perception linéaire des sonomètres corresponde à celle des personnes, des filtres de pondération de fréquence doivent être appliqués. Ainsi les mesures des instruments indiquent, non pas le niveau sonore objectif, mais des niveaux acoustiques comparables selon leur fréquence à ceux perçus par nos oreilles. Trois filtres de pondération fréquentielle existent sur les sonomètres : pondération A, pondération C et pondération Z. Si ces données vous importent, optez pour un sonomètre qui mesure les trois pondérations de fréquence en même temps.
  • L’enregistreur : Au moment de faire votre choix entre divers produits, optez de préférence pour un modèle doté d’un enregistreur. Cela va permettre de garder en mémoire chaque mesure de niveau acoustique. Cette fonction d’enregistreur est très utile pour faire des comparaisons ou, dans les cas où le décibelmètre enregistreur est doté d’un logiciel, pour créer une courbe et observer l’évolution des données relatives au bruit grâce au logiciel sur votre ordinateur.
  • Le microphone : Faites le choix un instrument doté d’un microphone audio haut de gamme. C’est la base pour capter la pression acoustique de tous côtés et obtenir une mesure fiable de l’exposition au bruit.
Vous avez maintenant tous les éléments pour faire le bon choix et opter sans pression inutile pour le type de sonomètre le plus adapté à votre utilisation parmi tous les instruments audio du marché. Sur la durée, vous verrez que choisir un produit numérique haut de gamme avec un logiciel qui peut produire une courbe de valeurs est une bonne option. Reste que des produits imaginés sur le sol français et des couts de livraison réduits sont aussi des critères déterminants !

Quels sont les instruments qui peuvent remplacer un sonomètre ?

Mesurer la pollution sonore ne relève pas de votre travail, et vous ne cherchez pas d’instruments spécifiques pour vérifier la conformité à une norme du droit français ? On trouve aujourd’hui des produits qui, sans se substituer à un outillage audio professionnel comme les sonomètres, permettent de relever des niveaux sonores.
  • Applications pour smartphone : Depuis votre téléphone, prenez des mesures SPL (Sound Pressure Level ou niveaux de pression audio) et déterminez votre exposition sonore en quelques clics. Néanmoins, les microphones sont rarement de très bonne qualité.
  • Certaines stations météo disposent d’un capteur SPL qui mesure les niveaux acoustiques. La station Netatmo par exemple dispose d’une plage de mesure allant de 35 à 120 dB. Les données sont ensuite disponibles via l’application, et une fonction permet d’éditer une courbe à partir des données sur votre appareil préféré, smartphone ou tablette.

Découvrez nos produits

Station Météo Intelligente

Capteur de Qualité de l'Air Intérieur Intelligent