Sélectionner votre pays

Ok

Plancher chauffant

Le plancher chauffant est un système de chauffage par le sol. L’installation peut être hydraulique ou électrique et permet de chauffer l’air ambiant de la pièce sans installations de chauffage apparentes. Très performant, ce type de chauffage a connu ces dernières années de nombreuses améliorations pour faciliter son installation et améliorer le confort d’utilisation.

Le plancher chauffant, comment ça marche ?

Le plancher chauffant est une installation invisible qui réchauffe la température de la pièce en transmettant de la chaleur, depuis le sol, dans l’air ambiant. Il existe deux types de plancher chauffant :
  • Le plancher chauffant hydraulique
Le plancher chauffant hydraulique est un système qui repose sur un circuit d’eau chaude dissimulé dans le sol. Un réseau de tubes souples court sur toute la surface de la pièce. Les tubes sont posés sur des plaques d’isolant thermique et recouverts d’une chape coulée, puis d’un revêtement de sol. C’est alors la chaleur de l’eau qui passe dans les tubes qui va augmenter la température dans la pièce. La chape va permettre une répartition homogène de la température, mais aussi de disposer d’une surface plane pour installer le revêtement de sol choisi (moquette, carrelage, parquet…). Ce type de plancher chauffant peut-être raccordé à un thermostat connecté afin de pouvoir réguler la température à distance grâce à votre smartphone.
  • Le plancher chauffant électrique
Dans le cas d’un plancher chauffant électrique, la chaleur n’est pas délivrée par des tubes d’eau chaude, mais par un circuit de résistances électriques au sol. Celles-ci sont recouvertes de plaques isolantes et courent sur toute la surface de la pièce pour une chaleur répartie et uniforme. L’installation est reliée au réseau électrique de la maison ou du bâtiment. Un plancher chauffant peut être installé dans tout type de contexte : lieu public, bureau, maison individuelle, boutique etc. à condition de remplir quelques conditions d’efficience énergétique et d’utiliser les matériaux adéquats. Découvrez tous nos produits

Idées reçues sur les planchers chauffants

Longtemps les planchers chauffants ont eu mauvaise réputation : délivrant une chaleur excessive, on leur reprochait dans les années 60 de favoriser des troubles circulatoires. Les planchers actuels ne présentent plus ce danger, puisqu’ils délivrent une chaleur douce et que la température de surface au sol n’excède pas 28°C. La norme française DTU 65.14 limite en effet la température de l’eau circulant dans un plancher hydraulique à 45° maximum, et plus la surface de la pièce est importante et les matériaux choisis sont conducteurs, plus la température de circulation du fluide est basse.
Les avantages d’un plancher chauffant Installer un parquet chauffant présente de nombreux avantages, tant du point de vue du confort que de la consommation d’énergie.
  • Un plancher chauffant, le confort avant tout
Avec un plancher chauffant, la température est douce et le sol agréablement tiède, même lorsqu’on marche pieds nus dans la maison. La chaleur est répartie uniformément dans la pièce, ce qui n’est pas le cas avec un chauffage localisé comme un radiateur. Le rayonnement depuis le sol permet une diffusion homogène en tous points, sans écarts de température. Le chauffage se diffuse partout, sans zones froides ni brassage d’air inutile.
  • Le plancher chauffant, une solution invisible
Autre avantage d’un plancher chauffant, le système est invisible puisque les tubes ou les résistances sont dissimulées dans le sol. Il s’intègre ainsi parfaitement à votre intérieur. C’est aussi un gain de place non négligeable, au sol comme aux murs, qui laisse ces surfaces libres de tout radiateur ou système de chauffage apparent. Vous pouvez ainsi aménager l’espace sans contraintes et disposer meubles, rideaux et ouvertures où vous le souhaitez.
  • Des économies d’énergie avec un plancher chauffant
Un plancher chauffant est un système de chauffage à basse température. Là où des radiateurs chauffent à une température de 50°C à 70°C, l’eau qui circule dans un chauffage au sol hydraulique n’excède pas 40° pour une chaleur au sol de 28°C maximum. La consommation d’énergie est donc limitée et permet de réaliser de substantielles économies de chauffage. De plus, associé à une chaudière à condensation ou à une pompe à chaleur, un plancher chauffant démultiplie les économies d’énergie réalisées.
  • Un système de chauffage sans nuisances
L’installation d’un plancher chauffant présente aussi d’autres avantages pratiques : non seulement l’absence de radiateurs évite les dépôts de poussière, mais le chauffage au sol par rayonnement ne brasse pas d’air et permet de respirer un air plus sain. De plus, un plancher chauffant n’émet pas de vibrations ni de bruits. Avec ses panneaux isolants sous le revêtement et la chape, le plancher chauffant se fait complètement oublier.
  • Une installation facilitée
Si auparavant l’installation d’un plancher chauffant était rendue compliquée par l’encombrement important du système, de récentes innovations ont permis de réduire jusqu’à 6 cm l’épaisseur au sol. Si la pose d’un plancher chauffant hydraulique reste assez technique, celle d’un plancher chauffant électrique est simple, rapide et adaptée aux travaux de rénovation. De plus, un grand nombre de revêtements de sol peuvent être posés par-dessus la dalle d’un plancher chauffant : carrelage, pierre naturelle, sol pvc, mais aussi moquette ou parquet flottant, à condition d’en vérifier la compatibilité en consultant le DTU (documents techniques unifiés, sorte de cahier des charges qui régit la bonne mise en œuvre des ouvrages)
  • Adaptabilité à toutes les énergies
Un plancher chauffant est compatible avec toutes sortes d’énergie de chauffage : énergie électrique, fioul domestique, gaz naturel, gaz propane, granulés de bois, énergie solaire, pompe à chaleur électrique ou à gaz… Le chauffage peut donc s’adapter quel que soit le système existant. Bon à savoir également, il existe des planchers chauffants « réversibles », qui en plus de délivrer de la chaleur en hiver rafraîchissent la pièce lorsqu’il fait chaud.

Les inconvénients d’un plancher chauffant

Malgré ses qualités, le plancher chauffant comme tous les systèmes de chauffage présente aussi des inconvénients.
  • Le plancher chauffant a un prix élevé
L'installation d'un plancher chauffant demande un investissement important. Les matériaux et la pose ont un prix élevé, et seuls des professionnels spécialisés dans la pose de chauffage au sol peuvent s’en charger. Le plancher chauffant n’est pas éligible au crédit d’impôt transition énergétique, mais le matériel de raccordement et de régulation peut l’être, et d’autres aides existent pour réduire le prix de votre installation de chauffage. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Anah (agence nationale pour l’habitat).
  • Compatibilité des matériaux
Malgré une grande adaptabilité, le plancher chauffant n’est pas compatible avec tous les revêtements de sol. Pour un confort, une diffusion de la chaleur et une utilisation sans risques, évitez les planchers en bois trop épais et le hêtre ou l’érable qui risqueraient de se déformer sous l’effet de la chaleur. Evitez aussi les moquettes très épaisses, les tapis isolants et assurez-vous que les matériaux et colles des revêtements choisis pour recouvrir le plancher chauffant soient adaptés à cet usage.
  • L’installation du plancher chauffant
Un plancher chauffant réhausse inévitablement le sol de plusieurs centimètres. Si cela n’est pas problématique dans le cas d’une construction neuve, cela peut poser problème lors de travaux de rénovation. Cette surépaisseur au sol n’étant pas d’origine, elle peut gêner l’ouverture des portes et fenêtres ou se superposer à des éléments bas (tuyauterie, boiseries etc.) De plus, il est impossible de conserver les sols d’origine lors de tels travaux de rénovation. De plus, l’installation du système demande un peu de temps et n’est pas compatible avec l’occupation des lieux. La pose, le coulage de la chape et son séchage ont en effet des délais incompressibles.
  • Difficultés d’accès
En cas de problème technique, il est plus compliqué d’intervenir que sur un système classique avec des radiateurs apparents. Il est en effet difficile d’effectuer des réparations ou ajustements sur un plancher chauffant puisque ce système de chauffage au sol est invisible et recouvert d’une chape.
  • Inertie et temps de chauffe
Un plancher chauffant peut aussi, dans certains cas, présenter des problèmes spécifiques. Par exemple, la température dépend en partie de la surface au sol de la pièce à chauffer. Si la pièce est trop petite, le rendement ne sera pas très bon et la température de confort peut ne pas être atteinte. S’il s’agit d’une salle de bain, ce manque de chaleur peut néanmoins aisément être comblé par l’installation d’un radiateur sèche-serviette qui augmentera la température de la pièce de quelques degrés. Le plancher chauffant a aussi la particularité d’être à inertie. Cela veut dire qu’il faut un certain temps après la mise en route pour que toute la surface de la dalle chauffe et que la température voulue soit atteinte dans la pièce. Ce type de chauffage n’est donc pas adapté si vous recherchez un chauffage ponctuel ou plus dynamique, dont l’effet se ressente vite. Ce même phénomène d’inertie entraine parfois des surchauffes, lorsque la chaleur du plancher chauffant se conjugue à d’autres sources de chaleur : ensoleillement, appareils etc.

Découvrez nos produits

Thermostat Intelligent

Têtes Thermostatiques Intelligentes - Pack pour chauffage collectif