Sélectionner votre pays

Ok

Détecteur de fumée

Obligatoires depuis le 8 mars 2015, les détecteurs de fumée permettent d’identifier les départs d’incendie dans une habitation et d’alerter les occupants du logement de jour comme de nuit. Aussi appelé détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF), l’appareil, d’apparence un simple boitier, va détecter les fumées et donner l’alarme en cas de départ de feu dans la maison.

Pourquoi installer un détecteur de fumée ?

  • Pourquoi une installation de sécurité anti incendies ?
Le risque d’incendie dans un logement est réel. Chaque année, ce sont plus de 260.000 sinistres d'incendies d'habitation qui sont déclarés aux assurances. On récence 800 décès par an lors d’incendies, dont 80% sont dus à une intoxication par des fumées toxiques. Ces chiffres sont révélateurs : les occupants d’un logement victime d’un incendie se rendent compte trop tard de la présence de fumée dans la maison. D’où l’importance de détecter au plus vite les départs de feu grâce à un détecteur de fumée. De plus, 70 % des décès imputés à un incendie surviennent la nuit, lorsque les occupants du logement dorment. Une alarme aurait suffi à les tirer de leur sommeil, et probablement à leur sauver la vie. Dans d'autres pays où l’installation d’appareils détecteurs d’incendie dans les logements est obligatoire, une baisse de 50 % du nombre de décès par incendie a d’ailleurs été observée, sans compter la diminution du nombre d’interventions de pompiers.
  • L’intérêt de l’installation d’un DAAF
L’installation d’un détecteur de fumée va permettre de donner l’alarme de façon précoce en cas de départ de feu. Ainsi, dès le début d’une combustion et avant que l’incendie ne soit déclaré, le détecteur va déceler les premières fumées et donner l’alerte par le biais d’un avertisseur sonore. Une alarme qui va réveiller les occupants dans leur sommeil et leur permettre de régir vite, qu’il s’agisse d’évacuer le logement, d’utiliser un extincteur ou de prévenir les secours rapidement. En réagissant aux particules des fumées les plus précoces, le détecteur va lancer le signal sonore tôt, ce qui réduit les risques d’intoxications aux gaz et fumées toxiques.

Prévention du risque d’incendie dans une habitation, que dit la loi ?

Le 8 mars 2015, la loi a rendu obligatoire l’installation d’un détecteur de fumée dans chaque logement. Chaque habitation doit donc être équipée d’au moins un DAAF (détecteur avertisseur autonome de fumée). Pour se conformer à cette loi, chaque détecteur de fumée doit en outre remplir certaines conditions. Chaque détecteur doit ainsi porter le marquage CE, signe qu’il est conforme à la norme européenne EN 14 604. Idéalement, optez pour une installation portant aussi la marque NF (norme française). Plus exigeante encore, celle-ci garantit la conformité du produit aux normes en vigueur. Dans un logement de grande taille ou une habitation sur plusieurs niveaux, il est recommandé d’installer plusieurs détecteurs, et au moins un appareil par étage. C’est une mesure essentielle dans la prévention contre l’incendie et, bien qu’aucune sanction ne soit prévue par la loi en cas de non installation, un détecteur de fumée est une obligation et un gage de sécurité majeure pour les occupants de la maison. Pour les logements en location, la conformité à la norme et le bon fonctionnement de l’appareil doivent être vérifiés par le propriétaire (ou bailleur) et le locataire lors de l’état des lieux d’entrée. L’entretien de l’installation, le changement des piles et la vérification du fonctionnement du détecteur de fumée incombent ensuite au locataire de l’habitation. Locataire ou propriétaire, l’occupant doit dans tous les cas déclarer à son assureur via une attestation que le logement est équipé d’un détecteur de fumée. Autre critère requis pour que des détecteurs de fumée soient pleinement efficaces, leur signal sonore doit être suffisamment puissant pour être audible depuis les autres pièces et réveiller un occupant profondément endormi. Sachez aussi que les détecteurs de fumée à chambre d’ionisation (DFCI) sont désormais interdits par la loi car ils contiennent un composé radioactif et peuvent être dangereux pour la santé. Découvrez notre Détecteur de Fumée

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Depuis que les détecteurs de fumée à chambre d’ionisation sont interdits, il n’existe plus qu’un seul type de détecteur : le détecteur de fumée optique. Ce produit utilise un capteur photo-électrique qui mesure les variations d’un signal lumineux envoyé par une diode électroluminescente. Lorsque les particules de la fumée modifient le signal reçu, l’alarme du détecteur se déclenche. Ce mode de fonctionnement permet de déceler les fumées de feux couvant bien avant que l’incendie à proprement parler ne se déclare. Sachant que ces feux couvant représentent 80% des incendies domestiques (avec notamment les incendies déclenchés par une cigarette), on comprend mieux l’importance d’équiper son habitation d’un détecteur de fumée de ce type. L’alimentation des détecteurs peut se faire via le réseau électrique de l’habitation, mais la plupart des appareils disposent de piles électriques. Certains modèles de détecteur de fumée sont dotés d’un bouton de test pour vérifier le fonctionnement du produit, et notamment de l’avertisseur sonore. D’autres détecteurs disposent d’une télécommande, bien pratique pour couper l’alarme en cas de fausse alerte (par exemple lorsque de la vapeur ou fumée de cuisson a déclenché l’avertisseur). Certains détecteurs de fumée ont également un dispositif qui associe alarme sonore et signal lumineux, voire vibrant, afin de prévenir les personnes sourdes ou malentendantes en cas d’incendie.

Installer un détecteur de fumée dans son logement

Pour assurer la mise en sécurité de l’habitation en cas d’incendie, encore faut-il installer le détecteur de fumée au bon endroit dans la maison. On recommande de choisir une position centrale, dans un couloir, près de la chambre principale, pour l’entendre la nuit. La position idéale pour le détecteur est au plafond car la fumée a tendance à monter en raison de sa chaleur, et à au moins 60 cm de tout mur. Eloignez le détecteur de la cuisine et de la salle de bain, des pièces où la vapeur d’eau ou la fumée de cuisson peuvent provoquer de fausses alertes en déclenchant l’avertisseur sonore pour rien. Lorsqu’une installation au plafond est impossible, vous pouvez fixer le détecteur de fumée en hauteur sur un mur, à moins de 30 cm du plafond, et toujours dans une zone centrale de la maison pour donner l’alerte jusque dans la chambre à coucher en cas d’incendie. Dans le cas de logements dont la superficie dépasse 60 m2, n’hésitez pas à installer plusieurs détecteurs de fumée. Cela vous permettra d’être alerté plus vite en cas de départ d’incendie grâce à une détection plus efficace.

Bien choisir son détecteur de fumée

On trouve de nombreux types de détecteurs de fumée. Ils diffèrent selon les options proposées, le prix, le type et la durée de vie de la pile, le marquage de la norme etc. Voici comment choisir un détecteur de fumée optique sûr qui respecte la loi et protège les personnes occupant les lieux en cas de fumée dangereuse ou d’incendie.
  • Le prix et les piles de l’appareil
Le prix d’un détecteur de fumée dépend des options du produit, mais aussi du type de pile électrique que contient le dispositif. Un détecteur de fumée peut être équipé de piles alcalines ou de piles lithium. Les piles alcalines ont une durée de vie d’un an tandis qu’une pile électrique au lithium peut durer 5 ans. Certains détecteurs intègrent une pile qui dure 10 ans, mais celle-ci ne peut être changée. Quand elle est déchargée, il faut remplacer le détecteur de fumée. Quel que soit le type de pile, le détecteur de fumée déclenchera une alarme lorsqu’elle sera en fin de vie et devra être changée.
  • Détecteurs de fumée et norme
Comme indiqué plus haut, choisissez un détecteur de fumée ayant le marquage CE qui indique qu’il répond à la norme européenne EN 14604. On recommande souvent de préférer un détecteur ayant également le marquage de norme NF, gage de fiabilité. Une liste des DAAF ou détecteurs de fumée certifiés NF est d’ailleurs mise à disposition par l'AFNOR (association française de normalisation). Un détecteur avertisseur autonome de fumée ou DAAF peut aussi être doté d’options en plus. Il peut s’agir d’une grille anti-insecte, ou par exemple d’un bouton de pause qui met l’appareil en sourdine pendant 10 minutes. À vous de définir si ces options sont utiles pour votre détecteur de fumée. Certains détecteurs portent la mention « peut être installé dans une caravane ». Cela signifie que le détecteur a subi des tests supplémentaires pour vérifier sa résistance aux différences de température. Un tel DAAF peut se révéler utile si vous voyagez beaucoup en caravane, pour vous avertir de la présence éventuelle de fumée. Dans certains cas, il peut être utile de connecter plusieurs DAAF. En cas de fumée suspecte, tous les détecteurs activeront leur dispositif sonore en même temps. Dans une grande maison sur plusieurs étages, cela permettra par exemple de mettre en alerte ceux qui occupent les lieux même s’ils dorment dans une chambre à l’étage. Un détecteur de fumée peut aussi être connecté. Dans ce cas, non seulement le détecteur vous avise de la présence de fumée via son avertisseur sonore, mais aussi en vous envoyant une alerte sur votre smartphone via une application. Cette notification est une sécurité en plus, et vous avertit lorsque vous êtes absent d’un danger à la maison. Vous pouvez alors alerter le propriétaire ou des proches, voire prévenir les secours. Si vous intégrez le détecteur de fumée à un dispositif domotique, un scénario préétabli en cas de danger peut prévoir l’allumage des lumières, l’ouverture des volets roulants ou des fenêtres lorsque l’alarme du détecteur se déclenche. Cela facilitera l’évacuation des personnes ou l’accès par les secours. Enfin, certains détecteurs ont une double fonction et combinent détecteur de fumée et détecteur de monoxyde de carbone. Ce produit peut sembler intéressant mais il est difficile de trouver une position du détecteur qui convienne à la fois aux deux fonctions.

Découvrez nos produits

Caméra Intérieure Intelligente

Caméra Extérieure Intelligente

Détecteur de Fumée Intelligent