Sélectionner votre pays

Ok

Chaudière gaz

La chaudière à gaz est l’appareil de chauffage le plus courant dans les foyers français. Elle permet de chauffer le logement en réchauffant de l’eau chaude par le biais d’une combustion. L’eau chaude est ensuite distribuée dans l’habitation par un réseau de canalisations et radiateurs.

Pourquoi choisir une chaudière à gaz ?

Les chaudières à gaz présentent de nombreux avantages sur leurs homologues au fuel ou à l’électricité. Facile à installer et simple d’utilisation, la chaudière à gaz ne nécessite pas de stockage du combustible si vous êtes relié au gaz naturel de ville. Elle peut être murale ou posée au sol, elle peut aussi fonctionner au propane et, couplée avec un ballon d’accumulation ou un chauffe-eau, fournir la maison en eau chaude domestique. L’investissement de base est modeste et le prix du gaz est plus bas que celui du fioul ou de l'électricité. Du point de vue écologique, le gaz est une énergie fossile certes, mais plus propre que le fioul. De plus, il est possible d’optimiser les performances de votre chaudière au gaz pour un rendement encore meilleur : en installant un thermostat, vous pouvez adapter votre chauffage à vos habitudes de vie et réaliser de substantielles économies d’énergie. Vous pouvez aussi équiper votre chaudière à gaz d’une sonde extérieure qui adaptera le chauffage à la chaleur extérieure.
Les rares inconvénients de la chaudière à gaz peuvent être améliorés en optant pour une chaudière de nouvelle génération, à basse température ou, mieux encore, une chaudière gaz à condensation.

Les chaudières gaz à basse température

Contrairement aux chaudières à gaz que l’on trouvait il y a 10 ans encore, les chaudières gaz à basse température chauffent l’eau du circuit à une température n’excédant pas 60°C, contre 90°C auparavant. Cela permet d’utiliser moins de combustible et de réaliser des économies d’énergie de 10 à 15%, pour un confort équivalent. Le rendement énergétique d’une chaudière de ce type est aussi bien supérieur à celui d’une chaudière à gaz classique. L'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) parle de 50% d’énergie produite en plus à partir d’1 kWh consommé. Si les chaudières gaz à basse température ne sont pas éligibles au crédit d’impôt, elles peuvent néanmoins bénéficier de l’aide de l’ANAH (Agence nationale de l'habitat). Découvrez tous nos produits

Les chaudières à gaz à condensation

Aussi appelées chaudières à haute performance énergétique, les chaudières gaz à condensation utilisent une technologie de nouvelle génération pour un rendement énergétique majeur encore. En récupérant la chaleur contenue dans vapeur d’eau émise lors de la combustion, elles permettent de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 30% par rapport à une chaudière à gaz standard. Avec un rendement de près de 100%, une chaudière à gaz à condensation permet d’utiliser moins de combustible qu’une chaudière classique ou à basse température. C’est d’ailleurs la seule chaudière au gaz éligible au crédit d’impôt transition énergétique ou à la prime énergie. Des aides qui peuvent vous permettre de faire face au coût des travaux de rénovation du système de chauffage de votre maison.
L’installation d’une chaudière gaz à condensation nécessite il est vrai la pose d’un conduit en PVC à ventouse, ou le tubage du conduit de cheminée existant. Mais une telle installation garantit également une plus grande sécurité de votre système de chauffage : une chaudière à condensation rejette moins de CO2 et la technologie ventouse limite le risque d’intoxication au monoxyde de carbone dans le logement. Au moment de l’installation de votre chaudière gaz à condensation, vous allez avoir le choix entre deux types d’appareil : chaudières murales ou au sol. Les chaudières murales prennent peu de place dans la maison mais si vous avez un garage ou un sous-sol, un appareil au sol reste un type de chaudière possible.

Les différentes aides pour financer une nouvelle chaudière

  • Le crédit d’impôt transition énergétique
Ce crédit d’impôt a été mis en place par l’Etat et l’ADEME pour inciter la rénovation des systèmes de chauffage obsolètes et favoriser les chaudières performantes les plus écologiques. Il consiste en un abattement de 30% du montant du matériel de chauffage sur la déclaration de revenus. Pour en bénéficier, vous devez opter pour une chaudière éligible comme un appareil à condensation, équiper votre résidence principale et faire réaliser les travaux par un technicien professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • L’aide de l’ANAH
L’ANAH (Agence nationale de l'habitat) accorde sous certaines conditions des aides pour réaliser des travaux d'amélioration de la performance énergétique de logements anciens. Les propriétaires de logement aux revenus modestes peuvent ainsi bénéficier sous conditions de ressources d’une aide de 1600 à 2000 € pour remplacer une chaudière ou changer de mode de chauffage. Là aussi, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.
  • L’Eco prime
Autre aide pouvant alléger la facture de votre changement énergétique, la prime énergie mise en place par l’Etat pour promouvoir les économies d’énergie est une aide financière attribuée par les grands fournisseurs d’énergie (EDF, Total…) lors de l’installation d’un système de chaleur performant comme une chaudière gaz à condensation. Le montant de la prime peut varier selon l’ampleur des travaux envisagés et la superficie de la maison.

L’entretien des chaudières à gaz

L’entretien annuel de votre chaudière à gaz est non seulement obligatoire, mais aussi très utile pour éviter les risques d'intoxication au monoxyde de carbone, un gaz potentiellement mortel libéré dans le logement lors de la combustion par des appareils mal entretenus. La loi stipule que c’est au locataire de l’habitation de faire effectuer cette maintenance par un chauffagiste, sauf dans le cas de chaudières collectives où l’entretien est à la charge du bailleur ou du syndic. Cette précaution vous permet d’utiliser votre chaudière en toute sécurité, mais aussi d’allonger sa durée de vie en remplaçant au fur et à mesure les pièces usées. Votre bailleur ou assureur peuvent aussi exiger un certificat d’entretien délivré par un professionnel.

Découvrez nos produits

Thermostat Intelligent

Têtes Thermostatiques Intelligentes - Pack pour chauffage collectif