Sélectionner votre pays

Ok

Chaudière

Une chaudière est un équipement qui génère de l’eau chaude pour chauffer un espace. Un réseau de canalisations et radiateurs se charge ensuite de diffuser la chaleur. C’est la méthode de chauffage la plus répandue en France pour chauffer un logement. Il existe de nombreux types de chaudières, qui toutes présentent des avantages et des inconvénients, et divers combustibles peuvent servir à les alimenter. Chaque solution a un coût et un rendement énergétique qui lui est propre, mais toutes visent à réchauffer la maison à 19° selon les recommandations de l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). On distingue ainsi les chaudières électriques, à gaz, au fioul ou à bois. Il existe aussi des chaudières mixtes qui associent plusieurs sources d’énergie. Autre facteur déterminant, la technologie utilisée : la chaudière peut ainsi avoir un fonctionnement classique, mais aussi être à basse température ou à condensation.

Comment fonctionne une chaudière ?

Le principe d’une chaudière est de chauffer de l’eau par le biais d’une combustion (de gaz, fioul ou bois). Dans le cas d’une chaudière électrique, l’eau est réchauffée par une résistance électrique immergée ou via la projection d’ions à grande vitesse. L’eau chaude est ensuite diffusée par des radiateurs ou un plancher chauffant.

Chaudière et production d’eau chaude

Une chaudière est dite simple lorsqu’elle sert au chauffage du logement uniquement, elle est dite mixte ou à double service lorsqu’elle sert aussi à alimenter l’habitation en eau chaude sanitaire. Dans ce cas, elle peut produire l’eau chaude en mode instantané, utiliser un réservoir tampon (micro-accumulation) ou un ballon d’accumulation pour couvrir les larges besoins des habitants d’un logement. Découvrez tous nos produits

Les différents types de chaudière

  • Chaudière électrique
La chaudière électrique a un fonctionnement simple, ne demande pas de combustible et chauffe l’eau rapidement. Si l’entretien annuel a un cout raisonnable, la consommation d’électricité est importante et en fait un mode de chauffage couteux. Elle n’est donc pas conseillée, sauf en appoint ou pour chauffer de petits volumes. Un gestionnaire d’énergie peut néanmoins permettre de faire des économies.
  • Chaudière à bois
Les chaudières à bois sont économiques grâce au prix bas du combustible. Elles sont aussi éligibles au crédit d’impôt. De plus il s’agit d’une énergie renouvelable et écologique, et de bon rendement. Vous pouvez opter pour des bûches, c’est une solution économique mais qui impose de disposer d’un espace de stockage pour les buches, et de recharger le foyer manuellement. Un nettoyage quotidien des cendres doit aussi être effectué. Vous pouvez aussi choisir une chaudière à granulés ou pellets. Il s’agit de granulés de bois compacté, plus faciles à manipuler que des bûches et plus pratiques à stocker dans un silo qui peut automatiser la combustion du bois. Néanmoins la production importante de cendres demande un entretien régulier pour éviter que la chaudière ne s’encrasse.
  • Chaudière au fioul
Les chaudières au fioul s’utilisent de moins en moins mais offrent néanmoins de bonnes performances, notamment lorsqu’il s’agit de chauffer de grands espaces. Le fioul étant une énergie fossile polluante, ce type de solution est progressivement abandonné, mais peut cependant être choisi pour remplacer une installation similaire. De plus, le stockage du fioul nécessite un emplacement pour une cuve dans la maison. L’installation d’un nouveau modèle peut permettre de bénéficier d’un crédit impôt. Heureusement, de nouvelles technologies ont permis d’améliorer le rendement du chauffage au fioul et de réduire les émissions polluantes pour en faire une solution plus écologique. Les chaudières à condensation vont ainsi récupérer également la chaleur émise par les fumées de combustion pour un meilleur rendement énergétique (> 100%) et jusqu’à 30% d’économies d’énergie. Cependant les chaudières à condensation nécessitent souvent de tuber le conduit de fumée et le prix du combustible connait beaucoup de fluctuations. Autre solution, les chaudières basse température de nouvelle génération qui consomment moins que les appareils classiques. En moyenne, une installation de ce type permet de réaliser 10 à 15% d’économies.
  • Chaudière au gaz
Si votre maison est reliée au gaz naturel de ville, vous avez tout intérêt à vous équiper d’une installation de chauffage au gaz. Le gaz naturel est en effet moins cher que l’électricité et le fioul, et offre une solution moins polluante que ce dernier. Si vous ne disposez pas du gaz naturel de ville, vous pouvez aussi vous équiper d’une cuve indépendante. Dans ce cas, le prix des travaux et de la cuve s’ajoute aux coûts d’utilisation et d’entretien. On trouve deux types de chaudières à gaz : les chaudières à gaz basse température et les chaudières à gaz à condensation. Les chaudières gaz basses température remplacent aujourd’hui les anciens modèles classiques sur qui elles permettent une économie de 10 à 15%. Elles permettent d’obtenir un bon confort thermique dans la maison, s’installent au sol ou au mur et produisent une chaleur moins haute qu’avant pour économiser l’énergie. Seul bémol, ce type de chaudière n’est pas éligible au crédit d’impôt. Plus performante encore, la chaudière à gaz à condensation récupère la chaleur de la vapeur d’eau contenue dans les fumées émises. Son rendement énergétique est donc optimisé, d’où leur appellation HPE (haute performance énergétique). On obtient donc un confort majeur tout en réalisant des économies d’énergie. Néanmoins, sachez qu’une évacuation de la condensation est nécessaire, ainsi qu’un conduit en ventouse tubé pour éliminer la fumée.

Tout savoir sur le crédit d’impôt transition énergétique ?

Le crédit d’impôt transition énergétique est un dispositif de l’Etat français visant à favoriser l’installation d’appareils de chauffage à hautes performances énergétiques. Il s’agit d’un abattement fiscal de 30 % du montant des dépenses éligibles. Pour en bénéficier, vous devez équiper votre maison d’un modèle de chaudière éligible, il doit s’agir de votre résidence principale et la chaudière doit être installée par un professionnel RGE, c’est-à-dire reconnu garant de l’environnement.

Comment choisir votre chaudière ?

Pour faire votre choix parmi les différentes solutions de chauffage, vous devez évaluer les inconvénients et avantages de chaque type de chaudière. Prenez en compte les contraintes de votre habitation : surface et besoins, nombre d’habitants, équipement de chauffage actuel, possibilité d’installer un ballon d’eau chaude, une cuve ou un stock de bois, travaux à mettre en œuvre pour tuber un conduit de cheminée… Profitez du gaz naturel de ville si votre maison est reliée et choisissez de préférence une chaudière éligible au crédit d’impôt. Choisissez votre type de solution selon son prix, mais aussi selon les travaux et l’entretien nécessaires, les performances et les économies d’énergie qu’elle vous fera faire. Préférez une chaudière à condensation pour un confort maximal et un prix maitrisé, une chaudière à bois pour une solution énergétique écologique…

Découvrez nos produits

Thermostat Intelligent

Têtes Thermostatiques Intelligentes - Pack pour chauffage collectif