Sélectionner votre pays

Ok

Cambriolage

Quand on parle de cambriolage, on se réfère la plupart du temps à un vol de biens dans une habitation avec entrée par effraction. Rappelons néanmoins qu’il n’y a pas toujours effraction, les cambrioleurs pouvant s’introduire dans l’habitation grâce à la ruse, en se faisant passer pour quelqu’un d’autre, ou encore en utilisant de fausses clés ou des clés volées. Certains cambrioleurs agissent seuls, d’autres en bandes organisées, et les cambriolages peuvent être le fruit du hasard (clefs perdues, porte laissée ouverte…) comme d’une opération préparée de longue date. Devant une telle diversité de cas, il est difficile d’établir des règles absolues en matière de sécurité contre les cambriolages.

Les cambriolages, un risque réel

Les chiffres publiés par le Ministère de l’Intérieur et l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales sont formels, plus de 250 000 cambriolages sont recensés chaque année en France, soit 650 par jour en moyenne. Des faits inquiétants si l’on songe que cela correspond à un cambriolage toutes les 90 secondes, et que les données prises en compte ne concernent que les vols avérés pour lesquels les victimes ont déposé une plainte auprès de la police nationale. Si l’on prend en considération les tentatives d’effraction de logement ou les vols avortées, les faits sont encore plus alarmants. Les cambriolages recensés par les forces de l’ordre permettent néanmoins d’obtenir des informations sur les modes opératoires des cambrioleurs. Des informations qui vont permettre à la police et à la gendarmerie de mettre en place des dispositifs de prévention, et aux particuliers d’améliorer la sécurité de leur habitation. Les statistiques nous apprennent ainsi que si 23% des cambrioleurs utilisent une fenêtre et 11% la façade pour s’introduire dans la maison, 54% entreront par la porte d’entrée. Les faits nous montrent aussi quels sont les biens les plus susceptibles d’être l’objet de vols : les bijoux arrivent en tête (dans 54% des faits pour lesquels une plainte a été déposée), suivis du vol de matériel informatique, de matériel Hifi, photo ou vidéo. Les vols d’ordinateurs, tablettes et smartphones augmentent ainsi chaque année et devancent même les vols d’argent liquide et autres moyens de paiement. Le matériel de bricolage ou de jardinage attire aussi les cambrioleurs qui voient là une proie facile, souvent conservée dans des lieux moins protégés (garage, cabane de jardin). Découvrez tous nos produits

Comment se prémunir des cambriolages ?

Vous pouvez heureusement agir pour assurer la sécurité des biens à votre domicile. La police, la gendarmerie et votre compagnie d’assurance sont généralement de bon conseil en matière de sécurité anti cambriolage. Ces recommandations sont essentielles pour vous prémunir contre le vol en compliquant la tâche pour le cambrioleur aussi bien en votre présence qu’en votre absence, mais aussi pour être couvert par votre contrat d’assurance en cas d’effraction ou de sinistre.
  • Repérez les signes
La police nationale et la gendarmerie communiquent régulièrement une liste de signes et codes utilisés par les malfaiteurs lors du repérage d’une maison. Ils indiquent notamment la présence de biens de valeur, d’une personne seule ou d’un chien. Apprenez à les reconnaitre et contactez les forces de l’ordre si vous apercevez ces signes devant votre domicile. Vous pouvez aussi les effacer pour saper le repérage des malfrats.
  • Attention aux réseaux sociaux
Les cambrioleurs utilisent aujourd’hui les réseaux sociaux pour s’informer. Evitez d’indiquer que vous partez en vacances sur un compte public, ne diffusez vos photos de voyages qu’auprès d’amis proches et ne donnez pas d’indices pouvant conclure à votre absence de la maison. De même, évitez de vous vanter d’une acquisition couteuse (matériel hifi haut de gamme par exemple) qui pourrait tenter un cambrioleur.
  • Sécurisez les accès
On l’a vu, les portes et fenêtres sont les accès privilégiés pour violer une habitation. Assurez-vous que le tout soit solide, optez pour des fenêtres à double ou triple vitrage, une porte blindée et une serrure renforcée multipoints qui dissuaderont les opportunistes. Prenez l’habitude de verrouiller les accès à votre domicile, non seulement en cas d’absence mais aussi la nuit, voire la journée. Il est en effet facile de s’introduire chez vous lorsque vous êtes occupé, à l’étage ou dans le jardin. Prenez l’habitude de bien fermer le garage, les dépendances, ne laissez pas vos clés sur les portes vitrées et évitez de laisser les volets entrebâillés. Si vous perdez vos clés, changez les serrures au plus vite, et ne laissez jamais de clés de secours aux abords du logement. Enfin ne laissez pas d’échelle ou d’escabeau en accès libre dans le jardin, ils pourraient aider les voleurs à pénétrer à l’intérieur.
  • Simuler une présence pendant vos vacances
En cas d’absence (vacances, voyage professionnel etc.), essayez de donner l’impression d’une présence régulière à votre domicile. Demandez à un proche ou voisin de passer ouvrir les volets, d’allumer les lumières et de relever le courrier. N’évoquez pas votre absence dans un lieu public et ne laissez pas de message indiquant vos dates de congés sur le répondeur. Si vous le pouvez, programmer certains appareils (lampe, téléviseur) pour qu’ils s’allument régulièrement et donnent l’illusion d’une présence dans l’habitation.
  • Avertissez la police ou la gendarmerie
Pour éviter un cambriolage, pensez à prévenir le commissariat de votre ville lorsque vous partez en vacances. La police nationale, et dans certains cas la gendarmerie, peut ainsi mettre en place l’opération Tranquillité Vacances et effectuer des patrouilles de surveillance pendant votre absence. Dans certaines villes, un dispositif Voisins Vigilants a aussi été créé pour limiter les cambriolages, informez-vous pour savoir si vous pouvez y participer.
  • Limitez la tentation
Les faits recensés montrent qu’un certain nombre de vols sont opportunistes et non prémédités. Pour ne pas tenter un cambrioleur de passage, évitez donc de laisser des objets de valeur en vue ou près des accès. Un sac à main ou un portefeuille trop près d’une porte ou d’une fenêtre est une victime idéale !
  • Limitez les dégâts
Malheureusement, tous les systèmes de sécurité et les précautions ne suffisent pas à réduire à néant le risque de cambriolage. Pour limiter le sinistre, évitez de garder trop d’argent liquide à domicile, investissez dans un coffre ou déposez vos biens de valeur à la banque. Songez que le préjudice n’est pas que financier, et qu’un contrat d’assurance ne vous rendra pas les objets auxquels vous tenez.
  • Attention aux intrus
Une technique classique de cambrioleur consiste à s’introduire dans votre logement en se faisant passer pour un technicien ou agent mandaté. Vérifiez toujours la carte professionnelle de la personne qui se présente, même si elle porte un uniforme officiel (et même s’il semble s’agir de la police). En cas de doute, refusez d’ouvrir votre porte.

Les dispositifs anti cambriolage

Différents systèmes de sécurité existent pour protéger votre domicile des cambriolages. Un système d’alarme avec détecteur de mouvement ou d’ouverture pourra surprendre et mettre en fuite un cambrioleur. Si vous êtes absents, l’alarme avertira aussi les voisins qui pourront appeler la police. Une caméra de surveillance est aussi utile pour assurer la sécurité de vos objets de valeur. La caméra de surveillance extérieure, peut mettre en fuite le cambrioleur avant même qu’il ne pénètre dans votre domicile. La caméra de surveillance intérieure quant à elle pourra identifier un intrus et vous signaler sa présence grâce à une notification sur votre smartphone. La caméra va aussi enregistrer des photos ou vidéos qui peuvent permettre d’identifier le cambrioleur et de prouver les faits auprès de votre compagnie d’assurance. La simple mention d’un système de vidéo surveillance sur une plaque ou un autocollant devant le logement suffit en outre à dissuader les intrus. Lorsque le système de vidéo surveillance est relié à un centre de sécurité, un agent peut même intervenir lorsque l’alarme se déclenche, ce qui est doublement utile si vous n’êtes pas sur le lieu du cambriolage. Une caméra de sécurité connectée peut aussi vous avertir sur votre téléphone en cas d’intrusion, de jour comme de nuit. Vous pouvez ainsi mettre le cambrioleur en fuite ou alerter la police municipale ou la gendarmerie de votre ville sans attendre.

Découvrez nos produits

Caméra Intérieure Intelligente

Caméra Extérieure Intelligente

Détecteur de Fumée Intelligent