Incendies domestiques : mieux vaut prévenir que guérir

Nous sommes nombreux à avoir des comportements dangereux et nous l’ignorons souvent. Selon une étude réalisée par OpinionWay pour Attitude Prévention (association des assureurs de la Fédération Française de l’Assurance), parue le jeudi 7 novembre 2019, 80% des parents ne sont pas conscients des risques d’incendies domestiques et en sous-évaluent la fréquence. Par facilité ou par habitude, toute une panoplie d’appareils électriques restent allumés en permanence (grille-pain, fer à repasser) et sont souvent laissés sans surveillance.

 

Installation électrique : quels sont les bons réflexes à avoir ?

En France, on dénombre chaque année 200 000 incendies domestiques, soit un incendie toutes les deux minutes (Institut National de prévention et d’éducation pour la santé). On compte aujourd’hui 16 000 victimes d’incendies domestiques, et entre 200 à 300 décès par an. Un quart de ces incendies sont dus à des défauts dans les aménagements électriques.

 

Ces derniers constituent la cause principale d’incendies chez les ménages (installations vétustes, multiprises surchargées ou appareils en permanence branchés). Une étude parue en 2018 et publiée par le Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement (Gresel), a également mis en avant la non-conformité des installations électriques de 68% des logements. Cette non-conformité se traduit, en premier lieu, par un défaut de mise à terre (ou défaut d’isolation), puis par la vétusté des installations électriques (soit 18% des anomalies de non-conformité).

 

Parmi les comportements à risque soulignés, on retrouve le fait de laisser des appareils électriques constamment branchés, laisser cuire des aliments sans surveillance, surcharger les prises électriques, mais également laisser les cheminées et les poêles à bois allumés la nuit.

 

Soyez plus vigilant lors des fêtes de fin d’année :

Durant les fêtes de fin d’année, les comportements à risque se multiplient. Sapins et guirlandes peuvent s’embraser plus rapidement que l’on ne se l’imagine. Effectivement, 31% des parents sondés par Attitude Prévention, affirment utiliser en majorité des décorations inflammables, telles que du verre ou des branchages pour leurs intérieurs. Lors des fêtes de fin d’année, nous avons également tendance à brancher davantage d’appareils électriques sur des multiprises (lumière, guirlandes électriques, appareils à raclettes et pierrades).

 

Par ailleurs, tous les Français n’ont pas le réflexe de vérifier si les jouets achetés à Noël sont bien conformes aux normes CE et ne comportent pas de risques tant pour l’enfant que pour la maison. Fort heureusement, une très large majorité des parents ont à cœur de sensibiliser leurs enfants aux risques d’incendies domestiques. Les bons gestes à adopter avant de quitter une pièce sont donc de débrancher tout appareil électrique qui ne sert pas, d’éteindre les guirlandes et les lumières qui décorent le sapin, ainsi que les bougies, les feux de cheminée et les poêles à bois.

 

Prudence et bon sens doivent donc rester de mise. Il convient également de vérifier son installation électrique et de s’assurer qu’il n’y ait aucune surcharge au niveau des prises électriques.

 

Des ateliers sont mis en place à l’initiative d’agences immobilières pour former leurs locataires à la prévention et les inciter à prendre conscience des risques d’incendies domestiques. Le détecteur de fumée reste une solution efficace et simple face à ce danger.

 

Le détecteur de fumée, un dispositif efficace :

Comment assurer la sécurité de sa famille et éviter les risques d’incendies domestiques ? En plus d’adopter les bons gestes et de suivre les mesures de précaution le détecteur de fumée est la solution la plus simple et la plus efficace en matière de prévention des risques d’incendies. Depuis 2015, une loi votée par les députés impose désormais aux ménages français d’installer dans leur logement un détecteur de fumée. D’après Attitude Prévention, près de 90% des Français connaissent cette obligation, 80% sont équipés d’un détecteur de fumée et 70% vérifient régulièrement le bon fonctionnement de leur détecteur de fumée.

 

Lors d’un incendie domestique, et plus particulièrement dans un appartement, la fumée représente une plus grande source de danger que les flammes. En effet, l’inhalation de fumée est à 80% la première cause de décès. On estime par ailleurs que deux tiers des victimes succombent dans leur sommeil, faute d’avoir été réveillées à temps pour se mettre en lieu sûr. Quand elle ne tue pas, la fumée peut aussi engendrer des séquelles graves, à la suite d’une exposition de moins de cinq minutes, et provoquer des asthmes chroniques ou une insuffisance respiratoire.

 

Face à ces risques d’incendies, la législation française impose désormais en France qu’il y ait au moins un détecteur de fumée par logement. Bien sûr, c’est la configuration de l’appartement ou de la maison qui prime dans le choix du nombre de détecteurs de fumée et de leur localisation. Les pièces à surveiller impérativement sont toutes les pièces à coucher, les pièces à vivre et les couloirs menant aux chambres.

 

C’est grâce à l’alarme sonore, que les détecteurs avertissent les habitants du logement, en cas de départ d’incendie, dès les premières fumées. Notez d’ailleurs, que les secours préconisent d’appeler les sapeurs-pompiers dans les deux premières minutes après avoir constaté le départ d’un incendie. D’où l’importance d’installer chez soi un détecteur de fumée performant. Il existe toute sortes de détecteurs de fumée : certains sont capables de réagir à la chaleur tandis que d’autres ne détectent que la fumée. Pour respecter la législation et assurer une protection optimale, il convient de choisir un modèle de détecteur de fumée estampillé « CE » et répondant aux normes en vigueur.

 

Vous pouvez également allier le confort à l’utile en optant pour le Détecteur de Fumée Intelligent Netatmo . Contrairement aux détecteurs de fumée classiques, le Détecteur de Fumée Intelligent Netatmo vous alerte en temps réel sur votre smartphone en cas de départ d’incendie dans votre logement. Il est simple d’installation, il vous suffit simplement de le visser au plafond, et il est doté d’une batterie d’une autonomie de dix ans.

 

Pour pallier les défauts dans les aménagements électriques, vous pouvez opter pour les interrupteurs et prises de courant connectés Céliane with Netatmo. Contrôlables depuis votre smartphone ou par votre assistant vocal (Siri, Google Assistant ou Alexa) ils vous permettent d’éteindre simultanément tous vos éclairages et vos appareils électriques. Ainsi, vous réduisez les risques d’incendies liés aux installations électriques avec des interrupteurs et des prises connectés plus sûrs, sans compter sur le fait que vous n’oublierez plus d’éteindre vos appareils électriques pendant la nuit ou avant de quitter votre maison !

Ayez l’esprit libre avec le Détecteur de Fumée Intelligent

Aucun commentaire

Commentaires fermés

ARCHIVES
CATEGORIES
NEWSLETTER

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentalité. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire à l'aide des liens de désinscription ou par mail : privacy@netatmo.com.