Problème de sommeil ? Nos conseils pour mieux dormir 💤

Comment transformer sa chambre à coucher en temple du repos ? Voici nos conseils et astuces pour favoriser un sommeil réparateur.

 

1. Analysez vos cycles de sommeil

Votre nuit se découpe en cycles de sommeils et chacun d’entre eux dure en moyenne 90 minutes. 4 à 6 cycles s’enchaînent par nuit et chaque cycle est entrecoupé d’une phase de semi-réveil.
 
Les cycles sont découpés en 5 phases :
 

  • 3 d’entre elles correspondent à l’endormissement, on parle ici de « sommeil lent ». Il est d’abord léger, puis profond. Le sommeil léger occupe 50% de notre nuit et la phase profonde, la plus importante pour notre corps, en représente 40%.
  •  

  • Ensuite vient la phase de sommeil paradoxal – le lieu privilégié de l’expression des rêves. Cette partie du sommeil stimule votre mémoire et le fonctionnement du système nerveux.
  •  

  • Enfin, la phase intermédiaire vous prépare à l’arrivée d’un nouveau cycle. C’est à ce moment où le réveil est le plus simple. Alors pour optimiser votre nuit, calculez vos cycles de sommeil et trouvez donc le meilleur moment pour vous lever !
     
     

    2. Mangez léger et sain avant de vous mettre au lit

    Plus de 2 Français sur 3 consomment des excitants après 17h : une très mauvaise habitude ! Tabac, café, alcool, soda ou thé sont les substances insomniaques les plus fréquentes.
     
    Ne vous couchez pas non plus avec une sensation de faim au ventre : sauf s’il est épuisé, votre corps ne parviendra pas à trouver le sommeil. Une légère collation suffit pour aider à dormir, évitez à tout prix les repas copieux en soirée.
     
    Dans l’idéal, attendez deux à trois heures entre la fin du repas et le moment du coucher.
     
     

    3. Réduisez votre consommation d’écrans

    Smartphone, ordinateurs, télévision… Les écrans s’invitent de plus en plus dans la chambre à coucher et la lumière bleue qu’il émettent par le biais des diodes LED stimule cent fois plus les récepteurs de notre rétine qu’une lumière blanche classique. Le cerveau se trouve donc en suractivité. Et ainsi, même si le corps est fatigué, le cerveau continue de fonctionner et dérègle vos cycles de sommeil.
     
    Aujourd’hui, 3 personnes sur 4 ont l’habitude de regarder la TV avant d’aller dormir et 36 % des Français utilisent leur smartphone au lit. Tous ces usages allongent le temps d’endormissement et empêchent une récupération totale. Alors passez plutôt en mode avion lorsque vous vous mettez au lit et réduisez au maximum la présence des écrans dans la chambre à coucher.
     
     

    4. Observez et analysez les données environnementales

    Température, taux d’humidité, bruit extérieur, qualité de l’air… Toutes ces données environnementales sont gages de la qualité de votre sommeil. Que faire pour les surveiller ? Et comment s’adapter ?
     

    Pour vous aider à y voir plus clair dans toutes ces mesures, équipez-vous d’un outil capable de lire ces données environnementales. Pour réduire le niveau de pollution dans la maison et assainir la chambre à coucher, le Healthy Home Coach devient votre assistant personnel. Ses capteurs mesurent la qualité de l’air ambiant, le niveau de bruit, le taux d’humidité ainsi que la température et vous alerte systématiquement lorsque les seuils limites sont atteints. L’historique des informations récoltées est conservé 24 heures pour vous permettre de suivre votre environnement d’un jour à l’autre et d’améliorer vos habitudes.
     

     
     

    5. Changez la position du lit

    Pensez au Feng shui, cet art ancestral chinois basé sur la circulation de l’énergie dans une pièce. Grâce à un meilleur agencement du mobilier, la qualité d’un environnement peut grandement être améliorée.
     
    Quelle est donc la bonne orientation pour votre lit ? Ne le placez pas face à une porte ou dos à une fenêtre. Un lit encastré dans un angle n’est pas non plus idéal.
     
     

    6. Relaxez-vous !

    L’anxiété avant d’aller dormir est l’une des principales causes des troubles du sommeil.
     
    Videz-vous l’esprit de toute pensée qui peut parasiter votre sommeil ou encourager le stress. Mettez vos problèmes de côté avant d’aller dormir et transformez votre lit en un lieu de détente.
     
    Et si jamais vous n’arrivez vraiment pas à dormir… Levez-vous. Sortez du lit et ne vous forcez pas à rester allongé. Cela ne fera que vous stresser et vous éloigner encore davantage de votre repos mérité. Lancez-vous dans une activité relaxante qui n’implique pas de lumière trop forte : lire, dessiner, discuter, méditer, écrire…
     
    Les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité et avec de bonnes habitudes et les bons outils, ils ne seront bientôt plus qu’un mauvais rêve…

     


    Healthy Home Coach vous indique quels paramètres ajuster pour créer un environnement plus sain pour votre bébé, votre enfant asthmatique ou pour vous-même.

  • Aucun commentaire

    Commentaires fermés