Passoire thermique : quels travaux de rénovation entreprendre dans son logement ? 

Passoire thermique comment rénover mon logement avec des travaux d'isolation?

 

Selon l’ONPE (Observatoire National de la Précarité Energétique), 40% des ménages français ayant déclaré avoir eu froid dans leur logement durant l’hiver 2020-2021, estiment que cela a été causé par une mauvaise isolation thermique dans leurs logements. Parallèlement, dans un objectif de diminution de la précarité énergétique et d’une meilleure adaptation aux changements climatiques, le gouvernement français a décidé d’éradiquer peu à peu les passoires thermiques… 

 

Qu’est-ce qu’une passoire thermique ?  

Une passoire thermique désigne un logement avec une mauvaise isolation et qui a donc une mauvaise performance énergétique puisqu’il émet d’importantes quantités de gaz à effet de serre. En effet, habiter une passoire énergétique c’est être confronté aux déperditions de chaleur et donc devoir augmenter le chauffage, ce qui a pour conséquence d’être extrêmement énergivore.  De plus, le confort thermique des habitants de tels logements est largement dégradé, et ce, en été comme en hiver. Lors de la période hivernale la chaleur ne reste pas dans le logement tandis qu’en été la fraîcheur a du mal à pénétrer. 

 

Comment savoir si mon logement est une passoire thermique ?  

Selon l’ONRE (Observatoire National de la Rénovation Energétique), actuellement en France 17% des logements seraient des passoires thermiques, ce qui représente environ 5 millions de logements. Les maisons individuelles sont plus touchées que les logements collectifs.

 

Quand parle-ton de passoire thermique ?

Les logements qualifiés de passoires thermiques présentent un mauvais diagnostic de performance énergétique (DPE). C’est-à-dire que l’étiquette énergie de ces logements les classe avec une note pouvant varier entre F ou G.  

Les logements avec une classe F ont une consommation annuelle comprise entre 330 et 420 kWh/m². 

Les logements avec une classe G ont une consommation annuelle qui dépasse 420 kWh/m². 

 

Comment lutter contre les passoires thermiques ? 

Suite à la loi Climat et Résilience promulguée en août 2021, le gouvernement souhaite une suppression de masse des logements considérés comme des passoires thermiques. 

 

Dès 2023 interdiction de louer une passoire thermique en France  

A partir du 1er janvier 2023, la consommation énergétique d’un logement ne pourra pas dépasser plus de 450 kWh/m² (énergie finale) auquel cas il sera qualifié de logement indécent. Si un logement dépasse ce seuil, son propriétaire ne pourra pas prétendre à sa location. 

Selon la loi, tous les propriétaires de biens énergivores vont devoir les rénover avant 2028 pour que leur diagnostic de performance énergétique (DPE) affiche au minimum une classe E.   

Déjà depuis 2021 les bailleurs n’ont plus le droit d’augmenter le loyer du logement entre deux locataires si des travaux de rénovation visant à améliorer l’isolation n’ont pas été effectués. 

 

Pourquoi le gouvernement veut-il interdire les passoires thermiques ? 

On peut identifier deux enjeux principaux à l’éradication des passoires thermiques :  

  • Le premier est économique : en effet, les habitants (locataires ou propriétaires) d’un logement réduisent leurs dépenses énergétiques (donc leurs factures) si ce dernier est bien isolé et ne permet pas les déperditions de chaleur. Plus il fait froid au sein d’une maison et plus les habitants seront tentés de la surchauffer. Cela crée un cercle vicieux car dans une passoire thermique la chaleur “s’échappe”.    

 

  • Le second est écologique :  une passoire thermique émet une quantité importante de gaz à effet de serre, ce qui va à l’encontre des objectifs du gouvernement en matière de lutte contre l’urgence climatique. Les passoires thermiques contribuent ainsi au réchauffement climatique.   

 

Passoires thermiques en copropriété : DPE ou audit énergétique ? 

Il existe deux cas de figure pour lutter contre les passoires thermiques en copropriété : 

 

  • Copropriété de moins de 50 lots : le DPE est obligatoire s’il y a un système de chauffage collectif.  
  • Copropriété de 50 lots et plus : si le permis de construire date d’avant le 1er juin 2001, ce n’est pas un DPE mais un audit énergétique qu’il est obligatoire de réaliser. 

En ce qui concerne le chauffage depuis 2020 les syndicats ont pour obligation d’individualiser les frais de chauffage si c’est possible.  

 

Comment améliorer la performance énergétique d’un logement qualifié de passoire thermique ? 

Bien connaître la performance énergétique de ma maison  

L’audit énergétique devient obligatoire 

Depuis le 1er janvier 2022 il est obligatoire pour les propriétaires de réaliser un audit énergétique lors de la vente d’un logement qualifié de passoire énergétique. Cet audit énergétique obligatoire vient compléter le DPE réalisé au préalable. Il permet à l’acquéreur du logement de savoir quels sont les bons travaux de rénovation et d’isolation à réaliser pour améliorer la performance énergétique. 

 

Le DPE pour éviter toute passoire thermique  

Le diagnostic de performance énergétique communément appelé DPE est un document obligatoire fourni par le propriétaire d’un bien immobilier au futur locataire ou acquéreur. Il recense la consommation énergétique du logement notamment au travers des classes de l’étiquette énergie et de l’étiquette climat. Les classes les plus basses sont F et G que ce soit pour l’étiquette climat ou l’étiquette énergie.  

  

Réalisation de travaux d’isolation 

L’étape la plus importante lorsque l’on veut améliorer la performance énergétique de son logement est de le rénover. Les travaux d’isolation jouent une part cruciale pour endiguer les passoires thermiques.  

Comment isoler une passoire thermique ?  

Quels travaux effectuer si ma maison est une passoire thermique ?  

Isolation des combles  

Les combles sont une partie de la maison qu’il est nécessaire d’isoler en priorité car elles nécessitent des travaux d’isolation peu coûteux et avec une rentabilité assez élevée. L’isolation des combles est très importante dans le cas des passoires thermiques car l’air chaud a tendance à facilement s’échapper vers le haut. Ce sont donc des travaux qui feront vite la différence sur vos factures d’énergie.  

 

Isolation de la toiture par l’extérieur 

Elle peut être réalisée soit à l’intérieur (combles) ou à l’extérieur. Lorsqu’elle est réalisée à l’extérieur l’isolation de la toiture permet de ne pas empiéter de l’espace au sein de votre maison. L’inconvénient est plutôt au niveau du prix qui reste plus élevé qu’une isolation par l’intérieur.  

 

Isolation des fenêtres  

En plus de soulager vos factures de chauffage, l’isolation des fenêtres a également un avantage phonique. En effet, le double ou le tripe vitrage sont des solutions très efficaces pour une isolation renforcée.  

 

Isolation des murs 

Il est possible d’opter pour une isolation intérieure ou extérieur. L’isolation extérieure connaît de meilleurs résultats en termes de performance énergétique mais est plus chère qu’une isolation intérieure. Quel que soit votre choix isoler ses murs permet de gagner en efficacité thermique. 

 

Quelles aides financières sont disponibles pour les propriétaires de passoires thermiques ?  

Il existe plusieurs aides financières attribuées par l’Etat afin de rénover votre passoire énergétique.  

 

MaPrimeRenov 

C’est une prime qui permet de financer les travaux de rénovation d’une maison. Elle est calculée selon les revenus et l’apport écologique que vont apporter les travaux au logement. Plus l’apport écologique est important et plus le montant de la prime sera élevé.  

MaprimeRenov vient remplacer les aides de l’Agence national de l’Habitat ainsi que le crédit d’impôt de transition énergétique.  

 

Certificats d’Economie d’Energie (CEE) 

Les certificats d’économie d’énergie sont proposés par les fournisseurs d’énergie à leurs clients. Si ces derniers effectuent des travaux de rénovation dans leur logement et que cela leur permet de le rendre moins énergivore. Les fournisseurs peuvent proposer soit des bons d’achats, des primes etc… Tout propriétaire ou locataire peut en bénéficier si le logement concerné date de plus de 2 ans.  

 

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) 

Il s’agit d’un prêt pour réaliser des travaux de rénovation permettant d’effectuer des économies d’énergie (changement de chaudière, isolation…). La particularité de ce prêt est qu’il est à taux nul. Tous les propriétaires d’un bien immobilier y ont droit qu’ils soient bailleurs ou locataires. Le prêt peut aller jusqu’à 50 000 euros. 

 

France Renov’ 

Depuis le 1er janvier 2022 le gouvernement a lancé France Renov’. C’est un service public dédié à l’accompagnement des ménages dans leur travaux de rénovation. 

 

Faire des économies d’énergie sur le chauffage avec les solutions Netatmo 

Termostat Programmable Connecté Netatmo pour des économies d'énergie

Contrôler son chauffage avec le Thermostat Intelligent Netatmo 

Que vous soyez sur votre lieu de travail ou en vacances, il est possible de contrôler votre chauffage via votre smartphone sur l’application Energy. Piloter son chauffage est d’autant plus simple car le Thermostat Intelligent Netatmo est compatible avec Google Assistant, Alexa et Apple HomeKit.    

 

Moduler la température intérieure avec les Vannes Thermostatiques Intelligentes Netatmo 

En plus du Thermostat Intelligent, les Vannes Thermostatiques Intelligentes permettent un confort thermique pièce par pièce. Si une fenêtre est restée ouverte, elle sera automatiquement détectée par la Vanne Thermostatique qui coupera le chauffage pour éviter toute déperdition de chaleur.  

Aucun commentaire

Commentaires fermés

ARCHIVES
CATEGORIES
NEWSLETTER

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentalité. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire à l'aide des liens de désinscription ou par mail : privacy@netatmo.com.