La chaudière au fioul interdite en 2022 ?  

Chaudière au fioul interdite en 2022

 

Aujourd’hui, en France, près de 3,5 millions de foyers utilisent une chaudière au fioul pour se chauffer. Pourtant, les chaudières au fioul sont désormais pointées du doigt car peu économiques et très polluantes. En effet, la chaudière au fioul est l’une des plus émettrice en CO2. Ainsi, dans une démarche de transition écologique, le gouvernement français a décidé de prendre certaines mesures concernant les chaudières au fioul. La chaudière au fioul peut-elle être interdite en 2022 ? Quelles mesures vont être mises en place ? Existe-t-il des alternatives pour pallier la fin des chaudières au fioul ? Des aides sont-elles mises en place par le gouvernement français en vue de cette transition énergétique ?  

 

Interdiction, remplacement de la chaudière au fioul ? Quelles décisions pour 2022 ?  

Dès juillet 2020 de nombreux ménages ont émis des interrogations suite à l’annonce gouvernementale sur la fin progressive des chaudières au fioul (ainsi que celles au charbon). Cette annonce faite par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili s’inscrit de manière plus générale dans la SNBC*. Ce plan en faveur de l’environnement vise à diminuer de 87% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050.  

Initialement annoncée pour janvier 2022, la fin des chaudières au fioul a finalement été repoussée au 1er juillet prochain. Si cette nouvelle mesure est une progression en termes écologiques elle inquiète certains foyers possédant déjà une chaudière au fioul. L’interdiction ne concernera que les installations dans les habitations neuves ainsi que les remplacements de chaudières au fioul défaillantes qui ne peuvent absolument pas être réparées. En outre, les foyers possédant déjà une chaudière domestique au fioul pourront la conserver, la faire entretenir et la réparer (dans les cas où cela est possible) même après le 1er juillet 2022. 

Rappelons que les chaudières au fioul ont des conséquences désastreuses pour l’environnement. De plus, le fioul est une énergie qui peut vite devenir onéreuse car son prix fluctue énormément. Le prix de l’entretien des chaudières au fioul est souvent élevé également. 

L’entretien de votre chaudière domestique au fioul (comprise entre 4 et 4000kW) est d’ailleurs une obligation légale depuis 2009. Cet entretien doit avoir lieu une fois par an.  

 

Remplacement de votre chaudière au fioul en 2022 : quelles aides sont proposées ? 

Pour accompagner les ménages dans le remplacement de leur chaudière au fioul, le gouvernement français a mis en place un certain nombre d’aides financières. Ces aides permettent aux foyers qui souhaitent remplacer leur chaudière au fioul de bénéficier de primes pour l’installation d’une nouvelle chaudière plus respectueuse de l’environnement (pompe à chaleur, chaudière au bois ou au gaz naturel …).  

NB : Il est possible de cumuler la plupart de ces aides.  

 

Coup de pouce chauffage : cette prime vise à aider les ménages dans le remplacement de leur chaudière (au fioul notamment) au profit d’une chaudière moins énergivore. De plus, elle aide les ménages souhaitant faire des travaux d’isolation dans leur logement. Vous pouvez bénéficier de coup de pouce chauffage si vous êtes propriétaire ou locataire.  

 

Eco prêt à taux zéro : cet éco-prêt permet de financer les travaux des ménages souhaitant entamer une rénovation énergétique dans leur logement. Par exemple, en cas de remplacement de sa chaudière au fioul par un chauffage utilisant une énergie renouvelable. Il peut être accordé en logement individuel ou en copropriété.  

 

MaPrimeRenov’ : cette prime a été mise en place par l’Etat afin d’accompagner les foyers dans la réalisation des travaux de leur logement en vue d’une rénovation énergétique. Ainsi, de manière simple et dématérialisée vous pouvez réaliser vos démarches et soumettre votre demande. En complément de MaPrimeRenov’ il existe également le service FAIRE. Il permet aux particuliers d’être conseillés et informés gratuitement sur la rénovation énergétique. 

 

Le CITEle crédit d’impôt à la transition écologique est une aide mise au point par le gouvernement qui permet aux locataires/propriétaires d’amoindrir le montant de leurs impôts sur le revenu. La condition est qu’ils réalisent des travaux de rénovation énergétique. Selon le nouveau système de chauffage à installer, le montant de l’aide peut varier. Par exemple elle est de 2000   pour une pompe air/eau tandis qu’elle est de 4000  pour une chaudière utilisant du bois.  

    

Quelles sont les alternatives à la chaudière au fioul ?  

Si la fin de la chaudière au fioul dès 2022 peut paraître contraignante pour les foyers possédant ce type de chaudière, il existe des énergies plus économiques et moins polluantes.  

 

• Le chauffage au bois : bien que peu utilisé au sein des foyers français, le bois est pourtant un combustible écologique et bon marché. Si à l’installation ce type de chauffage dépasse la chaudière au fioul en termes de coût, cette dépense est compensée sur le long terme par des factures bien moins élevées. Des aides gouvernementales accompagnent également l’installation d’un système de chauffage au bois. Enfin, c’est une énergie propre car il capte le CO2 libéré lors de sa combustion. Le chauffage au bois peut revêtir plusieurs formes :  à granulés (ou pellets), avec des bûches traditionnelles, avec du bois déchiqueté ou encore avec des bûchettes. Le prix d’un tel chauffage peut varier entre 5000  et 12 000 € selon le modèle.  

 

• Le gaz naturel : autre alternative intéressante à la chaudière au fioul. En effet, le gaz est une des énergies fossiles les moins polluantes. Par exemple, le gaz naturel rejette 2 fois moins d’oxyde d’azote (un des gaz à effet de serre les plus polluants) que le fioul. De plus, utiliser le gaz naturel comme combustible est une solution peu onéreuse car le cours de cette énergie est relativement stable. Enfin, contrairement à la chaudière au fioul qui nécessite d’être réapprovisionnée, la chaudière au gaz naturel est remplie continuellement grâce au réseau de distribution de votre ville. Cependant, le prix du gaz augmente fréquemment.  

 

• La pompe à chaleur : cette solution présente plusieurs avantages. Facile à utiliser et à installer, la pompe à chaleur a également pour avantage de ne pas consommer beaucoup d’énergie. La pompe à chaleur est également éligible à des aides de l’Etat pour son installation.  Néanmoins, la taille de son unité extérieure étant assez grande la pompe à chaleur convient mieux à des maisons avec jardin. Son prix peut varier entre 5000 € et 20 000 € selon le type de pompe à chaleur (air-air, géothermique, air-eau…). 

 

• La chaudière électrique : cette solution est intéressante d’un point de vue environnemental. L’électricité, contrairement au fioul, est une énergie propre qui ne rejette pas de CO2. Néanmoins, ce n’est pas une des alternatives les plus économiques. En effet, le prix de l’électricité n’a cessé d’augmenter ces dernières années. Il faut également noter que les performances de la chaudière électrique sont moindres comparativement à d’autres types de chauffages notamment la pompe à chaleur. 

 

• Le biofioul : autre alternative à la chaudière au fioul classique, le biofioul intéresse de plus en plus. Le biofioul est un mélange entre une énergie fossile (fioul) et une énergie d’origine biologique (30% d’ester méthylique d’acide gras provenant de l’huile de colza). 

 

Pour encore plus d’économies 

Même après le remplacement d’une chaudière au fioul il est possible d’amoindrir davantage sa facture de chauffage est toujours possible. Selon l’ADME**, l’utilisation de thermostats intelligents et/ou connectés permettrait d’amoindrir le coût des factures de chauffage des foyers.  

Selon l’agence, ces thermostats représentent un “petit investissement très rentable” puisque les économies réalisées dès la première année sont susceptibles de couvrir leur prix d’achat.   Le Thermostat Intelligent ON/OFF permet de programmer et de contrôler à distance la température ambiante de votre logement. Il utilise les caractéristiques thermiques de votre logement pour gérer la chaudière avec plus de finesse.  

D’une plus grande précision, adaptable et à régulation automatique, les chaudières modulantes OpenTherm peuvent être équipées du Thermostat Modulant Intelligent Netatmo. 

Découvrez les solutions de chauffage intelligentes Netatmo

 *Stratégie nationale bas carbone

** Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie 

 

 

 

 

Aucun commentaire

Commentaires fermés

ARCHIVES
CATEGORIES
NEWSLETTER

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentalité. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire à l'aide des liens de désinscription ou par mail : privacy@netatmo.com.